• L'ordinaire au cinéma

    Arnaud Guigue

    • Cnrs
    • 21 Janvier 2021
  • Truffaut & Godard

    Arnaud Guigue

    • Cnrs
    • 18 Septembre 2014

    Truffaut /Godard : les deux noms résonnent comme ceux de figures tutélaires du cinéma français. Ces pères fondateurs de la Nouvelle Vague, critiques de la « qualité française », ressemblent-ils à leur image ? L'un, aimé, populaire, sachant raconter des histoires mais sans avoir révolutionné le cinéma ? L'autre, créateur de formes cinématographiques, bénéficiant d'une aura extraordinaire auprès des milieux intellectuels, non commercial ?
    C'est à une véritable enquête cinématographique que nous invite cet ouvrage à travers toutes les oeuvres des deux réalisateurs. Les différences ressortent dès leur première période, comme le relève Arnaud Guigue en comparant leurs films relevant d'un même genre : films de science-fiction avec Farenheit 451/Alphaville, ou sur le cinéma, La nuit américaine/Le mépris. Plus globalement, tous deux prolongent et accomplissent deux tendances de la Nouvelle Vague.
    Deux génies du cinéma dans un passionnant face-à-face.

  • Truffaut, l'autodidacte amoureux des livres, n'a jamais fait mystère de son intérêt pour la culture. Plusieurs de ses films comme "Farenheit 451" ou "L'Enfant sauvage" en témoignent directement. Cet essai se propose de montrer qu'en vérité c'est la filmographie intégrale du réalisateur qui peut être analysée à partir de ce fil conducteur. Se trouvent ainsi reliées entre elles et éclairées d'un nouveau jour des oeuvres en apparence aussi différentes que "Jules et Jim", "La Chambre verte" ou "Le Dernier métro".

  • « Une fois les emplois du temps terminés, tu te grattes les c******, non ? » C'est cette phrase lancée par sa nièce qui a convaincu Arnaud Guigue d'écrire sur son métier ; car, c'est vrai, que fait un chef d'établissement ?
    Peu connu du grand public, le rôle du principal est pourtant essentiel au bon fonctionnement d'un collège. Au rythme des mini-crises quotidiennes, celui-ci doit s'improviser chef de chantier, juge, psychologue, avocat ou encore policier : les travaux du gymnase ont pris du retard, un professeur de SVT a dérapé et traité un élève de « connard », un portable a été volé, il manque de la peinture sur les portes coupe-feu, un père refuse l'orientation de son fils, les parents ne comprennent pas pourquoi la 3e heure de grec a été sacrifiée au profit d'une heure de soutien en français... Entre le casse-tête de l'emploi du temps, les représentants des parents qui ne lâchent rien, les doléances des professeurs et les élèves parfois ingérables, le principal est confronté à de nombreux dilemmes : doit-il laisser sa chance à Hélène qui promet d'améliorer ses résultats au dernier trimestre ? A quoi bon contraindre Marie à suivre toutes les heures de mathématiques ? Comment aborder les attentats avec les élèves ?  Non sans dérision, Arnaud Guigue s'est fait sociologue de l'intérieur et nous confie ses doutes, ses errements et inquiétudes, mais aussi ses certitudes, ses petites victoires et ses joies. Au-delà des anecdotes jubilatoires, il dévoile les coulisses d'un symbole de la République en pleine mutation, à l'image de notre monde, qui doit sans cesse s'interroger et se transformer afin de remplir sa mission originelle : forger de futurs citoyens.   

empty