Poèmes saturniens ; fêtes galantes ; romances sans paroles

Poèmes saturniens ; fêtes galantes ; romances sans paroles

, ,

À propos

Les trois recueils principaux de Verlaine, suivis d'une anthologie sur la poésie symboliste. Dans une édition spécialement conçue pour les lycéens. Poèmes saturniens, Fêtes galantes, Romances sans paroles : Poète de la mélancolie et des paysages d'automne, Verlaine chante les amours perdues, les fêtes révolues et la tristesse du monde. Le désenchantement, qui s'exprime par touches impressionnistes dans ces trois recueils, inscrit l'univers de Verlaine dans une poétique de la modernité. L'anthologie sur la poésie symboliste : L'anthologie présente les principales caractéristiques de la poésie symboliste dont Verlaine fut, sans le vouloir, l'un des plus célèbres représentants, aux côtés de Stéphane Mallarmé, Tristan Corbières ou encore Maurice Maeterlink. Des documents complémentaires : - Un corpus thématique : « Poétique de l'automne ». - Des documents iconographiques en couleur. Le dossier : Avec toutes les ressources utiles au lycéen pour étudier l'oeuvre : - des questions pour guider la lecture du texte. - des repères historiques, culturels et biographiques. - des fiches de lecture. - des sujets types pour l'écrit et l'oral du bac. Et un guide pédagogique : Sur www.classiques-et-cie.com. En accès gratuit réservé aux enseignants, il propose une séquence de cours sur l'oeuvre et les corrigés des sujets de type bac.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Parascolaire > Classiques / Textes et commentaires > Français / Littérature > Lycée

  • EAN

    9782218991448

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    206 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Paul Verlaine

1844-1896 La famille de Verlaine appartient à la petite bourgeoisie: son père, comme celui de Rimbaud, est capitaine dans l'armée. Il naît à Metz et fait ses études à Paris. Puis, il est employé à l'Hôtel de Ville. Il collabore au premier Parnasse (1866) et fréquente cafés et salons littéraires parisiens. En 1870, il épouse Mathilde Mauté avant de rencontrer Rimbaud. Il quitte alors son épouse pour suivre le jeune poète en Angleterre et en Belgique. En 1873, il le blesse d'un coup de revolver et est condamné à deux ans de prison qu'il purge à Bruxelles et à Mons. A sa sortie, il se rend à nouveau en Angleterre, puis à Rethel et exerce une charge de professeur.ÿEn 1894, il est couronné "Prince des Poètes" et doté d'une pension. Usé prématurément, il partage son temps entre le café et l' hôpital. Il meurt dans la misère en 1896, à Paris.ÿVerlaine demande à la poésie d'être un chant discret et doux, traduisant des impressions indécises. En 1896, il s'est rallié au symbolisme que venait de lancer Moréas.

Johan Faerber

Spécialiste du Nouveau Roman et de la littérature contemporaine. Exerçant au lycée et à l'université, il a enseigné les techniques d'expression écrit et orale depuis 1998.

empty