Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

Chroniques d'une société liquide

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

Chroniques d'une société liquide rassemble des articles publiés par l'Espresso entre 2000 et 2015 dans lesquels Umberto Eco livre de brèves réflexions empreintes d'humour, d'érudition et d'une acuité sans pareille, sur notre société. Crise des idéologies, crise des partis, individualisme effréné... Nous vivons dans une société liquide où il n'est pas toujours aisé de trouver des repères, une société dans laquelle le non-sens semble prendre le dessus sur la rationalité, entraînant certes quelques effets comiques, mais ayant surtout des conséquences peu rassurantes - confusion, incohérence ou encore profusion de paroles qui ne sont autant de lieux communs. De cela, Umberto Eco dessine avec malice et ironie les visages les plus familiers : les mascarades des politiques, l'obsession de visibilité que nous semblons tous (ou presque) partager, la vie en symbiose que nous entretenons avec nos téléphones portables, la mauvaise éducation, et bien d'autres encore... Ce livre, publié de manière posthume, témoigne une fois encore de la justesse du regard qu'Umberto Eco portait sur notre époque et confirme son talent de visionnaire amusé en nous ouvrant les yeux sur les enjeux sociaux et politiques actuels et futurs.


Biographie

Umberto Eco - 05/01/1932-.... Italie http://fr.wikipedia.org/wiki/Umberto_Eco
Umberto Eco, est né dans le Piémont. Il a fait des études de philosophie et soutenu une thèse sur L'esthétique chez Thomas d'Aquin. En tant qu'universitaire, il a travaillé sur l'esthétique médiévale et la communication visuelle. Par la suite il se spécialise en sémiotique (étude des signes, de la langue et de ses non-dits, symboles, attitudes et limites de l'interprétation). Umberto Eco est titulaire de la chaire de sémiotique de l'Université de Bologne . Il a également enseigné à Paris au Collège de France, ainsi qu'à l'Ecole Normale Supérieure. Il a travaillé comme journaliste à la RAI et chroniqueur hebdomadaire à l'Expresso. En 1980 il fait ses débuts dans la fiction avec Le nom de la rose.

empty