Zoocities : Des animaux sauvages dans la ville

À propos

Et si les animaux sauvages s'installaient dans nos villes?
Des renards dans les jardins de Londres, des sangliers dans les rues de Marseille, des léopards dans les artères étroites de Bombay, des coyotes dans les parkings de New York : repoussés par une campagne chaque jour plus hostile - polluée, rognée par l'urbanisation ou déréglée par le changement climatique -,
les animaux sauvages s'installent dans les villes. Ils s'y adaptent. Et si, demain, nous devions les côtoyer au quotidien ?

Ce livre propose une expérience de pensée. À quoi ressemblerait une ville dans laquelle les distances et les espaces rendraient possible la coexistence avec les bêtes sauvages ? Une ville qui ne serait plus pensée contre les animaux, ni d'ailleurs pour eux, mais avec eux ? Comment, en somme, à l'heure des grands bouleversements écologiques, construire une nouvelle arche de Noé ?



" Passionnant. "
Augustin Trapenard

" Zoocities est un essai foisonnant, stimulant, et au minimum consolateur si jamais un goéland venait à plonger sur vous, en pleine rue, pour voler votre sandwich. "
Usbek et Rica

" Face aux feux géants induits par le réchauffement climatique ou à l'hypothèse d'une invasion des bêtes sauvages dans les villes, Joëlle Zask offre des solutions qui font la part belle au savoir des apiculteurs, des forestiers, des pompiers, des paysans, des urbanistes... Ses enquêtes sont peuplées de toutes ces voix. "
Le Monde

" Un essai aussi informé qu'engagé. "
Philosophie Magazine

" Une formidable empêcheuse de penser en rond. "
RFI


Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie


  • Auteur(s)

    Joëlle Zask

  • Éditeur

    Premier Parallele

  • Date de parution

    04/04/2024

  • Collection

    Poche

  • EAN

    9782850612251

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    236 Pages

  • Longueur

    18.2 cm

  • Largeur

    11.7 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    196 g

  • Support principal

    Poche

Joëlle Zask

Enseignante au département de philosophie de l'université Aix-Marseille, Joëlle Zask étudie le pragmatisme et les enjeux politiques des théories de l'art et de la culture. Elle est l'auteur de traductions de John Dewey et de divers ouvrages, dont les plus récents sont Participer. Essais sur les formes démocratiques de la participation (Le Bord de l'eau, 2011) et Outdoor Art. La sculpture et ses lieux (La Découverte, « Les empêcheurs de penser en rond », 2013).

empty