/

Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

Les Chênes Verts n'est pas une maison de retraite comme les autres. Les personnes âgées qui y résident en sont certaines, les aides-soignants (ou amis-soignants, selon la dénomination en vigueur) ont tout organisé pour les priver de liberté et les couper du monde extérieur ils seraient même prêts à les assassiner en cas d'entorse au règlement. Dorothy, lors de son arrivée, fait connaissance avec ceux qui partagent sa chambre, et notamment le Capitaine Ruggles qui s'est donné pour mission d'organiser une évasion. La petite nouvelle, âgée de 74 ans, essaie de s'intégrer et de trouver sa place parmi ses nouveaux compagnons. De leur côté, les amis-soignants ne sont pas plus rassurés. Ils suspectent les personnes âgées de fomenter un vaste complot pour prendre le pouvoir. Le directeur de l'établissement, Raymond Cornish, réorganise l'équipe et nomme Tristan responsable. Celui-ci prend ses nouvelles responsabilités à coeur, il garde le Capitaine Ruggles et ses acolytes à l'oeil. Mais on ne sait pas toujours de quel côté se situe la folie  : si les vieillards sont déchaînés, Tristan entretient quant à lui une relation mystique avec le corps de son gourou qu'il cache dans un cagibi... pendant que le directeur s'enferme dans son bureau pour se masturber et poursuivre ses fantasmes avec une jeune fille de 16 ans. La gestion de l'établissement commence à lui échapper, et avec des pensionnaires qui veulent retrouver leur liberté à tout prix, l'affrontement est inéluctable... Brillamment construit, puissant et plein d'humour, Défense de nourrir les vieux est un roman détonant. Adam Biles peint d'extraordinaires personnages et, sans tabou, les met en scène dans des situations aussi drolatiques que dramatiques. Ces personnages sont d'ailleurs étrangement liés à un roman-feuilleton, dont quelques dessins émaillent l'histoire, qui renforce encore la tension dramatique. Un livre coup-de-poing.


empty