À propos

Aux Alyscamps, dans la nécropole arlésienne de l'Antiquité tardive, Lee Ufan a reçu une invitation pour composer un «Requiem», constitué d'oeuvres nouvelles spécialement conçues pour y entrer en résonance. A la suite de Van Gogh ou Gauguin, également fascinés par leur poésie silencieuse, l'artiste investit respectueusement ces lieux ancestraux. Ainsi,aux côtés des sarcophages antiques qui parsèment cette cité des morts, les Relatum du sculpteur coréen dialoguent avec ces pierres rectangulaires.
Cet ouvrage, composé de textes de Jean Guyon, Alfred Pacquement et Sylvain Prudhomme, est publié à l'occasion d'une exposition célébrant les 40 ans de l'inscription d'Arles au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco et préfigure de l'ouverture en mai du musée Lee Ufan à Arles en mai 2022.


Rayons : Arts et spectacles > Sculpture / Arts plastiques


  • Auteur(s)

    Jean Guyon, Sylvain Prudhomme, Lee Ufan

  • Éditeur

    Actes Sud

  • Date de parution

    09/02/2022

  • EAN

    9782330160814

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    25.5 cm

  • Largeur

    19.5 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    396 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean Guyon

Jean Guyon est directeur de recherche émérite au CNRS, auteur d'une thèse sur une catacombe
romaine et de nombreuses contributions à des ouvrages sur l'histoire et l'archéologie de la
Provence.

Sylvain Prudhomme

  • Naissance : 1-1-1979
  • Age : 45 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Né en 1979, Sylvain Prudhomme a passé son enfance à l'étranger (Cameroun, Burundi, Niger, Ile Maurice) avant de venir étudier les lettres à Paris. Goût de l'exploration, du lointain, de l'utopie, des vies solitaires, des cabanes, des friches, des villes construites à la va-comme-je te-pousse, de la réserve de possibles qu'elles offrent. Il est l'auteur de quatre romans. Il a été l'un des membres fondateurs de la revue Geste et a collaboré au journal Le Tigre, pour lequel il a notamment écrit deux feuilletons : Africaine Queen (2010), sur les salons de coiffure du quartier Château d'Eau, à Paris, et La vie dans les arbres (2011), sur les habitants des forêts de l'Ariège. Il a également traduit l'essai Décoloniser l'esprit, de l'écrivain kenyan Ngugi wa Thiong'o (La Fabrique, 2011). Il a dirigé de 2009 à 2012 l'Alliance franco-sénégalaise de Ziguinchor, en Casamance. Il est agrégé de lettres modernes. Vit et travaille actuellement à Arles.
Prix et distinctions :

En 2019, son livre « Par les routes » (l'Arbalète/Gallimard) reçu le Prix Femina / Prix Landerneau des lecteurs.

empty