• C'etait Kubrick

    Michael Herr

    • Seguier
    • 8 Avril 2021

    Le réalisateur culte, le reclus le plus célèbre et secret du 7e art, l'autodidacte de génie : rarement réalisateur se sera autant dérobé derrière sa légende que Stanley Kubrick. Manquait donc un portrait à hauteur d'homme, réalisé par l'un des rares privilégiés ayant appartenu au cercle très fermé des proches de l'artiste : Michael Herr, qui fut son ami, confident et collaborateur pendant près de vingt ans, était sans doute l'un des seuls à pouvoir s'acquitter de cette tâche délicate.
    Revenant sur près de cinquante ans de carrière, de polémiques et de malentendus - jusqu'à la controverse qui entoura l'ultime chef-d'oeuvre de Kubrick, Eyes Wide Shut -, mêlant souvenirs, anecdotes et analyses, Herr livre une biographie sensible du cinéaste tel qu'il l'a côtoyé. Reporter, écrivain et scénariste américain, Michael Herr (1940-2016) est l'auteur du best-seller Dispatches (1977), récit halluciné de son expérience de correspondant de guerre au Vietnam, qui fit de lui l'une des grandes figures du journalisme "gonzo" , à l'égal de Tom Wolfe, Hunter S.
    Thompson ou Truman Capote. Herr rencontra Stanley Kubrick en 1980 et cosigna avec lui le scénario de Full Metal Jacket. Il travailla aussi avec Francis F. Coppola, notamment sur Apocalypse Now, dont il écrivit la mythique narration en voix off.

  • Walter winchell

    Michael Herr

    • Julliard
    • 1 Février 1992

    Une rue de Harlem, 1908 : Walter, petit garçon, debout sous la pluie, devant un magasin à l'enseigne écrite en yiddish, vend des journaux à la criée.
    Une loge minable, Chicago, 1916 : Walter répète un numéro de claquettes. Walter est dans le show-business. New York, 1925 : une machine à écrire crépite. Walter griffonne des notes sur un bout de papier, furète dans les coulisses. Walter est devenu chroniqueur mondain. Walter au micro, 1931 : des familles entières, à travers tout le pays, sont réunies autour de la radio à l'écoute de " Monsieur et Madame l'Amérique " de Walter Winchell.
    Dans une formidable parodie des grandes biographies hollywoodiennes, Michael Herr retrace la vie de ce personnage légendaire que fut Walter Winchell. Vaudevilliste raté, il va devenir dans les années trente le plus puissant échotier des États-Unis, abreuvant ses lecteurs de potins mondains, de ragots et de rumeurs, capable de briser d'un trait de plume carrières et ménages. À mi-chemin entre le roman et le scénario, Walter Winchell se lit comme de la prose mais s'impose comme un film.

empty