Le voyage de M. de Balzac à Turin

À propos

En juillet 1836, le duc Guidoboni-Visconti et sa femme proposent à Balzac de les représenter à Turin, tous frais payés, pour une affaire d'héritage. Cela tombe à pic : ruiné, l'écrivain vient de liquider La Chronique de Paris, acquise six mois plus tôt, ce qui met un terme à ses ambitions politiques.

Pour l'accompagner dans ce voyage, l'auteur du Lys dans la vallée - le roman vient de paraître -, recrute un jeune page prénommé Marcel. Habillée en homme, mariée, mère de famille, elle s'appelle en vrai Caroline et. Claire Brunne de son nom de plume !

En route et en Italie certains croient reconnaître George Sand en Caroline ou. Marcel. Balzac ne les détrompe pas. Et, bien évidemment, se noue une intrigue amoureuse d'un genre très particulier.

Avec un talent digne de son prédécesseur, Max Genève, dans un roman à la sulfureuse malice et discrète érudition, insuffle à un homme épuisé par un travail acharné, harcelé par ses éditeurs et partagé entre ses différentes maîtresses, ce qu'il n'aura vécu que rarement : un moment de joyeuse insouciance.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9791090175440

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    230 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty