Le goût du paradis
Le goût du paradis

À propos

LE GOÛT DU PARADIS, le premier livre de Nine Antico, pourrait se lire comme une version moderne des Mémoires d'une jeune fille rangée, transposées dans une banlieue du 93. Comment trouver sa place quand on est une gentille fille à papa, blanche de surcroît, tiraillée entre sa bonne éducation et une fascination voluptueuse pour les petits caïds de la cité oe
Il y a d'abord la petite fille qui se rêve en femme et « fait la drague contre l'arbre » de la cour d'école. Puis, vient l'adolescente qui s'ennuie ferme le dimanche en famille, préoccupée par les garçons, la boom de Soizic et les moyens pour gagner l'amitié de Nanou, la fille charismatique du lycée. C'est tout une époque, celle des années 90, qui jaillit de cette joyeuse effervescence de culture populaire et urbaine, où sont convoqués, pêle-mêle, le tiercé de Guy Lux, Hélène et les garçons, Barbie, les dimanches de Jacques Martin, Carlos et Rondo Véneziano...

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes

  • EAN

    9782910946661

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    104 Pages

  • Longueur

    24.6 cm

  • Largeur

    16.5 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    265 g

  • Support principal

    Grand format

Nine Antico

Illustratrice et auteur de bande dessinée, Nine Antico a débuté en créant son propre fanzine, "Rock this way", qui associait ses deux passions : le rock et le dessin. Elle a  collaboré avec la presse, puis son travail a été exposé et édité par Art's Factory. En 2008, elle publie Le Goût du Paradis aux éditions Ego Comme X, qui retrace son adolescence dans les années 90. Le livre est retenu dans la sélection officielle du Festival d'Angoulême 2009, catégorie "Révélations". Depuis, elle a participé à Summer of the 80's, édité par Arte et Dargaud, ainsi qu'à Rocks Strips chez Flammarion. En mars 2010 est paru à l'Association Coney Island Island Baby, biographie croisée et librement inspirée de la pin-up Betty Page et l'actrice porno Linda Lovelace.

empty