La fabrique de l'humanité : comment notre cerveau explique la famille, l'économie, la justice, la religion

Traduction ABEL GERSCHENFELD  - Langue d'origine : ANGLAIS

À propos

" Il n'y a aucune raison valable pour que les sociétés humaines ne soient expliquées et décrites avec la même précision que les autres mécanismes de la nature. " Pourquoi y a-t-il des conflits entre les groupes humains ? Pourquoi les gens accordent-ils du crédit aux rumeurs ? Pourquoi y a-t-il des religions ? Les sociétés peuvent-elles être justes ? Comment expliquer la morale ? Comment sont organisées les familles humaines ? Qu'est-ce que le genre ? Comment les êtres humains peuvent-ils comprendre l'économie ?
Au-delà des antagonismes inné/acquis et nature/culture et des théories usuelles sur la religion, le genre, l'économie ou encore la politique, Pascal Boyer s'appuie sur les récentes découvertes de la biologie de l'évolution, de la génétique, de la psychologie et d'autres champs de recherche pour déconstruire nos croyances. Il nous livre ainsi une toute nouvelle approche de la transmission culturelle et de la mémoire collective, et une analyse novatrice des mécanismes qui poussent l'être humain à vivre en société et à coopérer.

" Lisez le nouveau livre captivant de Pascal Boyer. Il changera à tout jamais votre compréhension de la société et de la culture. " Dan Sperber (anthropologue, lauréat du prix Claude Lévi-Strauss 2009) " Le travail le plus important sur la science de la culture humaine depuis des années. " Leda Cosmides (psychologue, colauréate du prix Jean Nicod 2020)



Rayons : Sciences humaines & sociales > Ethnologie > Modèles et codes sociaux

  • EAN

    9782221256794

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    506 Pages

  • Longueur

    24.3 cm

  • Largeur

    15.5 cm

  • Épaisseur

    3.8 cm

  • Poids

    612 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Pascal Boyer

Pascal Boyer a étudié la philosophie et l'anthropologie à l'Université de Paris. Après des recherches de terrain chez les Fang du Cameroun, il a été fellow du King's College à Cambridge, au Royaume-Uni, et chercheur au CNRS. Membre de l'Académie américaine des arts et des sciences, il occupe aujourd'hui la prestigieuse chaire Henry Luce d'anthropologie cognitive à l'université Washington de St. Louis, aux États-Unis.
Son premier essai, Et l'homme créa les dieux : comment expliquer la religion (Robert Laffont, 2001), a fait de lui l'une des grandes figures internationales de l'anthropologie de la religion.

empty