• « Être fan est un trou dans la tête que l'on comble de la lumière d'un autre. » Enfant des Stones et de Bowie, elle n'aurait pas dû s'enticher d'un chanteur de variété française. Envers et contre tous, Goldman est resté l'idole de son adolescence, le frère, l'oncle, l'ami venu animer sa vie intérieure. Comme tous les fans, elle s'est sentie incomprise, possessive, torturée.
    À bientôt quarante-quatre ans, l'âge où l'on s'accepte, l'âge où grandir n'est en théorie plus un concept, Carine H., scénariste parisienne fraîchement établie dans la cité phocéenne, s'est donné pour mission de rencontrer Jean-Jacques Goldman - son dieu intime - et de filmer cette quête. Car Marseille, ville rugueuse de son exil tardif, abrite, dit-on, son chanteur préféré. Et c'est pour elle providentiel. De la Corniche au palais Longchamp, une traque burlesque, tendre et poétique qui, à défaut du vrai Jean-Jacques, mais à grand renfort de mauvais sosies et avec la perspicacité d'un Philip Marlowe, va conduire une femme à aller au bout de ses rêves. Et qui sait si cette amoureuse du cinéma, qui voit dans chaque scène de sa vie un peu de James Ivory ou de Billy Wilder, ne finira pas par apprivoiser sa propre histoire...

  • Agathe a une amie extraordinairee: une petite vague bleue mui la suit partout Agathe a une amie imaginaire qui est loin d'être ordinaire : c'est une petite vague, une petite vague bleue qui la suit partout, qui joue, chante et rit avec elle. Une amie qui partage ses joies, ses colères et ses peines. Et lorsqu'elle disparaît, Agathe se sent perdue. Mais heureusement son amie ne part jamais bien loin.

  • Les petites mains ont beaucoup de choses à faire : des caresses, un avion, des tresses, un papillon... Mais quand vient le moment de se dire au-revoir pas d'inquiétude, car à l'école les petites mains ce sont celles de tous les copains !

empty