À propos

Temple de la coiffure africaine en France, les « Champs-Élysées black », surnom du métro Château d'eau à Paris, attirent chaque semaine des milliers de clients venus parfois de loin chercher la meilleure pose de mèches ou le coup de tondeuse dernier cri. Princesses africaines, vedettes de la scène musicale black, stars du football comme Eto'o, Henry ou Vieira. Derrière les paillettes et l'effervescence, petits trafics et arrangements abondent.
La police surveille le quartier de près, sans toujours parvenir à éviter les déconfitures. Dans ce feuilleton d'actualité, Sylvain Prudhomme va à la rencontre de Baba Cool, « l'artiste à la tondeuse magique », Paulette, coiffeuse chez Miss Afro, Ahmed, rabatteur du salon Stone Beauté, Hassan, grossiste en cheveux naturels et synthétiques...


Rayons : Arts et spectacles > Arts appliqués / Arts décoratifs > Mode / Parfums / Cosmétiques


  • Auteur(s)

    Sylvain Prudhomme

  • Éditeur

    Le Tigre

  • Date de parution

    18/06/2010

  • EAN

    9782357190184

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    64 Pages

  • Longueur

    16.5 cm

  • Largeur

    10.5 cm

  • Épaisseur

    0.1 cm

  • Poids

    58 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Sylvain Prudhomme

  • Naissance : 1-1-1979
  • Age : 45 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Né en 1979, Sylvain Prudhomme a passé son enfance à l'étranger (Cameroun, Burundi, Niger, Ile Maurice) avant de venir étudier les lettres à Paris. Goût de l'exploration, du lointain, de l'utopie, des vies solitaires, des cabanes, des friches, des villes construites à la va-comme-je te-pousse, de la réserve de possibles qu'elles offrent. Il est l'auteur de quatre romans. Il a été l'un des membres fondateurs de la revue Geste et a collaboré au journal Le Tigre, pour lequel il a notamment écrit deux feuilletons : Africaine Queen (2010), sur les salons de coiffure du quartier Château d'Eau, à Paris, et La vie dans les arbres (2011), sur les habitants des forêts de l'Ariège. Il a également traduit l'essai Décoloniser l'esprit, de l'écrivain kenyan Ngugi wa Thiong'o (La Fabrique, 2011). Il a dirigé de 2009 à 2012 l'Alliance franco-sénégalaise de Ziguinchor, en Casamance. Il est agrégé de lettres modernes. Vit et travaille actuellement à Arles.
Prix et distinctions :

En 2019, son livre « Par les routes » (l'Arbalète/Gallimard) reçu le Prix Femina / Prix Landerneau des lecteurs.

empty