• Cette histoire de l'art originale, remplie d'anecdotes, peut se lire à la maison, à l'école comme au musée. Racontez l'art ! invite jeunes parents, grands-parents et enseignants à entrer dans la grande histoire de l'art par le petit bout de la lorgnette. Anecdotes et analyses sont centrées autour d'un artiste, d'un mouvement ou d'un événement, classés chronologiquement et géographiquement, exactement comme au musée.
    Une frise chronologique permet de situer le contexte historique des oeuvres et une liste des oeuvres, classées par musée, permet d'organiser sa visite.
    Racontez l'art ! est l'ouvrage essentiel qu'il faut avoir en main pour transmettre aux plus jeunes le savoir, mais aussi le plaisir que procure la découverte des oeuvres.

    Ce premier volume est consacré à l'art de la Renaissance à l'Art nouveau.

  • Catalogue de l'exposition « Ex Africa » qui vise à montrer et à faire comprendre les relations qui existent aujourd'hui et depuis la fin du XXe siècle entre les arts contemporains et les arts africains anciens. Il s'agit d'en finir avec la notion de primitivisme telle qu'elle était énoncée en 1984 dans l'exposition « Primitivism » au MoMA et de montrer que les idées et les formes propres à ces arts sont aujourd'hui plus vivantes que jamais.

  • Quelques-unes... femmes de l'art contemporain en France Nouv.

    Après ses livres d'entretiens sur le monde de l'art contemporain qui ont connu un grand succès (Galeristes en 2010, Collectionneurs en 2012, Artistes, en 2014), Anne Martin-Fugier a interrogé quinze femmes actrices de l'art contemporain en France durant les cinquante dernières années.
    Elle n'a pas choisi des artistes, mais des « témoins », journalistes, galeristes, directrices d'institutions publiques et privées qui, partout en France, participent à la diffusion de l'art contemporain avec leur énergie et leur sensibilité. Leurs trajectoires et leurs récits constituent un panorama du monde culturel d'aujourd'hui.

  • Les années cinquante et soixante sont parmi les plus marquantes et les plus créatives de l'histoire du design.
    Dans cet après-guerre consumériste, la nouveauté est portée aux nues et s'invite dans tous les secteurs de la conception. De la Vespa à l'Instamatic, des meubles Knoll aux caractères Helvetica, studios, ateliers et usines, inventent et diffusent les formes d'un monde nouveau.
    Tour d'horizon complet du style années cinquante, cet ouvrage, riche de mille photographies et d'articles signés par les plus grands spécialistes du domaine, est une aubaine aussi bien pour l'antiquaire et le collectionneur que pour le simple amateur d'objets aux lignes incomparables.
    Art, design, architecture, mobilier, luminaires, objets, textiles, intérieurs, graphisme...

  • Voici pour la première fois réunies 200 revues d'art du 20e siècle avec 450 fac-similés. Transdisciplinaire et internationale, cette sélection est issue de la bibliothèque Kandinsky du centre Pompidou, qui, avec plus de 8000 revues est l'un des fond les plus riches au monde. Selon un déroulé chronologique, cette somme vient combler un manque en librairie : une autre histoire de la modernité au travers de l'extraordinaire inventivité de 200 aventures éditoriales.

  • Les iconophages ; une histoire de l'ingestion des images Nouv.

    Ce livre propose pour la première fois de retracer l'histoire de l'iconophagie depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours selon une approche pluridisciplinaire mêlant histoire de l'art, anthropologie, histoire culturelle et matérielle, histoire du corps et histoire des sens. En effet, les images n'ont pas toujours été vouées à la vue, elles ont également pu être incorporées, bues ou mangées pour se protéger, se soigner, entrer en relation avec le divin ou encore constituer des communautés. Songeons, entre autres exemples, à cette hostie portant une représentation du Christ et des Apôtres, à cette Vierge allaitant en pain d'épices, à cette statue de Marie qui, pourvue d'un tuyau au niveau de la poitrine, pouvait "miraculeusement" faire couler du lait et abreuver le fidèle, ou encore à toutes ces représentations nous montrant des hommes, des femmes ou des enfants absorbant ou mangeant à pleines dents des images sacrées comme sucrées. Fidèle aux principes de la collection "Les apparences", Jérémie Koering propose d'analyser les enjeux culturels et les imaginaires qui traversent l'ingestion de ces images. Tout en s'inscrivant dans le champ de l'histoire de l'art et de l'anthropologie, cet ouvrage ouvre un pan encore inexploré de l'histoire de l'art. Cette étude inédite n'a, par conséquent, aucun équivalent éditorial en sciences humaines.

  • Théâtres, moulins, églises, aqueducs, châteaux : chaque région française recèle des joyaux méconnus, qui frappent par leur originalité et qui témoignent de la diversité de notre patrimoine. Ce guide présente une sélection de sites singuliers soutenus par la Fondation du patrimoine et la Mission Stéphane Bern, et contient toutes les informations nécessaires pour commencer votre visite ! Résumés historiques, anecdotes inédites et suggestions de parcours révèlent le caractère vivant de ce patrimoine et nous font prendre la mesure de la richesse de notre a trésor collectif".

  • Avec ses 2 500 illustrations choisies parmi les plus extraordinaires chefs-d'oeuvre de tous les temps, ce livre nous fait voyager à travers l'histoire de l'art par le biais des images. Rassemblées dans un musée idéal puisant dans les collections du monde entier, peintures, sculptures, photographies sont observées, décryptées et commentées par les meilleurs spécialistes. Proposant un parcours chronologique de la Préhistoire à nos jours, cet ouvrage unique en son genre est la nouvelle référence en histoire de l'art.

  • New York a-t-il vraiment été le centre de l'innovation artistique depuis 1945, comme on le lit partout?? Une hégémonie mondiale s'étudie à l'échelle mondiale. Or, l'approche comparée démonte le mythe de l'art new-yorkais et souligne l'apparition, dès les années 1950, d'un système internationalisé mais inégalitaire de production des oeuvres et des carrières. Fondé sur le renouvellement rapide des écuries artistiques et la recherche systématique de l'originalité, ce système spéculatif entretenait la concurrence entre pays, musées, marchands, artistes et collectionneurs. Dans une perspective aussi bien sociale et économique qu'esthétique et géopolitique, Béatrice Joyeux-Prunel explore cet univers des avant-gardes artistiques de 1945 à 1970.
    Cette histoire mondiale de l'art parle aussi des oeuvres et des personnes. Elle interroge des tournants mondiaux étonnants?: le choix matiériste de certains artistes dans les années 1950, la violence sadomasochiste de quelques groupes après 1961, et la soudaine politisation des artistes vers 1965 (alors que Mao, Cuba, le Vietnam et la décolonisation les avaient jusque-là peu intéressés).
    Du concrétisme brésilien à l'art cinétique italien et yougoslave, des Neo-Dada Organizers japonais aux actionnistes viennois, en passant par les mondialisations hétérogènes du happening et du pop art, ce livre permet de comprendre ce que nos musées érigent en canon, tout en dévoilant des histoires méconnues du monde de l'art contemporain.

  • Une anthologie de tous les textes que John Berger a consacrés à des artistes au cours de sa vie. Une oeuvre monumentale d'une richesse inouïe et surtout d'une très grande originalité car elle constitue une galerie de portraits couvrant toute l'histoire de l'art de la Préhistoire à nos jours, sans être pourtant un livre d'histoire de l'art.
    John Berger nous introduit non pas dans l'intimité biographique des artistes, mais nous fait partager leur compagnie.
    Il s'invite dans leur atelier par delà les siècles, il les questionne, il enquête pour révéler les questions qui les habitent, les observant avec une acuité et une intelligence rares.
    Les réflexions sur l'art de cet auteur sont encore trop méconnues en France, où l'on connaît mieux ses romans, ses récits ou même les scénarios de certains des films qu'il a coécrits avec Alain Tanner dans les années 80. Ce volume entend combler ce manque en portant à la lumière un nombre considérable de textes. Si certains de ces textes ont déjà été traduits et publiés, notamment dans la presse, la plupart sont encore inédits.
    Au total, 136 textes consacrés à 102 artistes, dans un volume de 720 pages, imprimé sur papier Bible et à la reliure souple (type Pléiade). Un livre dessiné par l'un des graphistes les plus reconnus et originaux en France (Philippe Millot) et fabriqué avec le plus grand soin.
    John Berger (1926-2017) fut à la fois romancier, scénariste, peintre et critique d'art. Ses écrits sur l'art occupent une place centrale dans son oeuvre et ont été lus et commentés dans le monde entier.
    Pour un grand nombre d'entre eux, ils restent encore à découvrir en France.

  • Michel Lorblanchet, grand spécialiste de l'art préhistorique, nous offre dans ce livre son interprétation personnelle de cet art pariétal qu'il a étudié pendant plus de quarante ans au coeur des grottes ornées du Quercy.

  • Quelle est la fonction de la peinture contemporaine ? quels sont les rapports qu'elle entretient avec la musique, la poésie, les mathématiques, la biologie ?
    Quels sont les pouvoirs de la ligne, de l'espace, de la forme, de la couleur et comment expriment-ils notre conscience nouvelle de nous-mêmes et de l'univers ?
    Telles sont les questions fondamentales auxquelles klee apporte une réponse dans théorie de l'art moderne.
    Ce livre groupe pour la première fois l'ensemble des textes théoriques parus du vivant de l'artiste, dont les célèbres esquisses pédagogiques; il ouvre au lecteur le chemin de la création picturale.
    Il a, dans notre siècle, une importance égale à celle des carnets de vinci pour l'art et la pensée de la renaissance.

    Ajouter au panier
    En stock
  • « Si, dans un incendie, j'avais à choisir entre le plus beau des Rembrandt et sauver un chat, je choisirais le chat. » Alberto Giacometti.

    Le chat traverse l'histoire des civilisations et de l'histoire de l'art.
    Et son symbolisme fluctue : vénéré dans l'Égypte antique, assimilé à Satan dans la peinture religieuse médiévale, compagnon de l'artiste libre et indépendant au XIXe siècle...

    Au fil des pages, parcourez les oeuvres de Lorenzo Lotto, Léonard de Vinci, Francisco de Goya, Auguste Renoir, Pierre Bonnard, Fernand Léger, Balthus ou Andy Warhol.

    Ça, c'est de l'art, une collection pour (re)découvrir les grands artistes en 40 notices illustrées.
    - Une sélection précise d'oeuvres incontournables et inattendues.
    - Des repères visuels clairs : chronologies, cartes, graphiques.
    - Des encadrés variés : anecdotes, mises en contexte, influences.

  • Cet ouvrage révèle les secrets de la couleur en explorant l'histoire et la signification de cet élément parmi les plus fondamentaux de l'art. A travers le récit fascinant des passions artistiques et des découvertes scientifiques, le langage des couleurs se dévoile en filigrane d'une histoire de l'art encore en cours d'écriture. Des travaux optiques d'Isaac Newton aux théories impressionnistes, de la dynamique de Josef Albers à la métaphysique contemporaine d'Olafur Eliasson, ce livre raconte comment nous utilisons la couleur pour peindre le monde.

  • Voici le plus merveilleux des manuels d'histoire et de géographie qui récapitule la grande chronique artistique de l'Occident en révélant pour la première fois le secret religieux le mieux gardé de Jérusalem.
    Les mille et un trésors venus de toute l'Europe au cours des âges pour honorer la Ville Sainte composent en effet une chronique universelle de la beauté.
    De Constantin au ive siècle à Napoléon III au xixe siècle, en passant par Saint Louis, Jeanne de Provence, Charles-Quint, Christine de Suède, Louis XIV, rien n'a jamais été assez précieux pour les rois et les reines désireux de glorifier la mémoire du Christ.
    Rivalisant par-dessus les siècles, ils ont réquisitionné les plus rares matériaux - or, argent, marbre, rubis -, ont mobilisé les plus étonnants créateurs - peintres, tapissiers, orfèvres, sculpteurs - pour déposer au pied de la Croix les plus faramineux objets - autels, émaux, calices, missels - qui, indifférents à l'usure des siècles et rassemblés par les frères franciscains, forment un extraordinaire musée idéal que ce livre ouvre enfin à tous.
    Redonnant vie à chacune de ces oeuvres, restituant les grands événements et les petites anecdotes qu'elles racontent dans l'alliance entre la mystique et la politique, l'art et la finance, la dévotion et le calcul, Jacques Charles-Gaffiot ressuscite la grande époque où le luxe était une affaire divine.

  • She-Bam Pow Pop Wizz ! retrace l'histoire ouverte d'une génération de femmes européennes et nord-américaines qui ont contribué avec audace et flamboyance au pop international. Leurs oeuvres, à l'image des bandes dessinées, regorgent de couleurs arc-en-ciel et vibrantes. Par des voies plurielles, elles envisagent un monde autre, aux formes rêvées, et parient sur la construction d'un monde meilleur.
    Love is all we need !

  • Découvrez l'Art Nouveau en cinq villes majeures pour ce courant: Vienne et sa Sécession, Prague (influencée par Vienne), Munich, Berlin et Budapest.

    L'Art nouveau est un mouvement artistique de la Belle Époque (1890-1914), multiforme et d'ampleur internationale. Il se caractérise par l'utilisation de courbes et d'arabesques. Il puise son inspiration principalement dans la nature.

    Le peintre viennois Gustav Klimt, peut-être le plus emblématique du courant, a illuminé le monde entier avec ses oeuvres. Entre autres artistes célèbres d'Europe orientale, citons le Tchécoslovaque Alfons Mucha, certes assimilé à un parisien tant son succès doit aux affiches publicitaires qu'il a produites en France, Schiele, Moser, Hoffmann, Kokoschka pour les arts graphiques, auront rayonné jusqu'en Allemagne.

    Le livre aborde le courant de manière exhaustive, sous ses principales formes (architecture, arts graphiques, artisanat), sans oublier les enjeux politiques et sociaux associés:
    - en Allemagne, avec le Jugendstil à Munich, sans oublier Dresde et Weimar, la porcelaine de Saxe;
    - la Sécession berlinoise, entre impressionnisme, symbolisme et Art Nouveau; Darmstadt;
    - Le Wiener Werkstätte, l'atelier viennois, et la célèbre revue Vera Sacrum;
    - La Bohème, qui conjugue Art Nouveau avec tradition et patriotisme;
    - La Hongrie, où l'Art Nouveau est mis au service du nationalisme.

    L'auteur, Thomas Hauffe, a étudié l'histoire de l'art, la littérature allemande et l'histoire sociale et économique à Bochum. Son doctorat porte sur le "Nouveau Design Allemand" des années 80.

  • L'agitation sociale et la contestation politique ont trouvé depuis toujours des formes d'expressions visuelles aussi bien que verbales. Les graffitis sur les murs, les tracts distribués lors des manifestations, les affiches placardées dans les rues ont apporté leur contribution à l'expression de la contestation. Cette iconographie contestataire reflète des luttes de pouvoir, exprime une révolte contre l'ordre établi, appelle aux armes ou pousse un cri passionné en faveur d'une cause.

    Du XVIe siècle à nos jours, de la Réforme aux LGBT, cet ouvrage nous fait voyager à travers des siècles de graphismes qui dénoncent les atrocités de la guerre, raillent les ridicules de la royauté, des hommes d'État, des religions et de la société tout entière, appellent à la fin de la discrimination raciale ou de l'apartheid, revendiquent la liberté contre la tyrannie ou la dictature, se mobilisent pour les droits des femmes.

    Couvrant une gamme étonnante d'émotions, de la satire à l'horreur pure, Rébellion ! célèbre le droit durement acquis à la liberté d'expression, toujours agissant, toujours disputé.

  • 30 000 ans d'art

    Collectif

    • Phaidon
    • 7 Février 2019

    La nouvelle édition de cet ouvrage de référence, enrichie d'oeuvres d'artistes de la dernière décennie, est enfin disponible en format compact.

    La sélection de 600 oeuvres révèle la diversité, mais aussi les points communs de l'art du monde entier, au fil du temps. Issues de tous les pays du monde et de toutes les époques, elles sont classées par ordre chronologique et expliquées, pour permettre de comprendre la place que chacune occupe dans l'histoire de l'art.

  • Au croisement de l'art et de l'industrie, du beau et de l'utile, de la forme et de la fonction, le design s'affiche comme un témoin privilégié et un révélateur de son époque. Véritable levier d'innovation, il exprime des sensibilités multiples et touche tous les secteurs de l'industrie et de l'artisanat.
    Harry Bertoia, Charles Eames, Gae Aulenti, Eero Aarnio, Élisabeth Garouste, Frank O. Gehry, Patrick Jouin, Philippe Starck, Charlotte Perriand, Rashid Karim, Maarten Baas... autant de profils atypiques et de représentants emblématiques dont la seule raison d'être est de se réinventer et d'adapter le quotidien à notre mode de vie.
    Richement illustré, cet ouvrage analyse le parcours de designers du monde entier, leurs principes et leurs particularités. D'où vient leur inspiration ? De quelle école ou mouvement sont-ils issus ? Quel processus de création ont-ils suivi ? Quelles nouvelles technologies et quels procédés ont-ils utilisés ? Quelles sont leurs oeuvres emblématiques ? Comment des objets iconiques tels que la lampe Mayday de Konstantin Grcic ou la chaise Embryo de Marc Newson ont-ils été pensés et conçus ?
    En s'affranchissant des codes, en défiant les règles et en repoussant toujours plus loin les limites, le design nous ouvre les portes d'un nouveau monde sans frontière et sans interdit. Si la modernité, la modularité et la fonctionnalité peuvent y régner en maîtres, le confort, l'élégance et l'audace y ont aussi toute leur place, la performance technique et le procédé numérique y apportant la touche finale. Avec un seul et unique objectif : faire de l'objet une oeuvre d'art.

  • L'art au risque de l'âge Nouv.

    Si la vieillesse est aujourd'hui un âge qui dure, elle regroupe des expériences différentes. Ce qui amène à réfléchir aux vieillesses plutôt qu'à la vieillesse. Les travaux sur la ou les vieillesse(s) sont nombreux en médecine ou en sociologie, mais la réflexion sur le grand âge de l'artiste reste balbutiante. Qu'est-ce que l'âge fait à la création?? Celle-ci est-elle soumise à une continuité biographique comme le relatent les vies d'artiste?? Les créations ultimes sont-elles marquées par le déclin physique??
    Ce volume tente de répondre à ces questions en croisant les disciplines et les champs, de l'histoire de l'art à la sociologie, de la neurologie à la psychanalyse, et en se donnant une ample périodisation, de la Renaissance à nos jours. L'ouvrage s'ouvre sur les modes critiques généraux d'appréhension des oeuvres tardives. Suit une analyse des conditions de la création et de ses difficultés chez un certain nombre d'artistes âgés. Des formes spécifiques de l'autoportrait (Rembrandt, Ingres, Dix), l'insistance sur les transformations du corps chez des artistes femmes (ORLAN, Cindy Sherman), la répétition ou le retour à des motifs antérieurs (Le Greco, Delacroix), ou encore des jeux avec la mort (Duchamp) illustrent la diversité des attitudes et des démarches. Complément à cette approche, la réception de ces oeuvres tardives est étudiée dans la qualification des «?errements?», qu'il s'agisse du tremblement de la main de Poussin ou de la «?peinture aux doigts?» du Titien et, tout simplement, de la qualité. Le volume s'ouvre, dans la dernière partie, à l'âge en scène et à l'écran.

  • L'histoire de l'art est parcourue en 50 chefs-d'oeuvre, des grottes de Lascaux à l'art contemporain, en passant par l'art médiéval ou encore le pointillisme.

empty