Livres en VO

  • "La traversée des Alpes rassemble une cinquantaine de portraits d'Italiens de tous âges qui, à un moment donné de leur vie, ont choisi ou se sont vus contraints à un départ vers la France.
    Je les ai photographiés, j'ai recueilli leur histoire.
    À l'origine de ce projet photographique se trouve la question de l'appartenance à sa culture?de naissance lorsqu'on vit en terre étrangère. C'est l'histoire des multiples liaisons émotives face au déracinement et à l'intégration.
    C'est aussi l'étude de la transmission : qu'est-ce qui fait qu'on se considère, encore et toujours, «italiens» en France??- Écho aux migrations contemporaines, porteur d'humanisme, ce livre est aussi hommage à tous ceux qui après-guerre ont traversé la frontière à pieds, pour construire une nouvelle vie, et qui ont ressenti la distance physique avec leur patrie.?- C'est cette distance à la terre d'origine qui réunit tous ces portraits: Qu'elle pèse ou qu'elle soulage, elle ne laisse jamais indifférent."

  • Arthur Tress

    Arthur Tress

    C'est le premier livre publié en France de l'un des plus grands photographes américains de la trempe de Diane Arbus, de Duane Michals ou de Lee Friedlander qui regroupe enfi n une sélection de ses meilleures images depuis ses débuts dans les années soixante dans les rues de Broolkyn jusqu'à celles, oniriques et fantasmées, qui le rendirent célèbre dans le monde entier.
    Arthur Tress, le collectionneur des rêves, selon l'expression de Michel Tournier qui fi t largement sa réputation n'a cessé dans ses images de transgresser le reportage traditionnel pour en faire le théâtre de ses fantasmes et de ses délires dans des mises en scène improvisées avec des enfants se prêtant à tous ses jeux ou des adultes consentant à partager ses délires, ses obsessions ou son homosexualité..
    Claude Nori, photographe et écrivain, tente dans cet ouvrage une lecture néoréaliste de son oeuvre.
    Promotion : Le Château d'Eau à Toulouse et les prochaines Rencontres d'Arles présenteront durant tout l'été 2013 une exposition sur l'oeuvre d'Arthur Tress.

  • Skyline

    Franco Fontana

    En 1978, le livre Skyline de Franco Fontana, aboutissement d'une oeuvre en pleine maturité, contribua à ouvrir la voie à la nouvelle photographie italienne par son radicalisme et son approche typiquement photographique. Après ses débuts de photographe amateur en 1960 à l'âge de vingt-cinq ans, il aura fallu plus de quinze ans à Franco Fontana, pour arriver à une telle maîtrise de son art. Il établit ainsi sa renommée non pas comme un coloriste de plus à une époque où il était d'usage de se livrer à tous les petits trafics technologiques, et à l'utilisation abusive des filtres colorés mais en tant qu'observateur soucieux de révéler au monde les tableaux vivants que nos yeux n'avaient pas encore perçus. Ces lignes du ciel, ces horizons tendus entre ciel et terre, ces couleurs subtiles ou tranchées effectuaient une synthèse visuelle inattendue entre la perception chromatique et la capacité incroyable de la photographie à divulguer la géométrie cachée de la nature.
    En publiant à nouveau Skyline, près de trente-cinq ans après sa première édition et en le resituant dans le parcours personnel de l'auteur et de l'évolution de la photographie, on se rend compte aujourd'hui de sa pertinence, de son originalité et de sa modernité.

  • Filles

    ,

    Fabrice Mabillot conjugue à la fois une esthétique classique utilisant les techniques actuelles et un désir avoué pour ses modèles. Il est attiré uniquement par des fi lles qu'il juge hors du commun et qu'il reconnaît immédiatement dans une sorte d'éblouissement sentimental ou érotique (ou les deux à la fois !). Il les croise un peu partout, dans la rue dans le métro, à travers des relations, en voyage à moins que ce ne soient elles qui viennent à sa rencontre par l'intermédiaire de son site Internet ou des réseaux sociaux. Les modèles qui composent son album intime ont un air de famille, correspondent à un certain standard de beauté intemporelle que l'on retrouve dans les peintures de la Renaissance ou certaines toiles de Vermeer.
    Cette apparente simplicité est le fruit de nombreuses années de tâtonnements, d'expérience et de l'utilisation de plusieurs appareils de prise de vues qui ne cessent d'exciter sa créativité. Fabrice se met vraiment à la photographie au début du siècle après avoir exercé près de vingt ans à Paris le métier de directeur artistique pour des grandes marques de lingerie (Lou, Variance, Naf Naf). Il réalise le catalogue de la nouvelle campagne Sixty Eight, une marque de sous-vêtements glamour qui le rendit célèbre. En 2007, il commença son travail plus personnel profi tant des bons contacts qu'il entretenait avec les agences de mannequins pour réaliser des tests avec des fi lles qu'il aimait bien ou en arrêtant des inconnues dans la rue, poussé par un désir plus fort que sa timidité.

  • à fleur d'eau

    Wendy Sacks

    Il s'agit du premier livre de la photographe américaine Wendy Sacks qui a débuté son parcours photographique dans une salle d'urgences... en tant que médecin !
    Au service des urgences pédiatriques, elle utilisait son appareil photographique à des fins de documentation et d'enseignement puis elle dut abandonner sa première vocation à cause de problèmes physiques résultant d'une maladie dégénérative des tissus conjonctifs. Elle tourna alors son objectif vers ses enfants.
    Le moment du bain avec eux établit un instant privilégié dans la journée et lui fit découvrir les effets calmants ainsi que le potentiel créatif et artistique de l'eau qui apparaît dans sa première série de portraits Immergés dans l'eau vive.
    Dans l'autre série Des monstres dans le placard elle réalise des mises en scènes sur la maltraitance des enfants par des parents qui abusent d'eux sous couvert du déguisement de l'adulte, les poursuivant jusque dans leurs cauchemars. Si ses images nous fascinent et nous révulsent à la fois, grâce à la diversité de son travail, sa cohérence aussi, nous sommes confrontés à un panorama complexe de la nature humaine.

empty