Le cheval blême : souvenirs d'un terroriste (préface Cédric Gras)

Traduction MICHEL NIQUEUX  - Langue d'origine : RUSSE

À propos

Sous la forme d'un journal intime, Le Cheval blême rapporte la confession d'un chef révolutionnaire russe, un homme sans foi ni loi, qui prépare un attentat contre le gouverneur général de Moscou. Combat politique, interrogations mystiques, scrupules et doutes, mais aussi amour et sexe lient les cinq membres du commando, dont un seul réchappera à la mort.
Publié en 1908, ce roman empreint d'un profond désarroi moral et largement autobiographique - Boris Savinkov fut le cerveau de l'assassinat du grand-duc Serge en 1905 -, interroge la justification éthique de l'acte terroriste sur fond de commandement biblique (« Tu ne tueras point »). Dans la lignée de Dostoïevski, cette oeuvre à la fois cynique et saisissante est, aujourd'hui encore, d'une prodigieuse modernité.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782369146193

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    18.2 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    154 g

  • Support principal

    Poche

Boris Savinkov

Militant socialiste-révolutionnaire, Boris Savinkov (1879-1925) a organisé de nombreux attentats terroristes.
Passé dans le camp anti-bolchevik, il est retrouvé « suicidé » dans une prison stalinienne. Figure singulière, l'écrivain-terroriste est l'auteur de Ce qui ne fut pas et Le Cheval noir.

empty