Archives des enfants perdus

Archives des enfants perdus

Traduction NICOLAS RICHARD  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

Résumé

C'est l'histoire d'une famille. Un père, une mère, deux enfants nés d'unions précédentes. Le père et la mère sont écrivains. Ils se sont rencontrés lors d'un projet où ils enregistraient les sons de New York, de toutes les langues parlées dans cette ville. C'est l'histoire d'un voyage : la famille prend la route, direction le sud des États-Unis. Le père entreprend un travail sur les Apaches et veut se rendre sur place. La mère, elle, veut voir de ses yeux la réalité de ce qu'on appelle à tort la « crise migratoire » touchant les enfants sud-américains. À l'intérieur de la voiture, le bruit du monde leur parvient via la radio. Dans le coffre, des cartons, des livres. C'est l'histoire d'un pays, d'un continent. De ces « enfants perdus » voyageant sur les toits des trains, des numéros de téléphone brodés sur leurs vêtements. Des paysages traversés et des territoires marqués par la chronologie, les guerres, les conquêtes. C'est l'histoire, enfin, d'une tentative : comment garder la trace des fantômes qui ont traversé le monde ? Comment documenter la vie, que peut-on retenir d'une existence ? Et enfin : comment parler de notre présent ? Avec Archives des enfants perdus, Valeria Luiselli écrit le grand roman du présent américain. Mélangeant les voix de ses personnages, l'image et les jeux romanesques, elle nous livre un texte où le propos politique s'entremêle au lyrisme.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782823612455
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 476 Pages
  • Longueur 22 cm
  • Largeur 15 cm
  • Épaisseur 3 cm
  • Poids 526 g
  • Distributeur Interforum

Série : Non précisée

Valeria Luiselli

Née à Mexico en 1983, Valeria Luiselli termine un doctorat de littérature comparée à l'université Columbia de New York. Elle écrit pour des journaux mexicains et américains (New York Times et Reforma). Son premier ouvrage, Papeles falsos, recueil d'essais et de récits publié en 2010 et inédit en français, lui a valu une reconnaissance immédiate. ÿDes êtres sans gravité, déjà publié au Royaume-Uni par Granta, est en cours de traduction dans une dizaine de langues. ÿElle est probablement l'écrivain le plus prometteur des lettres mexicaines contemporaines.

empty