À propos

Visage de l'antiterrorisme lors de la vague d'attentats de 2012 à 2018, François Molins est devenu en quelques années le procureur le plus connu de France. Persuadé qu'il fallait rompre avec la trop grande discrétion de la justice pour rassurer le pays pendant les crises majeures, il fut le premier à instaurer une communication claire, neutre et objective. Son intégrité et son courage l'ont hissé au rang des grandes figures de la magistrature, oeuvrant à la préservation d'une justice forte et indépendante. Au cours des grandes affaires politico-financières de ces dernières années, il a incarné un inflexible contre-pouvoir. Bygmalion, Cahuzac, Dupond-Moretti, autant de procès retentissants auxquels il a contribué en enquêtant ou en témoignant sans plier sous le poids du pouvoir politique. Son récit intime et captivant nous plonge au coeur de l'institution judiciaire à laquelle il s'est dédié quarante-six ans durant, avec toujours la même boussole : l'indignation face à l'injustice.


Rayons : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit généralités > Biographies / Monographies


  • Auteur(s)

    François Molins

  • Éditeur

    Flammarion

  • Date de parution

    21/02/2024

  • Collection

    Essais Et Documents Flammarion

  • EAN

    9782081497733

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    368 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    412 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

François Molins

Nommé procureur général près la Cour de cassation par décret du Président de la République du 26 octobre 2018, M. François Molins a été installé dans ses fonctions, le 16 novembre 2018. En qualité de procureur général près la Cour de cassation, M. Molins préside la formation du Conseil supérieur de la magistrature compétente à l'égard des magistrats du parquet. Il est aussi vice-président du conseil d'administration de l'Ecole nationale de la magistrature.

Au sortir de l'Ecole nationale de la magistrature en 1979, M. Molins occupe les fonctions de substitut du procureur au tribunal de grande instance de Carcassonne. Nommé chef de juridiction, il accède à la responsabilité de procureur du tribunal de grande instance, successivement, à Montbrison en 1986, puis à Villefranche sur Saône en 1988. En 1991, il rejoint le parquet général de la cour d'appel de Bastia en qualité de substitut général, puis, en 1993, le parquet de la cour d'appel de Lyon pour y exercer les mêmes fonctions. En 1996, il est nommé premier procureur adjoint au tribunal de grande instance de Lyon puis, en 2000, procureur du tribunal de grande instance d'Angers. Il rejoint ensuite l'Administration centrale du ministère de la justice où il exerce les fonctions de directeur adjoint des affaires criminelles et des grâces, d'août 2001 à novembre 2004. Nommé procureur de la République près le tribunal de grande instance de Bobigny le 4 novembre 2004, il dirige ce parquet jusqu'en juin 2009. Il rejoint alors la Chancellerie pour y occuper les fonctions de directeur du cabinet du garde des Sceaux. En novembre 2011, il est nommé procureur de la République près le tribunal de grande instance de Paris, poste qu'il a occupé jusqu'à sa nomination en qualité de Procureur général près la Cour de cassation.

Distinctions: M. Molins est officier de la Légion d'honneur et commandeur de l'Ordre national du Mérite.

Découvrez un extrait PDF
empty