La gaufre vagabonde La gaufre vagabonde
La gaufre vagabonde La gaufre vagabonde

À propos

Gaffe à la gaufre ! Icône du Nord de la France et de la Belgique, la gaufre inspire à Jacques Darras une inventive déambulation dans les méandres de ses souvenirs etsur les routes du Nord, voyage baroque et sautillant entre réminiscences, jeux de mots, digressions et associations d'idées... Au fil des ingrédients - lait, sucre, levure, farine, oeufs, beurre - nous voilà admirateurs de Brueghel, amoureux de la fermière, chevaliers de l'ordre de la chouquette avec Napoléon, dégustateurs de bière, philosophes de la betterave, découvreurs de dinosaure... Ce récit hors-norme s'enrichit d'un port-folio de gouaches et de dessins signés de l'auteur.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782954636290

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    112 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Poids

    107 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jacques Darras

Jacques Darras est né le 11 décembre 1939 à Bernay-en-Ponthieu (Somme), près de
la Manche. Admis à l'École Normale Supérieure en 1960, il quitte la France pour Édim-
bourg. En 1966 il obtient l'agrégation d'anglais.
Nommé au lycée de Tours, il devient assistant à la toute nouvelle Université de Pi-
cardie où il fera sa carrière jusqu'en 2005. Il se lance entre-temps dans une œuvre
poétique qui prend rythme et réflexion dans un cours d'eau des côtes de la Manche et
pour laquelle il a reçu en 2006 le Grand Prix de Poésie de l'Académie française.
Parallèlement, il publie plusieurs essais parmi lesquels Le Génie du Nord (Grasset,
1988), Qui parle l'européen ? l'Europe dans la contrainte des langues nationales (Le Cri,
Bruxelles, 2001), Nous sommes tous des romantiques allemands. De Dante à Whitman
en passant par Iena (Calmann-Lévy, 2002), Nous ne sommes pas faits pour la mort
(Stock 2006) et Les îles gardent l'horizon (Hermann 2008), Brueghel, les yeux ouverts
(Créaphis, 2015) et La Transfiguration d'Anvers (Arfuyen, 2015).
Européen convaincu, Jacques Darras travaille obstinément aux frontières de notre
sensibilité nationale et se considère comme un démocrate « whitmanien » d'Europe.

empty