• Képas

    Denis Belloc

    La première dose, le premier «képa», c'est pour oublier quelques heures Jérôme, l'amour fou depuis si longtemps rêvé. Le narrateur n'imaginait pas que la dépendance viendrait si vite, qu'il s'enfoncerait maladivement dans la noirceur de l'héroïne et se couperait du monde des vivants. La came efface les douleurs, pas leur cause. Passé le manque, reste les cris du manque d'amour.
    Denis Belloc est déjà l'auteur de Néons et de Suzanne quand il écrit Képas. Le succès de ces deux premiers livres, contre toute attente, ne le porte pas vers la lumière. Avec ce récit cru et direct, parfois éprouvant mais toujours sans esbroufe, c'est l'enfer de la drogue, la capacité rare à mutiler sa vie en dépit d'un talent inouï qu'il expose.

  • Néons

    Denis Belloc

    Livre phénomène, salué par la critique lors de sa parution en 1987, Néons est un récit exutoire, sans fard ni limites.
    Dans ce texte écorché et douloureux, qui n'est rien d'autre qu'une quête éperdue d'amour, Denis Belloc revient sur ses années de jeunesse?: l'enfance sans père, sa mère remariée à un homme qui le maltraite, la découverte à onze ans de son homosexualité dans une pissotière, l'errance puis la prostitution sur les boulevards de Pigalle à Barbès.
    La force du récit est de ne rien excuser ni juger de cette dérive implacable et parfois miraculeusement lumineuse. Il n'y a chez Belloc ni misérabilisme, ni regret, juste le pouvoir implacable d'une langue dont l'obscénité et la cruauté tour à tour révulse et fascine.

    Avec une interview de Denis Belloc par Marguerite Duras,

  • Suzanne

    Denis Belloc

    Il y a d'abord Nazaire, au regard gris, charbonnier à Laleu, banlieue ouvrière de La Rochelle.
    Un homme pur. Il y a Mariette, dite l'Andalouse, à cause de ses cheveux et de ses yeux noirs. Acharnée à détruire. Et Suzanne enfin, leur fille de quatre ans. Suzanne épouse Lucien, juste après la guerre. Elle a seize ans. Il l'appelle " Ma Suz ". Pour horizon, une pièce avec fenêtre au plafond couleur d'anthracite. Une petite chambre avec lucarne. Ils y élèvent le frère et la soeur de Suz et bientôt deux enfants.
    La misère. Lucien boit. La violence. Elle l'aime. Lui aussi, follement. " Suz, ma Suz... ", tout entière acharnée à construire.

  • Julien est un " petit " de 13 ans, un " minot ".
    Dans son coeur plein de nuages, il y a de la place pour les avions et pour sa soeur, qui est grande et belle. Julien ne déteste personne. Il a juste un peu peur des crises familiales, de l'alcoolisme de sa mère, des furies sèches de son père, mais il a sa soeur... Et voilà qu'elle part et qu'il la suit. Julien plonge alors dans la nuit parisienne, qui pourrait être un cauchemar. Il est désarmé, mais c'est sa force.
    Il la tire de sa pureté, qui ne sait ni mentir ni faire mal. Il rencontre alors Triche, le garçon-fille qui deviendra son destin. Triche veille tendrement sur Julien, mais elle est trop usée pour avoir le destin d'une renaissance. Elle choisira donc de s'endormir définitivement, après avoir assuré la délivrance de Julien.

empty