Instructions aux domestiques Instructions aux domestiques
Instructions aux domestiques Instructions aux domestiques

Instructions aux domestiques

Traduction LEON WAILLY DE  - Langue d'origine : ANGLAIS

À propos

Les domestiques de Swift apprennent à tout considérer comme égal et à faire franchement ce que beaucoup font par faiblesse. Nous entretenant de côtelettes dérobées, de vin coupé d'eau, de galanteries dans les cuisines, d'objets cassés, Swift nous parle aussi de notre âme. Les Instructions peuvent s'adapter à toutes les professions, y compris celles de la vie intellectuelle... Ici, Swift a choisit de faire de l'homme un domestique, et il lui enseigne à récréer une société libre et ingénieuse au sein de son esclavage. Les Directions to Servants ont paru en 1745, l'année de la mort de Swift. Il y travaillait depuis 1704, mais le temps et la santé lui manquèrent pour achever ce traité.

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Pamphlet, Maximes, Pensées, Portraits

  • EAN

    9782842424329

  • Disponibilité

    À paraître

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Support principal

    Poche

Jonathan Swift

Jonathan Swift ne fut pas uniquement l'auteur mondialement connu des Voyages de Gulliver. Né en 1667 à Dublin, il fut tour à tour secrétaire d'un diplomate, docteur, doyen de la cathédrale de Saint Patrick de Dublin, précepteur d'une jeune fille, Esther Johnson, à qui il adressa le Journal à Stella... Avec ses amis John Gay, Alexander Pope, lord Bolingbroke et John Arbuthnot, l'écrivain irlandais fonde « le Scriblerus Club », attelé à vilipender la société de l'époque sous la forme de pamphlets, publiés sous le pseudonyme de Martin Scriblerus. Engagé dans les luttes littéraires, religieuses et politiques de son temps, Swift est satiriste à la mesure de sa misanthropie. Isolement qui ne l'empêche pas d'entretenir une profonde amitié avec d'éminents esprits de l'Angleterre du XVIIIe siècle, révélée dans sa Correspondance avec le Scriblerus Club (Allia, 2005). Il meurt en 1745 à Dublin.

empty