Un tout petit monde ; les réseaux grecs de l'Antiquité

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Un tout petit monde ; les réseaux grecs de l'Antiquité

Traduction Julie Delamard  ''

Liste

Lorsque les colonies grecques ont commencé à essaimer autour de la Méditerranée et de la Mer Noire (VIIIe-VIe s. av. n.è), il n'existait pas de « Grèce » au sens strict ; les traits culturels et les discours caractéristiques de ce qui constitue pour nous la Grèce antique ne se sont structurés qu'au fil de cette période où les colons s'installaient dans des régions de plus en plus distantes les unes des autres. C'est dans l'éloignement que les Grecs semblent avoir construit ce qui les désigne historiquement comme « Grecs », c'est par la distance qu'ils paraissent avoir tissé les liens les plus forts et les plus durables. L'ouvrage d'Irad Melkin propose une relecture originale de ces phénomènes de fondations coloniales en ayant recours à la théorie des réseaux. Dépassant la valeur descriptive des réseaux, il exploite leur versant concret et interactif afin d'approfondir la nature des flux qui les parcourent et les constituent. Les colonies sont analysées comme un ensemble de noeuds non hiérarchisé, non centralisé et dynamique, qui émerge en raison de l'intensité et de la multiplicité des relations qui les lient à travers une grande distance et non en dépit de celle-ci.

Grand format
26.50 €
Ajouter au panier

Autres informations

  • EAN 9782251448121
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 336 Pages
  • Longueur 22 cm
  • Largeur 15 cm

empty