Shim Chong, fille vendue

Shim Chong, fille vendue

Traduction CHOI MIKYUNG  - Langue d'origine : COREEN

À propos

Nous sommes à la fin du xixe siècle. En ces temps de disette et de corruption, la traite des enfants est un commerce qui alimente un immense trafic mafieux dans toute l'Asie du Sud-Est. Shim Chong n'échappe pas à la règle : vendue adolescente, elle va connaître tous les aléas d'un négoce sexuel florissant, des rives du fleuve Jaune aux ports de Shanghai, Taïwan ou Singapour, de la prostitution la plus sordide à la haute courtisanerie des geishas. Le parcours initiatique de la jeune Shim Chong s'inscrit de façon magistrale dans une impressionnante saga de la prostitution et des métiers de la séduction, à une période charnière où l'Asie, sur fond de guerre de l'opium et de trafic d'armes, s'ouvre aux impérialismes occidentaux. En romancier au souffle épique, fort d'un engagement qui l'apparente aux Zola, Dos Passos ou Soljenitsyne, avec sa vision aiguë du mouvement de l'Histoire, Hwang Sok-yong nous livre une somptueuse fresque romanesque.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782843048258

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    476 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    346 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Sok-Yong Hwang

  • Naissance : 1-1-1943
  • Age : 77 ans
  • Pays : Japon
  • Langue : Japonais

Hwang Sok-yong, né en 1943, fait sûrement partie des plus grands écrivains asiatiques de sa génération. Très ancrée dans l'histoire contemporaine de la Corée, son œuvre est toujours d'une vibrante actualité politique. Son engagement lui a valu l'exil et la prison.ÿLa plupart des romans de Hwang Sok-yong - comme le Vieux Jardin ou Shim Chong, fille vendue - ont été récompensés par de prestigieux prix littéraires, et sont lus dans le monde entier.ÿLes critiques coréens voient volontiers dans plusieurs scènes de Monsieur Han, le premier roman de Hwang Sok-yong devenu un classique étudié dans toutes les classes en Corée du Sud, certaines des plus belles pages de la littérature coréenne contemporaine.

empty