l'Iliade ou le poème de la force l'Iliade ou le poème de la force
l'Iliade ou le poème de la force
l'Iliade ou le poème de la force

l'Iliade ou le poème de la force

À propos

L'Iliade, ou le poème de la force appartient aux derniers écrits de Simone Weil qui, comme L'Enracinement, participent à la fois de l'essai savant, du traité politique et métaphysique et du texte poétique, formant la pensée de ce que pourrait être les temps futurs. Il s'adresse à la fois à l'érudit et à l'homme du commun, au croyant comme au non-croyant, au combattant comme au non-combattant. Il permet de penser une société fondée sur les devoirs moraux et non sur les seules règles économiques ou sur la technique. Publié en 1942 sous pseudonyme dans les Cahiers du Sud à Marseille, il résonne comme un appel à combattre en toutes occasions la force brutale, et rompt radicalement avec les positions non-violentes pronées par S. Weil quelques années plus tôt.

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782841623389

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    15.5 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    62 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Simone Weil

Née à Paris dans une famille juive agnostique, la philosophe
Simone Weil (1909-1943) fut une ardente militante de la
cause ouvrière. Elle ira jusqu'à abandonner sa chaire de
professeur, au profit d'un travail en usine, avant de s'engager
contre Franco dans la guerre d'Espagne.
1938, tournant décisif : sa rencontre avec la figure du Christ.
D'une santé fragile et éprouvée, elle meurt à 34 ans à Ashford
en Angleterre où elle avait rejoint la France Libre.
Ses ouvrages, La Condition ouvrière (1951), L'Enracinement (1949)
ou La Pesanteur et la Grâce (1947) ont été publiés à titre
posthume.

empty