/

Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

Le mot de l'éditeur : Plus de quarante-cinq ans après une première publication dans la mythique collection « Les sentiers de la création » chez Skira, Pierre Alechinsky a décidé de reprendre son livre Roue libre. Cette nouvelle édition se veut fidèle à l'ancienne puisque le peintre y a entremêlé son texte d'innombrables illustrations, empruntées aussi bien à son oeuvre qu'aux créations d'autres artistes, qu'ils soient Max Ernst, Christian Dotremont, Asger Jorn ou Giacometti et bien d'autres encore, quelquefois anonymes ou faisant référence à ...André Breton. Voici comment Alechinsky explique son livre : « À la question : «Expliquez-moi votre peinture !», je lance : «Si je pouvais le dire, je ne le peindrais pas.» Développerais-je, aussitôt mon tableau deviendrait la poupée du ventriloque. Mais la peinture ne couvre pas tout... Peintre écrivant, je ne suis pas toujours un fanatique de la peinture. Souvent elle m'offre des facultés, je me les passe. Écrire me pose davantage de problèmes, m'en impose. Je biffe à longueur d'idées et de pages. Dans l'ordonnance ratissée du parc typographique subsistent peu de traces de mon vagabondage. Dommage. Le peintre qui tire parti de ses ratures aime les exhiber. Le livre imprimé, au contraire, masque celles de l'écrivain. Porte-à-faux de ce préambule : Roue libre ne parle pas du tout de cela. Il y sera question de roues et d'interprétations tissées dans leurs rayons. Rue de la Verrerie, une roue renverse un verre : Le voilà Rêve. »


empty