MEETING IN POSITANO

À propos

In this charming, deeply atmospheric novel set against the dazzling Amalfi Coast of the 1950s, two women form an intense and lasting friendship. Inspired by her own adventurous, unconventional life, actress and writer Goliarda Sapienza''s recently rediscovered novel takes the reader to the sun-drenched town of Positano in southern Italy. There, while working on a film, Goliarda encounters the captivating Erica, a beautiful widow called "Princess" by the locals, who has been the object of much speculation. As the two women grow closer in spite of their different personalities, they gradually reveal more about their thoughts, feelings, and experiences, and the ghosts from their pasts that continue to hang over them. Writing the story of this transformative friendship thirty years later, Goliarda offers a profound reflection on love in its many forms, and opens a window onto an enchanting time and place that lingers in the mind.

  • Auteur(s)

    Goliarda Sapienza

  • Éditeur

    Other Press

  • Date de parution

    11/05/2021

  • EAN

    9781635420432

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Longueur

    20.3 cm

  • Largeur

    13.3 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    261 g

  • Support principal

    Poche

Goliarda Sapienza

  • Naissance : 1-1-1924
  • Décès :1-1-1969 (Mort il y a 54 ans à l'âge de 45 ans)
  • Pays : Italie
  • Langue : Italien

Goliarda Sapienza (1924-1996) est née à Catane dans une famille anarcho-socialiste. Son père,
avocat syndicaliste, fut l'animateur du socialisme sicilien jusqu'à l'avènement du fascisme. Sa mère,
Maria Giudice, figure historique de la gauche italienne, dirigea un temps le journal Il grido del popolo
(Le Cri du peuple).
Tenue à l'écart des écoles, Goliarda reçoit pendant toute son enfance une éducation originale, qui lui
donne très tôt accès aux grands textes philosophiques, littéraires et révolutionnaires, mais aussi à la
culture populaire de sa ville natale. Durant la guerre, à seize ans, elle obtient une bourse d'étude et
entre à l'Académie d'art dramatique de Rome.
C'est le début d'une vie tumultueuse. Elle connaît d'abord, très rapidement, le succès au théâtre, avant
de tout abandonner pour se consacrer à l'écriture. S'ensuivent des décennies de recherches et de
doutes, d'amours intenses. Son oeuvre, complexe et flamboyante, laisse les éditeurs italiens perplexes
et c'est dans l'anonymat que Goliarda Sapienza meurt en 1996. Elle ne trouve la reconnaissance qu'en
2005 avec le succès en France (près de 300 000 exemplaires vendus) de la traduction de son roman
L'arte della gioia (L'Art de la joie, éd. Viviane Hamy). Depuis, ses livres sont redécouverts en Italie. Les éditions Attila conduisent désormais la publication de ses oeuvres complètes.

empty