Wuhan, ville close

Wuhan, ville close (traduction conjointe Frédéric Dalléas)

Traduction GENEVIEVE IMBOT-BICHET  - Langue d'origine : CHINOIS

À propos

« Pour que nos descendants sachent ce qu'il s'est passé à Wuhan. » Du début de la pandémie de Covid-19 qui a bouleversé le monde, nous ne savons rien. En janvier 2020, pour la première fois dans l'histoire, une ville de plus de dix millions d'habitants est mise en quarantaine. Enfermée dans son appartement, l'écrivaine Fang Fang tient son journal en ligne. Jour après jour, suivie par des millions de lecteurs, elle retrace l'histoire d'une catastrophe, depuis le chaos glaçant des premières semaines jusqu'à l'enrayement de l'épidémie.Fang Fang raconte la mort et la peur, la solidarité des habitants, le silence des responsables, le courage des lanceurs d'alerte, la débrouille et les petites joies, les plaisanteries et la colère qui circulent, le printemps qui vient dans une ville qu'elle aime. Alors qu'il se heurte à la censure et à de violentes attaques, ce témoignage unique nous rappelle nos premiers devoirs dans les heures sombres : l'indépendance d'esprit et l'humanité.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Sciences politiques généralités > Biographies / Monographies

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique dans le monde > Asie

  • EAN

    9791033908692

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    448 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    234 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Fang Fang

Écrivaine éminente dans le paysage littéraire chinois, Fang Fang est une figure emblématique du courant néo-réaliste en Chine. Parmi ses œuvres, Stock a publié Soleil du crépuscule (1999), Début fatal (2001). Funérailles molles (L'Asiathèque, 2019), a été salué en Chine avant que nationalistes ne parviennent à le faire interdire.

empty