L'art de la joie (3 CD Mp3 ; 23h10 ; lu par Valérie Muzzi)

 (Lu par Valérie Muzzi)

À propos

« Comment pouvais-je le savoir si la vie ne me le disait pas ? Comment pouvais-je savoir que le bonheur le plus grand était caché dans les années apparemment les plus sombres de mon existence ? S'abandonner à la vie sans peur, toujours... Et maintenant encore, entre sifflements de trains et portes claquées, la vie m'appelle et je dois y aller. » L'Art de la joie est le roman d'une vie, celle de Modesta. Née le 1er janvier 1900 dans une famille miséreuse de Sicile, farouche et insoumise, la jeune femme nous entraîne sur le chemin d'une liberté qui gagne irrésistiblement le lecteur. L'édition définitive de ce texte, devenu un classique de la littérature italienne, a été établie par Angelo Maria Pellegrino, qui fut le dernier compagnon de l'autrice et sauva ce roman culte de l'oubli.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Goliarda Sapienza

  • Éditeur

    AUDIOLIB

  • Date de parution

    13/02/2019

  • EAN

    9782367628318

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    18.8 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    110 g

  • Support principal

    CD Audio

Infos supplémentaires : Livre lu  

Goliarda Sapienza

  • Naissance : 1-1-1924
  • Décès :1-1-1969 (Mort il y a 55 ans à l'âge de 45 ans)
  • Pays : Italie
  • Langue : Italien

Goliarda Sapienza (1924-1996) est née à Catane dans une famille anarcho-socialiste. Son père,
avocat syndicaliste, fut l'animateur du socialisme sicilien jusqu'à l'avènement du fascisme. Sa mère,
Maria Giudice, figure historique de la gauche italienne, dirigea un temps le journal Il grido del popolo
(Le Cri du peuple).
Tenue à l'écart des écoles, Goliarda reçoit pendant toute son enfance une éducation originale, qui lui
donne très tôt accès aux grands textes philosophiques, littéraires et révolutionnaires, mais aussi à la
culture populaire de sa ville natale. Durant la guerre, à seize ans, elle obtient une bourse d'étude et
entre à l'Académie d'art dramatique de Rome.
C'est le début d'une vie tumultueuse. Elle connaît d'abord, très rapidement, le succès au théâtre, avant
de tout abandonner pour se consacrer à l'écriture. S'ensuivent des décennies de recherches et de
doutes, d'amours intenses. Son oeuvre, complexe et flamboyante, laisse les éditeurs italiens perplexes
et c'est dans l'anonymat que Goliarda Sapienza meurt en 1996. Elle ne trouve la reconnaissance qu'en
2005 avec le succès en France (près de 300 000 exemplaires vendus) de la traduction de son roman
L'arte della gioia (L'Art de la joie, éd. Viviane Hamy). Depuis, ses livres sont redécouverts en Italie. Les éditions Attila conduisent désormais la publication de ses oeuvres complètes.

Écoutez la sélection d'extraits audio
empty