Force et malheur Force et malheur
Force et malheur
Force et malheur

Force et malheur

À propos

Ce livre permet de suivre la cohérence du parcours de Simone Weil à travers des articles écrits tout au long de sa vie. Partant de son engagement anarcho-syndicaliste et de la critique du marxisme, elle s'immerge dans la vie et le quotidien des ouvriers durant une année. Cette expérience lui inspirera une théorie de la force et du malheur. La force supprime l'humain et transforme l'homme en chose. Le malheur détruit l'âme, rend muet et empêche toute pensée et toute action.

En refusant de détourner le regard de cette violence inouïe, Simone Weil produit une pensée vivante et en mouvement, dont la puissance résonne comme un cri d'alarme épris de liberté pour réveiller nos temps aphones.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine

  • EAN

    9791094512081

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    280 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    2.3 cm

  • Poids

    357 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Simone Weil

Née à Paris dans une famille juive agnostique, la philosophe
Simone Weil (1909-1943) fut une ardente militante de la
cause ouvrière. Elle ira jusqu'à abandonner sa chaire de
professeur, au profit d'un travail en usine, avant de s'engager
contre Franco dans la guerre d'Espagne.
1938, tournant décisif : sa rencontre avec la figure du Christ.
D'une santé fragile et éprouvée, elle meurt à 34 ans à Ashford
en Angleterre où elle avait rejoint la France Libre.
Ses ouvrages, La Condition ouvrière (1951), L'Enracinement (1949)
ou La Pesanteur et la Grâce (1947) ont été publiés à titre
posthume.

empty