Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

Le tendre inventaire des vivants et des morts

Traduction Beatrice Trotignon  - Langue d'origine : Anglais (etats-unis)

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

Eleni Sikelianos nous entraîne ici à l'orée d'une forêt obscure?: après la lumière qui baignait ses précédents recueils de ses diffractions et éblouissements (Du soleil, de l'histoire, de la vision?; Le Poème Californie), voici venu le règne de l'ombre, propice aux collisions. Passé, présent et futur s'entrechoquent?; rêves et réalités s'imbriquent?; histoire et fiction se mêlent tandis que les figures poétiques et le langage scientifique se pollinisent. Les vivants et les morts s'enlacent, se parlent souvent sans se comprendre et se dérobent dans la nuit. On croise en particulier les membres de la famille Sikelianos, comme ce père insaisissable et cette grand-mère hors-normes dont la poète a déjà dressé d'étonnants anti-portraits kaléidoscopiques (Le livre de Jon?; Animale Machine, La Grecque prodige), ou sa toute jeune fille, Eva, propulsée dans la vie et dans l'apprentissage du langage. On retrouve aussi, dans ce Tendre Inventaire, les fantômes de nos ancêtres préhistoriques et leurs traces terriblement évanescentes, ainsi que les figures qui peuplent nos mythes, nos comptines d'enfants, nos cauchemars et nos rêves.


Biographie

Eleni Sikelianos - Née en 1965, Eleni Sikelianos est l'arrière-petite-fille du poète grec, Angelos Sikelianos, récipiendaire du Prix Nobel en 1948, et de sa femme, la chorégraphe Eva Palmer. Grandie aux Etats-Unis dans un milieu artiste et bohême, elle quitte le pays à l'âge de dix-neuf ans pour voyager à travers l'Europe, la Turquie, Israël, l'Egypte et le continent africain avant de s'arrêter à Paris pour un an. C'est à Naiopa, l'université bouddhiste de Boulder (ville du Colorado où elle vit depuis) qu'elle compose ses premiers poèmes. Auteur de six recueils dont The California Poem (publié en France aux éditions Grèges en 2007 sous le titre Du soleil, de l'histoire et de la vision), traductrice de Jacques Roubaud, Eleni Sikelianos a obtenu plusieurs distinctions importantes (dont the National Endowment for the Arts, the Fulbright Fellowship, the Princeton University's Seeger Fellowship, and the Gertrude Stein Awards for Innovative American Writing). Elle a collaboré avec des compositeurs tels que Philip Glass, ainsi qu'avec des metteurs en scène et divers créateurs dans le domaine des arts visuels. Son ½uvre poétique est présente dans de nombreuses anthologies et traduite dans une douzaine de langues et elle a participé à de nombreux festivals internationaux de poésie (dont, en France, “Les Belles Etrangères américaines” en 2009). Eleni Sikelianos enseigne l'écriture et dirige le Creative Writing Program à l'université de Denver, Colorado et partage sa vie avec le romancier Laird Hunt et leur fille, Eva Grace. Elle travaille actuellement à la rédaction d'une biographie fictionnelle de sa grand-mère maternelle qui fut danseuse de burlesque dans l'Amérique des années 1940.

empty