Mallarmé, Valéry et Claudel traducteurs

À propos

"Nombreux sont les poètes qui, comme Stéphane Mallarmé, Paul Valéry et Paul Claudel à l'aube de la modernité, se sont prêtés au jeu de la traduction. Cet ouvrage s'intéresse à leurs travaux de traducteurs, dont il fait apparaître l'importance théorique et les liens essentiels avec la pensée et l'invention poétique de ces écrivains.

Toute traduction implique en effet la mise en oeuvre d'une poétique. La dévoiler, comme le fait ici Pauline Galli-Andreani, c'est proposer une réflexion qui dépasse les trois auteurs en question pour décrire un moment particulièrement intense de la pensée du langage et de la poésie moderne."



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences du langage > Linguistique généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la linguistique

  • EAN

    9782842925321

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    335 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    13.7 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    500 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Pauline Galli-Andreani

Pauline Galli-Andreani, professeur agrégée de lettres, a soutenu sa thèse de doctorat en littérature française, « Au défaut des langues : poésie et traduction chez Stéphane Mallarmé, Paul Valéry et Paul Claudel », en 2012 à l'université Paris 8. Elle a publié plusieurs articles sur la poésie moderne.

empty