désarroi de notre temps et autres fragments sur la guerre désarroi de notre temps et autres fragments sur la guerre
désarroi de notre temps et autres fragments sur la guerre
désarroi de notre temps et autres fragments sur la guerre

désarroi de notre temps et autres fragments sur la guerre (présentation, étude, notes et index Pascal David ; postface Paul Colrat)

À propos

L'Europe est aujourd'hui objet d'inquiétude et d'anxiété : insécurité, immigration, montée des populismes, terrorisme, instabilité politique, changement climatique, fragilité de la cohésion sociale... 75 ans après sa mort, Pascal David propose de relire Simone Weil.

Les textes rassemblés ici ont été écrits alors que le péril se fait plus insistant mais avant que la guerre n'éclate véritablement sur le sol français, en 1938 et 1939. S'il est important de les relire aujourd'hui, c'est qu'ils permettent d'éclairer notre époque. Il ne s'agit pas de considérer que notre époque ressemble aux années trente, mais de pratiquer un effort semblable, avec la conviction que le diagnostic de notre civilisation et la thérapeutique que propose Simone Weil nous sont nécessaires. Simone Weil nous apprend à penser la politique et l'organisation de la société, le terrorisme et la barbarie, la nation et le rôle de l'Etat, la religion et la place qui peut être la sienne dans l'espace public, la France et son destin, la justice.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités

  • EAN

    9782366130577

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    200 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    318 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Simone Weil

Née à Paris dans une famille juive agnostique, la philosophe
Simone Weil (1909-1943) fut une ardente militante de la
cause ouvrière. Elle ira jusqu'à abandonner sa chaire de
professeur, au profit d'un travail en usine, avant de s'engager
contre Franco dans la guerre d'Espagne.
1938, tournant décisif : sa rencontre avec la figure du Christ.
D'une santé fragile et éprouvée, elle meurt à 34 ans à Ashford
en Angleterre où elle avait rejoint la France Libre.
Ses ouvrages, La Condition ouvrière (1951), L'Enracinement (1949)
ou La Pesanteur et la Grâce (1947) ont été publiés à titre
posthume.

empty