Vents Sales

  • Il s'agit de la troisième enquête d'Anselme Viloc, un flic atypique et obstiné. Après Flic de Papier et Fausse Note, il revisite le genre policier d'une façon nouvelle et inattendue grâce au même personnage.
    Guy Rechenmann écrit ses romans au Cap-Ferret.

    Un jour de septembre, 6 h 45. La pointe du Cap-Ferret est déserte. Les touristes ont décampé et les rares sédentaires ne se risquent pas si tôt face à un océan d'humeur changeante. Alors que fait là cette silhouette immobile perdue au milieu des blockhaus ? Qu'attend-elle, cette jeune femme?

    Cela m'interpelle, moi, Anselme Viloc, le « flic de papier ». En règle générale je fuis les enquêtes ordinaires, j'ai le don de dénicher le grain de sable qui grippe les belles mécaniques assassines. Je ne lâche aucune affaire !

    La guerre et les bâtisseurs du mur de l'Atlantique, un enfant et un chat, autant d'indices à prendre en compte.

    De Bouliac à la Chalosse, d'Arcachon àAndernos, Marie, Clémence, Marina... trois générations d'une même famille. Noyées dans la folie...

  • Des veaux assassinés à coups de serpe, Francis Cabrel, un intermittent de l'étable et une pétulante légiste, un cimetière abandonné de Dieu, un puits où l'on puise du vin, Prévert, des champs d'escargots, des druides et des Magdaléniens, des rognons au xérès, Lovecraft, Bordeaux, un loup qui hurle à la lune, Pierre Desproges, une visite à Brocéliande, Verlaine et Rimbaud, Rouffignac-de-Sigoulès et Mauvezin-sur-Gupie, des coyotes et des dealers...
    Voilà ce qui attend Zelda et Louis Nicolas en vacances dans le Sud-Ouest... Et ce n'est pas tout.

  • À deux pas des Invalides, lors d'un banal contrôle routier, Grégoire Janot, l'ennemi public numéro un, est interpellé. Antoine Desade, le célèbre acteur, l'ami du ministre de l'Intérieur, se fait agresser...

    Réputé le plus calme de Paris, le commissariat du 7e arrondissement voit les missions urgentes s'enchaîner. La situation vire au cauchemar lorsque Janot et ses complices prennent le commissariat en otage. L'intervention de Germain, un flic sorti de nulle part, bouleverse le cours des événements.

    Le commissaire Nicolas Valmer, « patron » de permanence, confronté à une situation inédite, va être amené à explorer coulisses policières aussi terribles qu'insoupçonnables...

  • Dans le Bordeaux populaire de la paroisse Saint-Seurin, Fostine, orpheline, est livrée à elle-même dès son plus jeune âge. Bien que méprisée et exploitée, elle ne perd jamais foi en elle-même. Son ascension est âpre, mais portée par l'immense espoir d'amélioration de cette année 1789. Opportuniste, la jeune fille fréquente les acteurs du Grand-Théâtre et profite de leur culture. Les rues du Parlement, des Trois Conhils, la place du Marché Royal et la rue Sainte-Catherine sont ses nouveaux univers. Elle y découvre la mode, la philosophie et la gastronomie. Quant à l'amour, il a plusieurs visages et lui réserve bien des surprises.
    Milord, négociant à Bordeaux, croise le destin de Fostine à l'aube du terrible épisode glaciaire de cet hiver-là. Cet homme ténébreux possède un château aux environs de Bourg où la jeune fille est retenue, pour un temps, prisonnière.

  • Soeurs

    Karine Sayagh Satragno

    Entre Pans et Tel Aviv, des Buttes Chaumont à Neve Tzedek, cinq soeurs issues d'une famille juive sépharade se racontent, se taisent, s'écharpent, se réconfortent au travers d'une fresque de portraits émouvants ou satiriques où chacun de nous pourra retrouver des siens ou de lui-même. Tsipora, Ylana, Léna, Naomi, Lael dansent sans le savoir sur un champ de mines, confrontées aux contraintes de la morale, à leurs sentiments, leurs drames personnels et au Destin. Elie Wiesel écrivait que « dans l'histoire juive, la coïncidence n'existe pas ». Dans l'histoire des soeurs Abergel, Dieu semble vouloir rester anonyme mais tout est bien écrit à l'encre indélébile. Soeurs aurait pu s'appeler « Mektoub », il aurait pu s'appeler « Destin » ou «Fatum». Silences, dissimulations, disputes, retrouvailles, ce premier roman dévoile progressivement les arcanes d'une famille qui pourrait ressembler à beaucoup d'autres dans son Silence, mais décidera finalement que rien n'est plus essentiel que la Vérité.

  • Nous avons lancé, un soir d'automne, cette idée saugrenue, ce défi un peu fou de vous aider à décrypter le Cap Ferret, avec l'envie irrépressible de vous faire partager notre passion et notre connaissance de la presqu'île, l'amusement de vous en éviter certaines embûches et de vous épargner impairs douloureux ou malentendus cruels, le désir impatient de vous mitonner nos petites recettes de plaisirs et de vous concocter d'inévitables coups de coeur...

  • « Quelle enfant ai-je été ? » L'errance intérieure de Liat Cohen, concertiste de renommée mondiale, semble une impasse, une succession de souvenirs fragmentés sans aucun lien entre eux. De ses maladies enfantines aux non-dits familiaux, de la petite histoire d'une enfant prodige à la grande histoire de l'Holocauste, Liat se perd dans une quête sans fin jusqu'au jour où, dans un simple carton de déménagement, elle retrouve des affaires de Baruch son père biologique. Quelques photographies jaunies et des vieilles bandes-son vont lui donner la clef des secrets qui pèsent sur elle. En recomposant l'histoire de Baruch, cet homme inconnu, mort avant sa naissance, Liat découvre la force du lien qui l'unit à ce père et l'essence de l'oeuvre qu'elle construit jour après jour. De la guerre d'Israël au Paris aux années 2000, à travers les séparations, les deuils et les chocs entre les cultures de deux familles que tout semble opposer, Liat Cohen retrouve peu à peu le fil de son identité.

  • « Lucienne Berrichon, 65 ans, avait été bombardée secrétaire de direction et elle devait bicher, vu qu'à la belle époque, elle n'avait pas dépassé le grade d'adjoint administratif de 1re classe. Lulu était affublée de deux sobriquets. Le premier, adorable, faisait référence à sa coiffure, la Souris à chignon, le second plus méchant, Miss Braguette, était utilisé par les mauvaises langues qui insinuaient que l'agilité de ses doigts ne concernait pas uniquement son pianotage énergique sur sa machine à écrire. »

  • Trahie par son mari, Sonia fuit se ressourcer dans sa Bretagne natale. Sur sa route, elle croise Louise, une jeune femme à la recherche de son père disparu lorsqu'elle avait dix ans, et Bréval Le Fur, un journaliste énigmatique et pugnace.
    La mort d'un animal domestique dont Sonia avait la garde sera le fer de lance et le point de départ de multiples péripéties.
    Ballotté entre le passé et les légendes bretonnes, chacun doit puiser au tréfonds de l'âme humaine afin d'élucider le présent et construire l'avenir.
    Meredith, son amie biarrote, vient à la rescousse, aidée de Lamarre, un gendarme en retraite.

  • Sale temps sur le Bassin est le quatrième volet des aventures de Christophe Richard, libraire à Arcachon.
    Décembre 1973, l'achat de vieux documents concernant la base d'hydravions construite en 1917 au Cap Ferret, plonge Christophe Richard au centre d'une conspiration vieille de 60 ans. Elle entraîne notre malheureux libraire dans une succession de dangereuses aventures ponctuées de meurtres. Et si les morts étaient vivants ?

  • C'est au retour d'un voyage au Maroc qu'a germé dans l'esprit de l'auteur l'idée de ce livre. Emue par la beauté de ce pays mais aussi par la richesse de son patrimoine et de ses traditions, elle est revenue bouleversée de ce voyage tant la misère de nombreux de ses habitants l'a touchée.
    C'est dans un des lieux les plus symboliques de ce paradoxe marocain, en l'occurrence la Médina de Fès, que démarre le « road-trip » de Larbi. Ce jeune Marocain de 13 ans souhaite quitter son pays pour rejoindre la France où il espère trouver de meilleures conditions de vie.
    Jusqu'à Bordeaux, terminus de son voyage, la route sera longue et difficile...

  • Eva Brodemy, gourmande, au physique quelconque et à la trentaine fraîche, comble sa solitude avec ses deux nouveaux poissons rouges mais rêve du prince charmant et de mariage féérique !
    Perle de naïveté et reine de l'introspection, elle doit affronter au quotidien un monde froid et bien éloigné du sien : celui de la finance et de la banque.
    Entre un chef d'agence autoritaire et un milieu hostile à ses idéaux, elle compose avec l'arrivée d'un séduisant stagiaire. Tout pourrait s'arrêter là, si certains de ses collègues ne semblaient pas vouloir lui gâcher la vie... ou la lui rendre plus trépidante !
    Avec Apolline, sa meilleure amie parfaite mais paumée, et Chris, son ami d'enfance à l'odorat aussi développé que son goût pour les garçons, ils forment un joyeux trio qui ne manque jamais une occasion de partager un verre !
    Femme fleur bleue et gaffeuse, Eva nous entraine, malgré elle, dans une enquête rocambolesque !
    Une aventure des temps modernes, où l'humour et l'amour ne sont jamais bien loin !

empty