À propos

Le projet des Régies de quartier n'a pas été élaboré en amont par des penseurs, il s'est défini dans et par l'action, ce qui en fait un exemple emblématique de pratiques instituantes dans le champ de l'économie solidaire. Cet ouvrage propose pour la première fois une synthèse de son histoire.

L'ouvrage se centre sur la complexité du processus d'institutionnalisation des Régies de quartier en décrivant les affrontements récurrents entre pratiques instituantes et réalités instituées, ce qui amène à distinguer trois périodes.

1. La genèse des régies : elle s'est opérée autour de trois logiques. Les analyses empiriques menées dans un grand nombre d'associations ont mis en évidence qu'une association ne peut s'inscrire dans la durée que si elle rassemble les membres autour de logiques d'action qui lui confèrent une assise pragmatique grâce à la mise en cohérence de conceptions partagées et de dispositifs adoptés dans les pratiques. De telles logiques peuvent à ce titre être qualifiées de logiques instituantes et la création du Comité national a constitué un moyen de consolider un compromis entre celles-ci.

2. Dans les années 2000, la professionnalisation du réseau s'accentue au moment où la sociologie des quartiers populaires connait des modifications de grande ampleur. Ces dernières se conjuguent avec des changements dans le cadre institutionnel qui pèsent sur la trajectoire des régies. La montée de l'insertion par l'économique induit un recentrage sur ce champ d'activités face auquel sont réaffirmées certaines facettes du projet fondateur.

3. Depuis 2010, les contingences externes mais aussi les exigences portées par les auteurs du réseau amènent à ce que l'insertion engendre un rapprochement avec l'action sociale, au sens d'une aide apportée à des bénéficiaires. Les risques de banalisation qui en résultent ne doivent pas être éludés, ils sont plutôt à expliciter pour être affrontés. Dans cette perspective sont énoncées un certain nombre de préoccupations visant à actualiser les composantes du projet. Ces deux tendances contradictoires sont exposées afin qu'elles puissent faire l'objet d'une réflexivité collective. Aujourd'hui comme hier, le projet des régies appartient à celles et ceux qui le mettent en oeuvre autant qu'ils l'interrogent.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie


  • Auteur(s)

    Anouk Coqblin, Jean-Louis Laville

  • Éditeur

    Eres

  • Date de parution

    29/06/2023

  • Collection

    Sociologie Economique

  • EAN

    9782749277394

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    184 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    156 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Louis Laville

Jean-Louis Laville, après avoir été chercheur au CNRS, est professeur du Conservatoire national des arts et métiers, titulaire de la chaire économie solidaire, membre du laboratoire HT2S. Il a publié au Seuil L'Économie sociale et solidaire. Pratiques, théories débats.

empty