Harpercollins

  • Art Keller, ancien agent de la DEA, est recruté par le sénateur républicain O'Brien pour participer à une opération officieuse au Guatemala : aider le cartel de Sinaloa, dont la mainmise sur le Mexique assure un semblant de stabilité à la région, à se débarrasser d'une organisation rivale sanguinaire, Los Zetas. La rencontre organisée entre les dirigeants des deux cartels tourne au bain de sang : les trafiquants s'entretuent et le parrain de Sinaloa disparaît. Keller retourne alors au Mexique, où il retrouve la femme qu'il aime, Marisol. Maire d'une petite ville, celle-ci résiste vaillamment aux cartels, malgré la tentative d'assassinat qui l'a laissée infirme quelques années plus tôt. Quand O'Brien propose à Keller de prendre la tête de la DEA, il y voit l'occasion de lutter contre les organisations qui sèment la mort en Amérique. Il accepte.
    Après quatorze années consacrées à l'écriture de la trilogie Cartel, Don Winslow conclut l'épopée d'Art Keller avec un réquisitoire sans appel contre la gestion corrompue de la guerre anti-drogue par les gouvernements en place - et les responsables politiques fantoches comme Donald Trump.

  • Moira O'Donnell c'est, derrière le feu des boucles rousses et l'énergie inépuisable, une femme qui lutte pour garder la tête hors de l'eau.C'est une vie d'adulte démarrée trop tôt.Ce sont trois gamins livrés à eux-mêmes et autant de boulots cumulés pour les nourrir.Ce sont des pères absents : le premier, incarcéré le plus longtemps possible, croit-elle, et le second, suicidé.C'est une culpabilité sans fin.Moira O'Donnell, c'est la solitude d'une mère de famille dure au mal qui se bat, tombe et renaît. Pour ses enfants. Et avec eux. À la vie, à la mort.Chaque semaine, elle achète un ticket de loterie en rêvant à une vie meilleure. Mais les services sociaux ont d'autres projets pour elle... Et un problème n'arrivant jamais seul, l'équilibre précaire qu'elle pensait avoir créé vire bientôt à la tragédie.

  • Sur l'Enclave, tout a été dit : qu'elle serait une zone blanche perdue dans la vallée du Lot, qu'on y vivrait en parfaite autonomie, qu'une créature y régnerait sans partage... Tout a été dit, mais on préfère se taire.C'est ce à quoi le jeune adjudant-chef Stanislas Sullivan est confronté. À l'inverse de ses collègues de la gendarmerie de Buzac, il n'est pas un enfant du pays. Aussi, quand une de ses affaires, tombée au coeur de l'été, se révèle être un cas de disparitions de pèlerins reliées à l'Enclave, il va devoir ignorer les mises en garde et faire quelques entorses à la procédure. Ignorer les mises en garde, c'est aussi l'option prise par Vanessa, aide médico-psychologique, et Simon, infirmier, venus passer un week-end dans l'Aveyron. Pour ce tandem qui accompagne quatre adolescents aux pathologies variées, c'est une première. Une première aussi, cette sensation de liberté quand ils naviguent sur le Lot. Oubliant pour un temps, et à tort, les chimères menaçantes des locaux... Que cache l'Enclave ? Un monstre digne de légendes ancestrales ou une vérité macabre ? Que trouvera Vanessa en allant chercher de l'aide, une fois l'accident survenu ? Et sur quel obscur passé Stan mettra-t-il la main ? À propos de l'auteurL'Enclave est le troisième roman de Nicolas Druart après Nuit blanche (Grand Prix du Suspense psychologique, 2018) et Jeu de dames (2019). Infirmier de 34 ans établi à Toulouse, il excelle à décrire au scalpel les fêlures du corps et de l'esprit : âmes sensibles, s'abstenir !

  • Le retour de Will Trent et Sara Linton.
    Août 2019. Une attaque à la bombe touche un quartier stratégique d'Atlanta. Sara Linton et son compagnon Will Trent, enquêteur pour le Georgia Bureau of Investigation, se précipitent sur le lieu de l'explosion. Alors que Sara tente de venir en aide aux victimes, elle est enlevée sous les yeux de Will par les poseurs de bombes et conduite au pied des Appalaches, dans un camp peuplé d'hommes armés et de femmes en longues robes blanches. Ce groupuscule paramilitaire aux airs de secte prévoit de multiplier les attaques terroristes à l'échelle nationale afin de rétablir la suprématie de l'homme blanc.
    La menace est sans commune mesure. Le danger, imminent.
    Ensemble, Will et Sara parviendront-ils à déjouer l'attentat le plus meurtrier du xxie siècle  ?

  • Deux suspects. Deux versions. Un serial killer.
    Dans une petite ville australienne, un jour de canicule, un officier de police habitué à régler des querelles de voisinage sans gravité voit débarquer au poste un homme couvert de sang. Drogué, puis séquestré dans une cabane en pleine forêt, Gabriel vient d'échapper à un serial killer. Son bourreau, Heath, aurait déjà fait 54 victimes.Quelques heures plus tard, ledit Heath se présente au commissariat. Il n'est pas venu se rendre mais demander la protection de la police. Retenu prisonnier dans les bois, il aurait échappé de justesse à un fou furieux. Un certain Gabriel. Deux témoignages identiques, deux suspects potentiels.Qui de Heath ou de Gabriel dit la vérité ? Et qui sera la victime 55 ?

  • Comme beaucoup de familles, les Maguire rêvent de quitter la ville pour un retour à la nature. Kallayee semble être l'endroit idéal : abandonné depuis longtemps, l'ancien village minier promet d'être calme, paisible.Sous l'écrasante chaleur du désert australien, leurs espoirs se dissipent. Des lumières la nuit, des grondements lointains, des traces de pneus dans la poussière... Autant d'indices qui leur font comprendre qu'ils ne sont pas seuls.Depuis Noël, voilà dix jours que personne ne peut les contacter. La famille a disparu. Emmaline Taylor de la police criminelle mène l'enquête, mais, pour pouvoir les retrouver, elle doit d'abord comprendre quelles raisons les ont poussés à se réfugier dans un endroit si reculé. Et elle doit faire vite : la maison saccagée et le sol taché de sang laissent craindre le pire...
    Dans la lignée de son premier roman et de Canicule de Jane Harper, James Delargy nous livre un pur thriller, à l'ambiance âpre et étouffante.

  • L'épouse silencieuse Nouv.

    Atlanta, de nos jours. Une jeune femme est brutalement agressée et laissée pour morte. La police enquête, sans succès. Jusqu'à ce qu'une mission amène l'inspecteur Will Trent à un prisonnier qui prétend reconnaître le mode opératoire : l'attaque semble identique à celle dont il a lui-même été accusé huit ans plus tôt. Le prisonnier serait-il vraiment innocent, et le tueur toujours dans la nature ? S'il devient évident que l'enquêteur doit résoudre le crime d'origine pour parvenir à la vérité, près d'une décennie s'est écoulée - assez de temps pour que les souvenirs s'estompent, que les témoins disparaissent et que les preuves s'évaporent. Tâche d'autant plus difficile que Will Trent doit remuer le passé d'un agent intouchable : Jeffrey Tolliver, l'ancien chef de la police de Grant County, mort des années plus tôt, et ex-mari du médecin légiste Sara Linton, sa petite amie...Traduit de l'anglais (États-Unis) par Maxime Shelledy et Souad Degachi. À propos de l'auteureN°1 sur les listes internationales de best-sellers, Karin Slaughter est l'une des auteures les plus populaires et les plus plébiscitées dans le monde. Publiée en 33 langues et vendue à plus de 35 millions d'exemplaires, elle est l'auteure de nombreux romans, parmi lesquels figurent les séries Grant County et Will Trent.« Une des plus grandes auteures de thriller. » Cosmopolitan« À la fois un page-turner et un manifeste contre les violences sexuelles. » The Sunday Times

  • Il aura suffi d'un instant d'inattention pour que son monde s'écroule.
    Un contrat d'édition et une confortable avance pour son premier roman en poche, Libby a décidé de s'offrir une parenthèse de luxe avec son fils Ethan, trois ans, qu'elle élève seule. Mais un soir, l'enfant échappe à sa vigilance. Le voilà qui s'engouffre dans l'ascenseur. Trop tard, les portes se ferment...
    Dans ce complexe hôtelier qui compte des milliers de chambres, un petit garçon a vite fait de se perdre. Et puis, à mesure que le temps s'écoule, l'évidence s'impose : il s'agit d'un enlèvement.Interrogée par la police, Libby se réfugie dans un mutisme qui sonne comme un aveu. La police n'est pas dupe. Qu'a-t-elle sur la conscience ? Quel terrible secret peut-elle cacher, au point d'obstruer l'enquête pour retrouver son propre enfant ?

  • S'il est sur vous, c'est qu'il est déjà trop tard.

    1987. Des débris de la station spatiale Skylab tombés dans le désert australien ont libéré les spores d'un champignon génétiquement modifié hautement létal. Bilan : vingt-six morts, le corps atrocement mutilé. Les deux agents gouvernementaux et la microbiologiste dépêchés sur place arrivent trop tard pour sauver quiconque, mais ils parviennent à prélever un échantillon du fongus et à le confiner dans un complexe de stockage militaire au Kansas, dans un environnement qui devrait l'empêcher de se développer.

    2019. Deux employés du complexe ­- revendu depuis à une société privée - sont témoins d'une activité anormale au quatrième sous-sol. Ils ignorent tout de la présence en ces lieux de l'arme bactériologique la plus mortelle jamais conçue... et qui vient de se réveiller.

  • Sur une route perdue de l'Ouest américain, un homme roule à tombeau ouvert.

    Cet homme, c'est Frank Guidry. À ses trousses, un tueur à gages mandaté par le mafieux Carlos Marcello, qui veut se débarrasser d'un témoin indésirable dans le crime du siècle : l'assassinat de JFK.
    Guidry sait que la première règle, quand on est en cavale, est de ne pas s'arrêter. Et que la seconde est de ne compter que sur soi-même. Pourtant, lorsqu'il aperçoit, au bord de la route, une femme avec une voiture en panne, deux petites filles et un chien sur la banquette arrière, il y voit une proie facile. Et la couverture qui lui permettra de leurrer l'homme qui le traque.

    /> Alors, Guidry prend le risque.
    Il s'arrête.

  • Mère. Héroïne. Menteuse. Tueuse  ?
    Le métier de Laura consiste à soigner les troubles de la parole. Dans sa profession, elle est reconnue et admirée. Elle a pourtant plus de difficultés quand il s'agit de faire parler sa fille de trente ans, qui semble collectionner les échecs en tout genre.
    Il aura suffi qu'elle l'invite au restaurant pour avoir une vraie discussion mère-fille, Il aura suffi qu'un gamin armé entre en scène, Il aura suffi d'un unique coup de couteau, Pour que tout bascule.
    Andy vient de voir sa mère tuer un homme. Sans une once d'hésitation. Efficace. Calme.

    Andy vient de comprendre que sa mère n'est peut-être pas celle qu'elle prétend.
    Et, maintenant que les masques tombent, la voix de ces deux femmes pourrait bien ne plus jamais se faire entendre.

  • "Best-seller en vue !" Elle.fr Il n'est pas toujours sage de garder un secret.    Le 16 mars 1989, deux hommes masqués se sont introduits dans la maison qu'occupaient la femme et les deux filles de Rusty Quinn, avocat de la défense dans la petite ville de Pikeville. Sam a reçu une balle en pleine tête et Charlie a échappé  à un viol. Leur mère est morte.  28 ans plus tard, les deux soeurs ont gardé des séquelles de leur agression. Toutes deux devenue avocates, elles n'ont plus aucun  lien. Restée à Pikeville, Charlie est témoin d'un crime dans son ancien collège.  Kelly Wilson, adolescente de 17 ans, tue à l'arme à feu le proviseur et une enfant.  Charlie et son père n'ont plus qu'un seul recours : Sam.  Elle accepte de se pencher sur le cas Kelly. À contrecoeur. Parce qu'elle sait que revenir à Pikeville c'est aussi affronter  le jour où le destin de la famille Quinn a basculé pour toujours.    N°1 sur les listes internationales de best-sellers, Karin Slaughter est l'un des auteurs les plus populaires et les plus plébiscités dans le monde. Publiée en trente-trois langues et vendue à plus de trente millions d'exemplaires, elle est l'auteur de nombreux romans, parmi lesquels figurent les séries « Grant County » et « Will Trent ».

     

  • Nörrkoping, l'hiver.
    La procureure Jana Berzelius arrive sur la scène du meurtre d'un haut responsable de l'Immigration en Suède, assassiné dans sa maison, au bord de la mer Baltique. Le tueur n'a laissé aucune trace. Etrangement, les seules empreintes que l'on retrouve sont celles d'un enfant - or, la victime n'en a pas... Quelques jours plus tard, le meurtrier est identifié. Mais il est mort. On retrouve son corps sur un rivage désolé, l'arme tout près de lui. Il s'agit bien d'un enfant. Signe particulier, il présente sur la nuque une scarification énigmatique.
    Ce nom, gravé grossièrement à même la chair, provoque brutalement chez l'impénétrable Jana, pourtant réputée insensible et glaciale, un véritable séisme intérieur. Car elle porte la même scarification à la base du cou. La marque d'un passé qui ne lui revient que par flashes incontrôlables...

    Dans l'univers d'Emelie Schepp, le Nord ressemble moins à un tableau mélancolique qu'à un conte cruel d'Andersen.
    Son héroïne n'est pas si éloignée d'une Reine des neiges contemporaine à qui l'on aurait planté dans le coeur un éclat de glace. Mais, à la différence de son modèle, Jana Berzelius interpelle et captive par le paradoxe qui la construit. Avec cette héroïne aux deux visages, qu'on n'attendrait pas dans un rôle de procureur, Marquée à vie est plus qu'un thriller qui s'achève par la résolution d'un meurtre. Il entraîne le lecteur dans l'enquête d'une femme sur elle-même, sa traque de la petite fille qu'elle a été.

  • Le sang sous la glace.


    Mis en scène dans leur propre appartement, des corps comme des poupées incomplètes, mutilés avec une précision chirurgicale.

    Justement, c'est peut-être la chirurgie qui relie les victimes entre elles. Et, plus précisément, une erreur médicale commise dans le secret d'une salle d'opération, étouffée par les années.
    Des nuits blanches attendent la police de Norrköping et la procureure Jana Berzelius.
    Mais cette dernière a d'autres cauchemars que le tueur au scalpel.

    Un homme qui la connaît depuis l'enfance. Un homme qui pourrait révéler à tous que Jana a été élevée et entraînée pour tuer. Cet homme est sa véritable menace. Et il vient juste de s'échapper.

  • Oxford, 1960. Lorsque Sir Marcus Deering, un riche industriel de la région, reçoit plusieurs lettres de menace anonymes, il prend le parti de ne pas s'en inquiéter.
    Mais bientôt, un meurtre est commis, et les meilleurs éléments de la police d'Oxford sont mobilisés.
    La toute jeune policière Trudy Loveday rêverait de participer à une affaire aussi importante, mais ses supérieurs coupent rapidement court à ses ambitions. Écartée de l'enquête et chargée d'assister le brillant mais peu amène Dr Clement Ryder, médecin légiste, sur une affaire classée, elle se retrouve pourtant très vite au coeur d'une énigme qui pourrait bien la mener sur la piste du mystérieux corbeau d'Oxford...

  • Tanger, 1956. Alice Shipley n'y arrive pas.
    Cette violence palpable, ces rues surpeuplées, cette chaleur constante : à croire que la ville la rejette, lui veut du mal.
    L'arrivée de son ancienne colocataire, Lucy, transforme son quotidien mortifère. Ses journées ne se résument plus à attendre le retour de son mari, John. Son amie lui donne la force d'affronter la ville, de sortir de son isolement.

    Puis advient ce glissement, lent, insidieux. La joie des retrouvailles fait place à une sensation d'étouffement, à la certitude d'être observée. La bienveillance de Lucy, sa propre lucidité, tout semble soudain si fragile... surtout quand John disparaît.
    Avec une Tanger envoûtante et sombre comme toile de fond, des personnages obsessionnels apprennent à leurs dépens la définition du mot doute.

  • "Élevé dans le secret, il s'apprête à assouvir sa vengeance.

    Lorsque son agent infiltré se fait assassiner après avoir découvert des documents compromettants, Gabriel Allon (toujours à la tête des services secrets israéliens), se lance sur la piste d'une taupe qui opèrerait au sein du MI6, pour le compte de Moscou.
    Tout sembler pointer du doigt un agent de la cellule de Vienne du MI6. Sauf qu'il est assassiné à son tour. Allon comprend qu'il est victime d'une machination.
    Il appartient maintenant à Allon, directeur des services secrets israéliens et restaurateur d'art, de découvrir l'identité réelle de la taupe, avant qu'il soit trop tard.

    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Thibaud Eliroff À propos de l'auteur:
    /> Classé n°1 sur les listes de best-sellers du New-York Times, Daniel Silva est l'auteur de nombreux romans parmi lesquels L'affaire Caravaggio, L'espion anglais et La veuve noire. Son oeuvre est publiée avec succès dans plus de trente pays. Il vit en Floride avec sa femme Jamie Gangel, envoyé spécial pour CNN, et leurs deux enfants, Lily et Nicholas."

  • Jusqu'où iriez-vous pour sauver votre fille ?


    Le corps sans vie d'un ex-flic vient d'être signalé dans un bâtiment destiné à devenir le prochain nightclub branché d'une star du basketball ; Marcus Rippy. Parce que ses empreintes sont retrouvées sur cette scène de crime particulièrement sordide, Angie est recherchée par la police d'Atlanta.
    Elle est la femme de Will Trent, policier taiseux dont Rippy est un ennemi personnel.
    Elle est la mère biologique de Jo, conjointe étrangement effacée d'un sportif de haut niveau qui contrôle chaque détail du quotidien de son épouse.
    Elle est surtout une flic, une survivante, une manipulatrice. Une femme qui a décidé d'en protéger une autre, sans limite.
    Et Will Trent le sait bien : sa femme peut disparaitre ; elle finit toujours par revenir. Avec un plan.

  • Sous son air angélique, l'une des grandes voix du thriller cache un esprit aiguisé qui a déjà séduit des centaines de milliers de lecteurs.

    Lena est flic. Un soir, elle est sauvagement agressée à son domicile. Alors que son mari Jared est touché à la tête, elle perd le contrôle et, prise d'une rage meurtrière, tue tout aussi sauvagement l'un de ses agresseurs. L'enquête commence, ardue et douloureuse. Ses ramifications rejoignent progressivement celles d'un autre dossier :
    L'investigation sous couverture menée par Will Trent pour localiser BigWithey, un pédophile proxénète qui domine un trafic d'héroïne depuis son repaire, au fond des bois...

    Par le biais d'une intrigue d'une redoutable complexité et déployée à rebours, Au fond des bois révèle la férocité de la nature humaine dans toute sa noirceur. Pour autant, Karin Slaughter fait le pari de personnages tout en nuances, et montre que la lumière est au bout du chemin.

  • Le monde de Clara Solberg vole en éclats quand son mari, Nick, décède dans un accident de voiture. Heureusement, leur fille Maisie, quatre ans, en sort indemne. La cause de l'accident semble claire, mais Maisie commence à avoir des terreurs nocturnes qui amènent Clara à s'interroger sur ce qui s'est vraiment passé pendant cet après-midi tragique.
    Rongée par la douleur, obsédée par l'idée que la mort de Nick n'est peut-être pas accidentelle, Clara s'engage dans une quête désespérée pour découvrir la vérité. Qui aurait pu vouloir du mal à Nick ? Et surtout, pourquoi ? Clara est prête à tout pour obtenir des réponses.

  • Après le décès de sa mère, Eden, Jessica Sloane essaye de reconstruire sa vie. Elle loue un nouvel appartement, s'inscrit à la fac. Mais lorsque l'université l'informe que son numéro de sécurité sociale n'est apparemment pas valide et correspond à une autre Jessie Sloane, toutes ses certitudes volent en éclats. Pire : lorsqu'elle fouille dans les papiers d'Eden, elle se rend compte que celle-ci ne l'a jamais déclarée à charge dans ses revenus... Les jours passent et le mystère ne fait que s'épaissir, aggravé par l'insomnie chronique dont souffre Jessie. Entre l'épuisement et le deuil, sans carte d'identité ni compte en banque, elle commence à perdre pied. Pourquoi sa mère lui a-t-elle caché qui elle était  ? Pourquoi a-t-elle toujours refusé de lui parler de son père  ? Toute sa vie n'est-elle qu'un terrible mensonge ?

  • Lors d'une fête organisée dans les collines du Montana, sorte de cache cache nocturne géant, Bianca est poursuivie par une présence mystérieuse et découvre un cadavre lors de sa fuite. C'est celui de Destiny, une autre lycéenne. L'autopsie révèle qu'elle a été étranglée par un agresseur d'une force surhumaine alors qu'elle était enceinte de deux mois. Regan Pescoli, la mère de Bianca enquête avec sa partenaire Selena Alvarez.
    Sous le choc, le club local des adeptes de Bigfoot, convaincu que Bianca a été poursuivie par un sasquatch, monte un docufiction sur cette traque. Le père de Bianca (et ex-mari de Regan Pescoli) y voit l'opportunité de faire de sa fille une véritable star... C'est alors que d'autres femmes sont retrouvées mortes. Regan et Pescoli ne devront pas simplement résoudre une enquête. Elles devront aussi affronter la puissance des superstitions sur une population apeurée.

  • Unies par le mensonge, brisées par le passé.

    Dans un camp d'été chrétien situé sur la côte de l'Oregon, au beau milieu de la nuit, à l'abri des regards, les animateurs enfreignent toutes les règles imposées par le sévère révérend Dalton.
    Alcool, cigarettes, sexe. Jusqu'à ce que Elle et Monica tombent enceintes puis disparaissent. De peur que leurs aventures nocturnes ne soient révélées au grand jour, les animatrices s'entendent sur une version de l'histoire qui les absoudrait totalement. Vingt ans plus tard, quand on retrouve des os sur la plage, bientôt identifiés comme ceux de Monica, c'est l'inspecteur Lucas Dalton, le fils de l'ancien directeur du camp, qui est chargé de l'enquête. Désormais adultes, les ex-animatrices savent qu'elles devront bientôt refaire une déposition à la police. Alors elles se réunissent à nouveau. Mais toutes ne sont pas prêtes à commettre les mêmes erreurs que par le passé...

empty