Après les cendres

Après les cendres

À propos

Divisé en huit parties, Après les cendres peut se lire comme une chronique de deuil, tenue quatre années durant. L'auteur y interroge la disparition de la figure du père. « Écrire, c'est avoir la mort au bout de la langue. » Emprunté à Michel Schneider, cet exergue donne le la aux brefs chapitres d'un récit autobiographique fragmenté. Regard ironique et humour noir y font souvent pièce à la douleur commune : ils éclairent, subvertissent la part sombre des événements.
Par fidélité à une mémoire ancienne, certains lieux se détachent de l'épaisseur du temps ; ils bornent un territoire personnel et dessinent une géographie intime. Une filiation se dessine alors - mais en creux. Une transmission opère - mais par défaut. Une reconnaissance apparaît - mais grevée par le remord.
Une fratrie s'y esquisse - mais trouée par la dispersion. Bref, l'ordre naturel des choses suit son petit bonhomme de chemin. Et Benoît Damon arpente, avec une légèreté d'observateur attentif aux moindres faits, le plus grand cimetière de la ville jusqu'à découvrir ce qu'il ignorait y chercher. Entretemps, deux baudruches tombées du ciel, chacune porteuse d'un message espérant une réponse, sembleront lui avoir été expressément adressées par-delà une frontière invisible. Mais laquelle au juste ? Peut-être bien celle qui relie, plus qu'elle ne sépare ou divise, les morts des vivants ; et les hommes des enfants qu'ils furent hier, jusqu'à ceux d'aujourd'hui.



Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782889550463

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    170 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Benoit Damon

Benoît Damon est né en 1959 à Genève sous le nom de Serge Laplace.
Il interrompt sa scolarité pour faire un apprentissage de boulanger-pâtissier.
Il est aujourd'hui bibliothécaire. La Farine, son premier livre sous-titré «une
confession» (Le Seuil, 1991), était un récit de formation. Il publie ensuite Un
Air de pipeau (Le Seuil, 1993); suivront Passage du sableur (Poésie I, 2001) et
Un grain de pavot sous la langue (Poésie II, 2003) chez Gallimard / L'Arpenteur.
En 2001, Benoît Damon obtient le Prix Schiller et, en 2013, il est lauréat de
la Bourse d'aide à l'écriture de la ville de Genève et de l'État de Genève pour
auteur confirmé. Récemment il a écrit deux récits historiques, l'un intitulé Trois
visites à Charenton et le second, Retour à Ostende, sortis éditions Champ Vallon.
En 2015, les éditions Héros-Limite ont publié Ariana, son troisième recueil
de poèmes.

empty