J'y mets ma langue à couper J'y mets ma langue à couper
J'y mets ma langue à couper J'y mets ma langue à couper

J'y mets ma langue à couper

À propos

Depuis le mythe de la tour de Babel, la diversité linguistique suscite d'innombrables questions : combien de langues y a-t-il sur terre ? Quelles sont leurs limites ? Pourquoi ce nombre diminue-t-il ? Est-ce que je peux inventer ma propre langue ? Les animaux parlent-ils une ou plusieurs langues ? Mathiars Enard explore toutes ces interrogations et finalement, en réponse à celle que nombre de personnes se posent : faut-il préserver la diversité des langues ? Ou, au contraire, ne serait-il pas magnifique de tous parler la même langue ? Il rappelle que le récit de l'aventure humaine est lié à la différence des langues.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences du langage > Linguistique généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la linguistique

  • EAN

    9782227498662

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    66 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    0.7 cm

  • Poids

    120 g

  • Support principal

    Poche

Mathias Enard

  • Naissance : 1-1-1972
  • Age : 49 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Né en 1972, Mathias Enard a étudié le persan et l'arabe et fait de longs séjours au Moyen-Orient. Il vit à Barcelone. Il a publié quatre romans chez Actes Sud : La Perfection du tir (2003, Prix des cinq continents de la francophonie ; Babel n° 903), Remonter l'Orénoque (2005), Zone (2008 ; Babel n° 1020) et Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants (2010 ; Prix Goncourt des Lycéens). Ainsi que Bréviaire des artificiers (Verticales, 2007) et L'Alcool et la nostalgie (Inculte, 2011).

empty