Sarbacane

  • Rencontre événement entre deux grands talents de la littérature jeunesse !

    Une fillette traverse le parc chaque jour pour rendre visite à son oncle malade. Elle observe les bébés qui grandissent, des amoureux « qui s'embrassent, et puis moins, et puis non », des branches qui cassent. Il y en a des choses à voir au jardin ! Et puis elle remarque autre chose : les cheveux des statues poussent ! Oh, lentement, il faut faire bien attention pour le voir... Au fil des mois, elle raconte ainsi la vie secrète du jardin à son oncle.

    Mais au printemps, rien ne va plus. On dirait que les chérubins de la fontaine vont fonder un groupe de rock et les Trois Grâces près du kiosque ont la frange qui descend jusqu'au menton ! Une dame du parc s'étonne : mais que fait le coiffeur ? Comment ça, le coiffeur ?

    Un album époustouflant peint sur le vif au jardin public, plein de mystère et de fantaisie !

  • Une aventure fantastique, avec un rodéo à dos de zombi comme vous n'en avez jamais vu !

    Nuage Fou et Tornade Céleste découvrent que Bill Ruffalo, le PDG de Poubellor, a décidé d'éventrer le Plateau du Sommeil pour y enfouir des tonnes de déchets toxiques Catastrophe ! Non seulement c'est un lieu sacré, où repose le dernier bison sauvage, tué en 1904, mais d'après Grizzli Sage, des oiseaux ont éclaté comme des figues trop mûres après avoir picoré les ordures en question. Les Apaches se mobilisent...

    Deuxième titre des aventures des deux petits Apaches en jeans. Une nouvelle série jeunesse pleine de peps, entre album et bande dessinée !

  • Plouf et Nouille

    Steve Small

    Après un premier Super Potes très remarqué, le bonheur de vivre ensemble revisité, même quand on est différents.

    Avec son ciré jaune et son parapluie, Plouf le canard n'aime pas l'eau, et encore moins la pluie. Une nuit d'orage, il recueille un drôle de visiteur perdu : Nouille, une toute petite grenouille qui, elle, ADORE l'eau. D'ailleurs Nouille choisit de s'installer sous le trou ouvert dans le toit. Plic plic ! Que Plouf répare au matin, tiens ! au grand dam de Nouille. Plouf décide d'aider Nouille à retrouver sa maison. Et les voilà partis, à vélo, en bateau - sans oublier bien sûr parapluie et ciré. Ce sera le début d'une belle amitié qu'ils n'avaient pas vu arriver... et qui va changer leur vie ! Plic ! Qui a dit : « Qui se ressemble s'assemble » ? Sûrement pas Plouf et Nouille !
    Et pour la petite histoire, une traduction non genrée, à la demande de l'auteur !

  • Une nouvelle série farfelue et trépidante : les aventures de deux petits Apaches à l'heure des smartphones...
    Mais que font Nuage Fou et Tornade Céleste à cette heure de la journée, à galoper au fin fond de la vallée Loindetou ? Harmonie, leur maîtresse, a fermé l'école, désespérée de voir le village endormi devant les écrans... Heureusement, Grizzli Sage, leur grand-père adoptif, vieux chaman à moto aux pouvoirs surnaturels, a la recette pour les réveiller : grimper au sommet de la Dent Cassée et rapporter une queue de lézard bleue... et puis déclencher un orage !

    Une nouvelle série réjouissante, à dimension politico-écolo, hors des sentiers moralisateurs. Avec une mise en page pleine de pêche, entre album jeunesse et bande dessinée !

  • Une fabrique de confettis, un caniche nain nommé Serpentin, des couleurs anis, azur ou carmin... Un album trempé dans l'univers des enfants !

    Edgar Bottillon dirige avec bonheur la fabrique de confettis familiale, comme son père et son grand-père avant lui. Mais Edwige Mitaine, son épouse, est loin de partager sa passion ! Les confettis sont même devenus son pire cauchemar. Elle en trouve partout : sous la cloche à dessert, sur chaque marche de l'escalier, sur sa couverture en pilou... et un jour, jusque dans sa culotte ! Cette fois, c'en est trop, Edwige fait sa valise et s'en va. Edgar se retrouve seul... Comment créer des confettis de toutes les couleurs, quand on a le coeur en morceaux ? Il se met à fabriquer des confettis tout gris...

    Un duo autrice-illustratrice qu'on adore : un texte truculent et des illustrations plus festives qu'un paquet de confettis !

  • Qui va gagner le prix du dragon le plus extraordinaire ? Les adultes venus du monde entier ou... les enfants et leur maîtresse ? A Draguignan, c'est l'année du dragon. Un appel est lancé aux inventeurs du monde entier, le plus beau dragon présenté deviendra l'emblème de la ville. Les enfants de l'école se piquent aussitôt d'imaginer et de fabriquer un animal extraordinaire. Mais le concours est réservé aux adultes...
    Qu'à cela ne tienne, le jour du défilé, une belle surprise attend tout le monde : petits et grands !

  • Seize nouvelles qui dressent le portrait d'enfants aux quatre coins du monde qui ont tous choisi de se lever et d'AGIR !
    En Russie, Vlad lance un mouvement pour avoir moins de patates à la cantine, tandis que Nikki la jeune ballerine, en Nouvelle-Zélande, n'en peut plus de ne pas atteindre la per-fection, comme le voudrait sa mère. Sofi et Oukiok, au Groeland, rêvent de partir en vacances, tandis qu'Anousha, née dans le désert entre la Syrie et l'Irak, rêve d'un monde sans frontières...
    Leurs enfances sont heureuses ou parfois graves, leurs causes petites et parfois énormes, mais tous entament une REVOLUTION, pour réaliser leurs rêves ! Ce recueil rempli d'un esprit d'enfance grave et lumineux rappelle que la révolution, que ce soit pour avoir un tourne-disque ou le droit d'aimer qui on veut, c'est aussi et peut-être d'abord une affaire d'enfants.

  • Extraordinaire

    Florian Pigé

    Quand sa maman invite le petit héros de cette histoire à souffler ses dix bougies, elle l'engage à faire un voeu vraiment extraordinaire : 10 ans est un âge très spécial ! Alors il ferme les yeux et il n'y va pas avec le dos de la cuillère. Sauf que, lorsqu'il se réveille le lendemain... Des dinosaures ! Partout dans le jardin ! Aussi effrayé qu'émerveillé, le garçonnet songe à la punition qui l'attend, au moins aussi grosse que le stégosaure caché derrière la balançoire...
    Comment faire disparaître des monstres de plusieurs tonnes ?

  • Marie-Verte a la peau verte, et même verte-verte-verte, couleur pelouse anglaise...

    Marie-Verte est née avec la peau verte. Ses parents, monsieur et madame de Machin-Truc, d'abord dépités, se sont vites habitués et aiment leur généreuse Marie-Verte de tout leur coeur... À l'école, même rengaine, ses camarades l'ont d'abord trouvée dégoûtante - une fille épinard, quel cauchemar ! - avant de se rendre à l'évidence : Marie-Verte partage son goûter, ses dictées et chaque année, c'est la reine du carnaval ! Mais Marie-Verte se sent bien seule : est-ce que quelqu'un, quelque part, lui ressemble pour de vrai ? Quand elle découvre l'existence d'une mystérieuse tribu à la peau verte, au fin fond d'une jungle lointaine, elle fait sa valise et part à la recherche de sa vraie famille : les Tikunu !
    Un texte fantaisiste et mordant, pour crier : vive la liberté !

  • Un album tendre, drôle et stylé sur une amitié brûlante !
    Voici une liste de conseils pour rallumer un dragon qui aurait perdu sa flamme : Secoue-le par la queue, fais du trampoline sur son ventre, chatouille-le sous les pattes... rien ? Mets-le en colère, titille sa jalousie... toujours rien ? Colle- lui de fausses flammes... C'est pire, il se couche sur le flanc, carrément déprimé. Ai¨e ai¨e ai¨e ! Alors dis-lui que tu l'aimes comme il est, même éteint, même froid, et qu'il sera toujours ton dragon a toi. Et la , tu lui colles un bon gros bisou bien mouillé. Tu verras, c'est magique !

  • Pour aborder de façon ludique la question des origines, dès la maternelle.

    Tout a commencé avec Papi et Mamie, un homme et une femme à la peau noire qui, un jour, se sont rencontrés, aimés, méli-mêlés... Ils ont fait un, deux et trois beaux enfants ! En même temps, Papou et Mamita, un homme à la peau blanche et une femme à la peau café au lait, eux aussi, se sont rencontrés, aimés, et méli-mêlés... Et à leur tour ont fait un, et deux beaux enfants ! Et ce n'est pas tout... L'enfant qui raconte l'histoire de sa famille attend la naissance d'une petite soeur. Mais comment sera-t-elle ? Tout est possible quand on se méli-mêle !

    Une narration visuelle forte, grâce à un jeu habile et élégant de motifs textiles, qui se mêlent magnifiquement !

  • Savez-vous pourquoi le Petit Chaperon rouge est rouge ? Parce qu'elle est rouge de colère !
    Elle est rouge, la petite : rouge courroux. Parce qu'elle a toutes les corvées de la maison sur le dos, que son père ne veut pas qu'elle sorte, que son frère la nargue et, pire, parce que sa mère ne dit rien contre tout ça. Ce matin, on lui demande de faire une galette au beurre pour sa grand-mère qui l'aime tant : « Et le frère alors ? Pourquoi il ne fait pas la galette, lui ? » Il la lui portera. « Et pourquoi pas moi ? » C'est trop dangereux, tu pourrais rencontrer le loup ! La petite n'en a cure : elle est rouge écarlate, cette fois. Le loup n'a qu'à bien se tenir, face à la colère géante de la rouge rebelle !

    Attention nouveau talent : les illustrations de Victoria Dorche sont comme peintes dans l'urgence, bigarrées, nerveuses et inspirantes !

  • Un album allongé tel un cheval au grand galop, lancé vers une sacrée chute, aux sens propre et figuré...
    Élégantes à chapeau et mordus de paris se pressent à la barrière : c'est aujourd'hui la grande course. Sur le terrain, les jockeys se toisent, les chevaux piaffent et... PAN ! c'est parti ! Dans un grondement sourd, le peloton s'élance.
    Mais avec Marie Dorléans, la fantaisie prend vite le dessus : déjà, certains n'ont même pas pu prendre le départ. L'un sur un âne, l'autre sur une statue équestre, le troisième sur un jouet à bascule. Sans parler des concurrents aux positions peu réglementaires - disqualifiés eux aussi !
    Et quand la dernière ligne droite se profile enfin, un intrus fait piler tout le peloton dans un gigantesque c a r ambol age .... Aï e , ou i l l e , badaboum ! Mais comment cette course épique va-t-elle donc finir ?

  • Un toit pour toi

    ,

    Un album délicat qui fait rêver sur un thème universel : la maison !

    L'oiseau fait son nid, l'enfant joue à s'inventer des cabanes, l'un aime la solitude, l'autre les assemblées bruyantes et chaleureuses... Il faut de tout pour faire un monde et autant de toits et de manières d'habiter la planète pour devenir soi. Cet album délicat, empreint de poésie, évoque ces mille et une façons de vivre qui nous parlent tant de nous. Sans juger, sans asséner, et en laissant toujours une grande part à l'interprétation. Avec des images enchanteresses qui donnent envie tantôt de se lover au coin du feu, tantôt de partir à la découverte...
    Un dessin léger, des aquarelles enchanteresses : avec Cédric Abt, le silence chante et enchante...

  • Un fabliau aussi cruel que le sont souvent les enfants... mais pour mieux en rire !

    Madame Lacrotte est la plus serviable, la plus aimable, la plus généreuse des grenouilles. Avec ses yeux brillants et sa belle peau bleue comme l'eau claire, elle a tout pour plaire. Et pourtant... Et pourtant, elle souffre d'une terrible solitude. Qui en effet voudrait unir son destin à un être affublé d'un nom pareil ? Imaginer qu'on grave au couteau sur un arbre : Paul aime Lacrotte ? Personne au village ne lui épargne les pires jeux de mots et quolibets... Que vous sentez bon, Lacrotte ! Au revoir, Lacrotte ou bien : n'oubliez pas de tirer la chasse ! La pauvre ! C'est trop injuste ! Jusqu'à ce qu'elle trouve dans l'annuaire le numéro d'un certain monsieur Vomi. Pourra-t-elle s'en faire un ami ?
    Le troisième volet d'une série de fabliaux sur les animaux remarquée, après Une histoire (presque) impossible à raconter et Le lapin qui ne disait rien.

  • Humour et solidarité : une tribu improbable et foutraque qui bouscule le politiquement correct ! Un soir, Papa rentre du travail suivi d'un petit Japonais abandonné par sa mère. Le voilà adopté. Puis le père revient, suivi d'un couple d'hommes. Adoptés eux aussi ! Le lendemain, c'est le tour d'un lama. Puis encore d'un clown triste. Et bientôt, de cinq charpentiers nains. Au fur et à mesure, la tablée s'agrandit.
    Ce papa-là est juste très très très généreux. Une histoire d'accueil de l'autre de plus en plus ample, nourrie de personnages de plus en plus fous. Esprits étroits s'abstenir !

  • Toutes parfaitement alignées. Toutes les plus belles qui soient. Du monde entier, on vient les admirer. Pourtant, Rosie, la fille d'Horace, ne comprend pas pourquoi son père arrache avec tant d'obstination les mauvaises herbes. Elle décide de les cultiver, à sa façon... dans sa chambre d'abord, puis dans un recoin du parc.
    Ce sera son Paradis des mauvaises herbes.


    Mais un jour, Rosie découvre une rose parmi ses herbes folles.
    Quoi !
    Son père aurait planté ses affreuses roses dans son Paradis ?

    Et le lendemain, c'est pire : tout une forêt de roses sauvages et échevelées a poussé là. Quel est donc ce mystère ?

  • Arrivé de nuit dans une forêt inconnue, un garçon est réveillé par les aboiements insistants d'un chien. Intrigué, il le suit. C'est le début de découvertes en cascade... et d'une grande aventure qui va changer le cours de sa vie !

  • Marre des idées reçues du genre "Les garçons, ça fait pas de la danse et les filles, c'est pas bricoleur" ? Ras le bol des interdits qui enferment dès le plus jeune âge ? Ouvrez les rabats de ce livre avec votre enfant : de sacrées surprises vous y attendent... Pour tous, dès trois ans !

  • Une histoire d'amitié aux résonances profondes : on est plus fort pour ceux qu'on aime !

    Gaston, le petit crocodile du Nil, fait la vaisselle dans un restaurant à Paris. Il vit dans un minuscule appartement et rêve de retourner sur les lieux de son enfance. Mais chaque fois qu'il boucle ses valises, il est assailli de craintes, et finit par rester là. Jusqu'au jour où il achète une longue plante carnivore, venue de la grande forêt d'Amazonie... Gaston prend soin d'elle, elle lui fait des câlins. Elle s'appelle Mona. Pour elle, il va trouver le courage de s'embarquer pour le bout du monde.

    Une mise en images puissante: cadrages scéniques, formes et teintes épurées, coups de pinceaux à l'énergie vive : le jeune talent d'Alice Meteignier éclate avec la force de l'enfance !

  • Cache-toi, Arsène !

    Ronan Badel

    Arsène est un rat que Jean le pianiste a recueilli chez lui, bien qu'en général les gens n'aiment pas les rats. Heureux ensemble, ils apprennent le piano à quatre mains. Voulant participer à un concours d'élégance pour maître et animal de compagnie et pour avoir une chance de gagner, Arsène se déguise en caniche. Mais lorsque Jean lui ôte son masque, le scandale éclate.

  • La naissance expliquée aux petits, à travers l'histoire d'une Petite Pousse.

  • Belle maison

    Anaïs Brunet

    L'e´te´ est la`. La narratrice, somnolante, est soudain re´veille´e par le bruit d'une cle´ fourrageant dans sa serrure : ses chers enfants sont revenus ! Comme on le de´couvre aussito^t, cet e^tre sensible, impatient des jeux qui s'annoncent, est une maison de famille au charme suranne´, e´difie´e au bord de la mer. Doue´e de raison et de la force d'aimer, elle vibre et s'e´merveille - sans toutefois pouvoir dialoguer pour de bon avec les enfants.

    Telle une grand-me`re bienveillante, elle les suit (et nous avec elle) tandis qu'ils courent de pie`ce en pie`ce, e´claboussant de vie et de lumie`re les objets endormis, elle s'attendrit lorsqu'ils retrouvent leurs jeux et leurs livres de l'anne´e passe´e, s'attriste lorsqu'ils s'appre^tent de´ja` a` filer a` la plage.

    Immobilise´e de force par ses fondations, la vieille demeure ne peut qu'imaginer la suite : mais elle de´crypte les signaux de la Tour carre´e sa voisine qui, depuis l'i^lot d'en face, les suit a` son tour avec curiosite´. Et au retour de la plage, a` l'heure du coucher, Belle Maison pourra de nouveau entourer ses enfants che´ris de son amour protecteur... et e´ternel !

  • Ce jeune rat vif et sympathique est l'un des trente assistants du fameux peintre de ce´le´brite´s, Franz Aspergus. C'est lui qui est charge´ de pre´parer les noirs, si pauvre qu'il dort dans l'atelier, sous l'e´tabli. Mais voila` que le vieux mai^tre perd le gou^t de peindre. Il aimerait tant retrouver la frai^cheur de l'enfance ! Une nuit, le petit broyeur de noirs lui propose d'essayer de peindre de la main droite, lui qui est gaucher... Re´ve´lation ! Puis avec un balai - ou en fermant les yeux ! Aspergus s'amuse comme un fou, enfin, comme un enfant. Et peu a` peu, aide´ par le malicieux assistant, il invente l'Art moderne...

empty