Le Contrepoint

  • Quand on aime quelque chose, on a toujours envie de faire des listes. Pour nous il est vite devenu évident d'établir LA liste, celle des parfums qui comptent, une sorte de guide du passionné de parfums, mais pas uniquement.
    Les parfums qu'il faut connaître pour se faire une culture personnelle, comprendre la parfumerie dans toute sa diversité, esthétique et chronologique, pouvoir discuter avec un connaisseur sans avoir l'air inculte ou, tout simplement, savoir qu'ils existent.
    Bref, une liste de tous les parfums qu'il faudrait avoir au moins senti une fois dans sa vie.
    Ces 111 parfums ne sont pas forcément les meilleurs parfums, ni seulement ceux que nous préférons, encore moins les plus vendus : ce sont surtout des références, ceux qui ont le plus contribué à bâtir la parfumerie par leur innovation, leur parti pris, leur statut de chef de file et de précurseur. Des parfums qui ont osé, puis se sont imposés, en provoquant une émotion commune et en se démarquant des autres.
    Beaucoup dans cette liste sont des parfums devenus cultes, par leur propension à susciter des avis tranchés, intenses et partagés.
    Certains sont restés plus discrets, ou ont même disparu.
    D'autres enfin, sans être très connus, ont eu une influence majeure sur leurs descendants, et sont devenus des nouveaux archétypes.
    Nous avons délibérément choisi de parler de certains parfums qui n'existent plus sur le marché mais qui constituent toujours aujourd'hui les fondations de la parfumerie moderne.
    Ce ne sont donc certes pas les plus faciles à trouver, mais ils sont cependant accessibles à l'Osmothèque, le conservatoire des parfums à Versailles, pour les plus motivés, il est possible de les sentir.
    Notre liste n'est bien sûr pas objective ni exhaustive, elle est volontairement limitée, parce que l'exercice de se contraindre et de vraiment se poser la question « Est-ce que je pourrais mourir sans avoir senti celui-là ? » était réellement à la fois difficile, et réjouissant !

  • Au programme de ce Foodbook #14 :

    Le magazine ;
    Le conservatoire ampélographique de Cyril Alonso et sa cuvée aux 101 cépages ;
    Entretien Magnus Nilsson, après que le chef suédois de Faviken a fermé en 2019 ;
    Mini guide Copenhague ;
    Cocktails et fermentation, avec Lars William, from Noma, d'Empirical Spirits ;
    La coutellerie allemande ;
    Dégustation de vins bio à Bordeaux ;
    HEC, le nouveau vivier de la food ;

    Le dossier ;
    La conquête de l'espace des tiers-lieux ;
    La cartographie des food courts et halls parisiens ;
    Interviews avec des architectes, des géographes, des spécialistes de food tech...

    Le guide ;
    On a repris les routes de France pour le Guide des tables 2020, désormais disponible en septembre au lieu du mois de mars, toujours assorti de notre palmarès, soit au moins 300 adresses goûtées, renseignées, validées.

    Le cahier de cuisine ;
    La cheffe pâtissière du restaurant du Plaza Athénée, Jessica Préalpato, rencontre l'anticlassique Remy Havetz (chef pâtissier) : une rencontre aussi sucrée que surprenante.

  • Exceptionnellement, le Foodbook de rentrée 2020 sera de nouveau à dominante liquide. Car, en 2020, Omnivore change tout. Le festival passant de mars à septembre, le Foodbook suit le mouvement et inverse ses thématiques de saison: « solides » en septembre, « liquides » en mars.

    Ainsi, au menu du Foodbook 13 ;

    BANC D'ESSAI ;
    Les toniques, élément clé des mix, mais lequel choisir pour quel cocktail ?

    LE PRODUIT ;
    Le violet, mollusque en forme de patate cabossée, à la chair plus iodée que les huîtres et assez rare, découvert et goûté avec Armand Arnal (La Chassagnette, Arles) ;

    LES ESSENTIELS ;
    On a ramené des adresses fraîches des antipodes.
    />
    REPORTAGE ;
    A Sydney toujours, découverte de la Fish Butchery de Josh Niland. Là-bas, il fermente et fait maturer du poisson.

    DANS LES VIGNES ;
    Cette fois en Catalogne, dans le Penedes, à la rencontre de Ton Rimbau (Porcellanic), un vigneron hors normes, de la conduite (en permaculture) à la vinification (vieillissement en immersion, embouteillage en céramique), pour ensuite délivrer de véritables nectars d'un cépage autochtone automatiquement dingue, le xarello.

    BILLET ;
    Désaccords majeurs, un plaidoyer pour la fin de l'accord mets-vins ;

    L'OBJET ;
    Le barillet de Maxime Laurenson ;
    Un distributeur de couverts fabriqué par un ébéniste auvergnat se distingue sur la toute nouvelle table de Maxime Laurenson, Rustique, à Lyon.

    LE METIER ;
    Bouilleur ambulant, un métier rare, incarné par Matthieu Sabbagh à Beaune, où il a repris une distillerie de 1941 et créé il y a deux ans la distillerie Alambic Bourguignon. Sur place, il produit des spiritueux mais voyage aussi avec sa distillerie ambulante, de novembre à février, pour aller distiller dans les villages de Bourgogne les marcs de raisin et lies de vin récupérés après les vendanges.

    PORTRAIT ;
    Romain Joly par Olivier Marie, soit un cuisinier (Origines, Rennes), ex-photo reporter, croqué par un photo reporter versé dans la restauration.

    HORIZONS ;
    Les pieds dans les terres de Kalamata (olives, miel, agrumes), en Grèce, avec Alexandros Rallis.

    PORTFOLIO ;
    Les femmes de l'ombre.
    Elles apportent leur touche à la restauration mais elles sont méconnues. Portraits ;
    Mylène Pratt, maroquinière ;
    Deborah Dupont-Daguet (libraire) ;
    Anne Etorre (évenementiel) ;
    Sabine Bucquet (éditrice) ;
    Solene Jouan, chasseuse de vins ;
    Hortense Montarnal, potière ;

    COCKTAILS ;
    Trois classiques revisités.
    Trois barmen au challenge.

    ENTRETIEN ;
    Quinze ans de festivals Omnivore avec Alain Ducasse ;

    DOSSIER ;
    Le lait sur le feu ;
    On va se pencher sur les nouveaux enjeux de la filière laitière en s'intéressant à ce qu'il s'y passe de nouveau.
    >Qu'est-ce que le lait cru, véritable signature d'un terroir ?
    >Portraits de fromagers rebelles, qui sortent des appellations ;
    >Entretien avec Laure Fourgeaud, la "Jean-Pierre Coffe au féminin" comme elle se décrit elle-même, productrice de fromages de chèvre en Dordogne qu'elle expédie sur beaucoup de belles tables en France et qui fait partie du Collège culinaire ;
    >Le pastoralisme moderne de l'école de bergers à Salon-de-Provence ;

    GUIDE ;
    Pour faire suite aux guides resserrés du Foodbook 12 (bars à bières, tables à cocktails, caves à manger), celui-ci renoue avec son tour de France des cavistes.

    En fil rouge, un récit littéraire se tramant dans les bars à vins berceaux du vin nature à Paris.

    CAHIER DE CUISINE ;
    La rencontre entre deux phares de Bretagne : Hervé Bourdon (Quiberon) et Hugo Roellinger (Coquillage, Cancale).

  • Feu vif n.8

    Luc Dubranchet

    En couverture de Feu Vif, la toute nouvelle ambassadrice Lavazza Alixe Bornon. Diagnostiquée diabétique de type 1 à l'adolescence, le jeune femme a fait de son handicap une source d'inspiration et élabore aujourd'hui des gâteaux à index glycémique contrôlé, en pâtisserie de boutique.

    À l'intérieur :
    HISTOIRE DE CUISINES aborde la brigade ;
    SUR LE FEU passe Amandine Chaignot au révélateur ;
    AVEC STYLE s'intéresse aux chasseurs de vin ;
    TRADI/TRENDY La bouillabaisse avec Ludovic Turac ;
    UN PRODUIT, UN CHEF Dan Bessoudo (Ventabren) s'attaque au maquereau ;
    LE GOÛT DES AUTRES Mylène Pratt, qui fait de la maroquinerie pour la salle ;
    OPEN BAR Escale à Bordeaux, chez Symbiose à Bordeaux ;
    BEC SUCRÉ Ce sera au caramel ;
    C'EST TENDANCE Découverte de la Table du Comté, restaurant éphémère et itinérant au service du fromage franc-comtois ;
    LONG COURT Londres (ANGLETERRE) ;
    LE VERRE DE NOS ENVIES On explore le whisky ;
    COFFEE STORIES Deux experts expliquent le Slow Coffee ;

  • A sommaire de ce numéro :
    Magazine.
    Banc d'essai : sardines.
    Essentiels : Amsterdam.
    L'ingrédient : nuôc mam.
    Style : Arnaud Laverdin (Bijouterie, Lyon).
    Mini guide : Edimbourg.
    Reportage : en immersion dans une société gastronomique à San Sebastian.
    Playlist : bières à toute heure.
    L'objet : la cuiller à absinthe.
    Portfolio : les étiquettes de vin nature vues par des artistes.

    Dossier : les états d'art de la pâtisserie.
    (Et le goût alors ? Dépassons l'esthétique / allergènes, colorants etc. /design : le sur-storytelling / Banc d'essai tartes au citron / saisonnalité des ingrédients / une découpe de pâtisserie pour lister tous les composants).

    Guide.
    Bière - Nos 50 mousses du Mondial de la Bière + des articles (comment brasser / grand entretien Daniel Thiriez / l'économie du houblon français).
    Cocktail - guide des bars à cocktails France/monde + des articles (cachaça / portrait Frédéric Revol qui fait du whisky bas-alpin « nature »).
    Vin - guide caves et bars à vins Paris + Province + sujet(s) vin nature (à déterminer encore).

    Cahier de cuisine.
    Amélie Darvas (Haï Kaï, Paris) et Adeline Grattard (Yam'tcha, Paris).

  • Au sommaire de ce numéro :
    MAGAZINE.
    Banc d'essai : Les poissons fumés.
    Le Breuvage : Whiskys vieillis en fûts.
    Essentiels : Mexico.
    Style : Les sportifs.
    L'objet : L'extracteur de jus.
    Le goût : Le fade.
    Mini-guide : Bruxelles.
    L'humeur : Les bras croisés.
    Playlist : Musique classique et thés.
    Portfolio : Le nouvel écosystème d'Amélie Darvas à Vailhan.
    Le produit : L'huile de cameline.
    Récit : Hervé Bourdon se met à la vigne.
    Portrait : Les Henaff à Quimper, restaurant Allium.
    Tendance : La cuisine zéro déchet.
    BD : J'ai fait ma bière.

    DOSSIER : VIGNES À HAUTE TENSION.
    Dégustation : 100 vins sélectionnés par 10 grands du vin.
    Analyse : Qu'est-ce qu'un bon vin aujourd'hui ?
    /> Enquête : Le coût du goût.
    Reportage : Les vins de négoce.

    GUIDE.
    Une sélection de 30 adresses en France pour la bière, les cocktails et le vin.

    CAHIER DE CUISINE.
    Jean-Martin Fortier (maraîcher bio) et Charles-Hervé Gruyer (Ferme du Bec Hellouin).

  • Sommaire :
    Banc d'essai : Moutardes.
    Technique : Bouse de vaches.
    Ingrédient : Pomme de terre Agrias.
    Objet : Huîtres.
    Essentiels : Athènes.
    Reportages : Thierry Seren, paysan boulanger.
    Style : Animaux de compagnie.
    Playlist : Streetfood.
    Mini-guide : Pays-Bas.
    Portrait : Ippei Uemura.
    Entretien : Bertrand Grébaut.
    Concept : Restaurant national suède.

    Guide :
    Bière : sélection de 30 adresses en France.
    Cocktail : sélection de 30 adresses en France.
    Vin : sélection de 30 adresses en France.

    Cahier de cuisine :
    Christophe Saintagne (Papillon) et Arnaud Laverdin (La Bijouterie).

  • Organisateur d'un festival culinaire autour du monde, acteur incontournable de l'émergence de la jeune cuisine en France et dans le monde depuis plus de 10 ans, Omnivore sort son 7e numéro du Foodbook.
    Un dossier sur le thème de la cuisine d'aujourd'hui et toujours 180 pages abreuvées d'analyses, de reportages, de portraits, d'interviews, d'une bande dessinée et d'un guide des tables à Paris et en Province mis à jour.

  • Feu vif n.4

    Luc Dubranchet

    Feu Vif est le mook de café dédié à la gastronomie, il fait peau neuve au numéro 4 en changeant d'éditeur, de maquette et d'équipe de rédacteurs. Mi-magazine, mi-book, Feu Vif se veut inspirateur, pour les épicuriens et les professionnels de la restauration.
    Nouvelles tendances culinaires, produits d'exception, recettes, portraits de chefs, reportages : « Feu Vif », aborde la gastronomie sous tous les angles.

    Après Richard Toix, Denny Imbroisi et Simone Zanoni, Vivien Durand (Le Prince Noir, à Lormont, en Aquitaine) est à l'honneur dans ce nouveau numéro.

    Au menu du n°4 :

    La crêpe en apesanteur, description de ce succès dans nos assiettes.
    Une idée de la galaxie Alexandre Gauthier (ses plats signatures, ses repaires, ceux qui gravitent autour de lui).
    Marin Simon, jeune directeur du Kitchen Ter(re), le dernier restaurant de William Ledeuil.
    Sous le radar fait le portrait de six chefs qui font l'actualité.
    Matthieu Viannay (La Mère Brazier, 2 étoiles, 69001) revisite sa traditionnelle poulette de Bresse dans la rubrique Tradi/Trendy.
    Sugio Yamaguchi (Botanique, 75011) nous fait découvrir les 6 choux qu'il affectionne.
    Le jambon de qualité Bellota, un produit dont les grands chefs et les becs fins raffolent.
    Nous dresserons aussi le portrait de Maxime Potfer, bartender super doué de l'Experimental Cocktail Club, qui nous offrira 3 recettes de cocktails.
    Un jour avec Vivien Durand dans les cuisines du Prince Noir.
    La rubrique pâtissière, Bec Sucré, fait la part belle à Sébastien Dégardin (Pâtisserie du Panthéon). Une interview et une recette.
    C'est tendance s'arrête sur la success story d'Apicbase, start-up belge créée par Julien Burlat. L'entreprise a développé un logiciel qui gére et optimise les activités des cuisines en liant les données des mets et des photos, afin de générer une sorte de notice visuelle pour chaque mets.
    Dans Long court, nous partons à la découverte de Turin, ses acteurs gastronomiques et ses lieux à découvrir.
    Caroline Loiseleux, grande croqueuse de raisins, sommelière globe-trotter, sélectionne six boissons, les déguste et les commente.
    Et « Un café avec... » Augustin Trapenard (France Inter, Canal+) pour clore le numéro.

  • Feu vif n.5

    Luc Dubranchet

    Feu Vif est un mook dédié à la gastronomie, créé par Lavazza, le spécialiste du café. Mi-magazine, mi-book, Feu vif se veut inspirateur, pour les épicuriens et les professionnels de la restauration.
    Nouvelles tendances culinaires, produits d'exception, recettes, portraits de chefs, reportages : la gastronomie est abordée sous tous les angles.

    Après Richard Toix, Denny Imbroisi et Simone Zanoni, Vivien Durand, c'est Lionel Giraud qui est à l'honneur dans ce nouveau numéro.

  • Feu vif n.7

    Luc Dubranchet

    Ce nouveau numéro met à l'honneur Béatriz Gonzalez, chef des restaurants Neva Cuisine et Coretta à Paris.

    Connaissez-vous l'histoire du boeuf carottes ?
    Qu'est-ce que le métier d'épicier ?
    Et celui de confiturier ?
    Quel est le produit fétiche de Daniel Baratier ?
    Quels sont les restaurants incontournables de Sydney ?
    Que savez-vous de la cuisine solidaire ?
    Quels sont les nouveaux vins italiens incontournables ?

  • Les exportations de spiritueux atteignaient en 2017 le montant historique de 4,2 milliards d'euros (+6%) pour un volume de 437 millions de litres (+2,4%). Ces bons résultats reposent principalement sur les performances du cognac, qui représente 70% de la valeur des exportations (3 milliards d'euros) et aux bonnes performances d'autres spiritueux, tels le whisky et le rhum.
    Alexandre Vingtier contribue au grand dossier avec une enquête complète sur le whisky en France. Boris Coridian, animateur de la Grande Scène du festival, s'attache à nous raconter comment le cognac en est venu à rincer les princes du rap US et s'intéresse au retour en grâce des « vins de mamie », que l'on nomme aussi « cuits », mais plus communément « de dessert ».
    Une chronique de Zazie Tavitian, déjà auteure dans le Foodbook 10 d'une découverte du fade, écrit cette fois une Ode à l'amer, où il est évidemment question de bitters.

  • Feu vif n.9

    Luc Dubranchet

    Denny Imbroisi, ambassadeur Lavazza, chef des établissements parisiens Ida, Epoca et Malro fera la couverture, en nous emmenant dans son Paris d'Italien, à la rencontre de ses producteurs, ses amis et ses repères.

    La rubrique Long Court s'arrête cette fois à Paris, toujours en version italienne.

    Quelques escapades toutefois avec Maxime Laurenson (Rustique, Lyon) qui revisitera le petit salé aux lentilles en TRADI TRENDY. Edouard Loubet (Domaine de Capelongue, Bonnieux) associera le café à des recettes à base d'herbes pour cette rubrique que Feu Vif confie à un chef pour décliner un produit de saison Pour donner LE GOÛT DES AUTRES, Feu Vif fera découvrir les Vergers Saint-Eustache, d'Alexia Charraire. Et direction Montpellier pour la rubrique OPEN BAR, chez Aperture à Montpellier, à la rencontre de Julien Escot. Le BEC SUCRE de ce numéro sera Sébastien Bouillet (Lyon). Le vin orange nous intéressera dans C'EST TENDANCE et le VERRE DE NOS ENVIES sera composée de boissons italiennes, sélectionnées par notre sommelière maison, Caroline Loiseleux.

  • Qu'est-ce qu'une reprise ? Qu'est-ce qu'une bonne ou une mauvaise reprise ? Si ce livre ne donne pas tout à fait les réponses à ces questions, il en pose une autre, plus ample : pourquoi une reprise? Que le transport soit temporel, de genre, de style, ou tout à la fois, la reprise a ceci de particulier qu'elle est bourrée d'intentions, bonnes ou mauvaises. On y trouve toujours, plus ou moins caché, un petit supplément d'âme qui bouleverse, renverse ou déçoit. Et si parfois le disciple dépasse incontestablement le maître, au point qu'il peut parvenir à éclipser celui auquel il doit son succès, il y a des fois, souvent, où il s'agira aussi d'une traduction - comme dans une langue étrangère - qui touche juste, souvent très près du coeur. C'est en triant sur le volet que Pierre Siankowski s'est plongé dans cette somme infinie pour nous en livrer l'essence, qu'elle plaise ou non, appuyé des dessins sensibles et révélateurs d'inconscient d'Hélène Paris.
    À rebours des usages -pour le plus grand bonheur de ceux que les essais pointus ennuient et que les inventaires rigolos fatiguent - c'est par le petit bout de la lorgnette que la collection Palmarès entend explorer notre monde, accumulant perles et anecdotes sur le fil d'un sujet qui, ainsi subordonné aux circonstances, offre un éclairage neuf. Qu'il s'agisse de sport, de politique, de musique, de littérature, d'Internet, des bretons, du cosmos ou des chats, il y a toujours un point resté aveugle quelque part, un angle inédit, une face cachée des choses. Palmarès se propose de rendre compte du monde, en ne racontant pas l'Histoire, mais des histoires. Circulant dans les chemins de traverses, l'exception devient ici la règle où l'on préfère plus volontiers l'ombre à la gloire.

  • Des paroles glanées en battant le pavé, des phrases entendues à la volée rassemblées ici pour notre plus grand plaisir.
    Des soirées branchées aux événements les plus en vue, des terrasses de cafés aux discussions de coins de rues, la journaliste Katia Pecnik a entendu et retranscrit pour vous les dialogues les plus improbables, les sorties de routes comiques et les petites confidences des bobos, hipsters et VIP.

    Des exemples !

    « - Il sortait avec Anne Parillaud.
    - Ah ? Anne Parillaud, la patronne du medef ?
    - Non ça c'est Laurence Parisot. » « Je suis sortie avec Paul. Et Pierre, avec qui je suis sortie aussi connaissait bien Paul. Enfin bref, je me suis tapée tous les apôtres. »

  • Nous sommes tous un peu hypocrites, voire fanfarons, alors que nous procrastinons avec délectation dès que l'occasion se présente. Au fond, qui n'a jamais procrastiné ? Impossible. Aujourd'hui, se passer de la procrastination - ce noble art des lendemains qui chantent - serait même un défi.
    Déclarer les impôts, ranger les papiers qui s'entassent, répondre aux mails, qui s'entassent aussi, organiser les vacances, relancer les clients, ou encore appeler la famille pour le traditionnel marathon des « bons voeux », tant de choses que chacun remet à la dernière minute, avec la satisfaction d'avoir fait le bon choix.
    Mais êtes-vous bien sûr de maîtriser toutes les techniques de la procrastination ? Car cette pratique se travaille, jusqu'à s'élever au rang de chef-d'oeuvre.
    Grâce à cette insolite encyclopédie sur la procrastination, vous découvrirez tous les fondamentaux à connaître pour qui envisage de ne plus se laisser mener par le bout de l'agenda. Guide à l'usage de tous les procrastinateurs, des débutants aux plus acharnés, cette encyclopédie vous livrera les clés pour enfin donner toute la mesure de vos talents, et adopter ce nouveau mode de vie en connaissance de cause : une raison de vivre qui ne soit pas machinique !

    David d'Équainville : Éditeur à l'origine du prix du Pamphlet, de la réédition du Journal de Paris - le premier quotidien publié en France, en 1777 -, David d'Equainville initie en 2010 la Journée mondiale de la procrastination.
    Il publie aujourd'hui son troisième ouvrage sous la forme d'une petite encyclopédie, en hommage à la procrastination et à ses vertus, afin que le lecteur curieux puisse enfin procrastiner en toute tranquillité...

  • Organisateur d'un festival culinaire autour du monde, acteur incontournable de l'émergence de la jeune cuisine en France et dans le monde depuis plus de 10 ans, Omnivore sort son 6e numéro du Foodbook. Un dossier sur le thème de l'agriculture et toujours 180 pages abreuvées d'analyses, de reportages, de portraits, d'interviews, d'une bande dessinée et d'un guide des tables à Paris et en Province mis à jour.

  • Au sommaire de ce numéro :

    MAGAZINE Le produit : Les sardines La technique : L'ikejime, une méthode japonaise séculaire pour tuer les poissons.
    L'ingrédient : La levure, anatomie du champignon dans le but de trouver des levures moins industrielles.
    Le condiment : Le miso.
    Essentiels : San Francisco.
    Reportage : La brasserie de Sulauze.
    Style : Chefs capillotractés.
    Playlist : Jazz en ballons.
    Mini-guide : Flandre.
    Portrait : Christophe Hardiquest, le chef du Bon Bon, restaurant doublement étoilé.
    Portfolio : La Chasse.
    La carte : Barbecues du monde.

    DOSSIER : LA SAGA DES 15 ANS DE LA JEUNE CUISINE.
    Tentative d'inventaire avant épuisement.
    Portrait-robot : Le cuisinier moderne.
    Entretien : Pascal Barbot, chef cuisinier de l'Astrance.

    /> GUIDE.
    Les tables 2018 de Paris et du reste de la France.
    Sélection à chaque fois de 20 adresses à Paris : Green, Asie, sur le pouce, sucré et boulangeries.

    CAHIER DE CUISINE.
    Premier cahier de cuisine sucré rassemblant Claire Heitzler, cheffe pâtissière chez Ladurée et Cédric Grolet, chef pâtissier du Meurice et prix Omnivore du Pâtissier 2017.

  • Avec ce deuxième livre, Véronique de Luna veut mettre à la portée de tous le plaisir de la tapisserie à l'aiguille.
    Les points droits sur canevas pénélope offrent un nombre illimité de combinaisons. Les gestes simples s'enchaînent et les motifs éclosent, tels des fleurs, sur les objets de la vie quotidienne. Il ne faut qu'un peu de canevas, de laine fine et de lin, une aiguille, un peu de savoir-faire et beaucoup d'imagination. Si vous savez faire du point de croix, vous saurez faire de la tapisserie au point. Vous découvrirez que le monde de la décoration contemporaine vous est ouvert.
    Le temps est venu d'appliquer les techniques de la tapisserie à des thèmes modernes. Elle a toujours été un art décoratif et il convient donc qu'elle évolue, qu'elle s'adapte aux conditions de vie de notre époque. Si nous n'innovons pas, l'art se perdra. Nous souhaitons que l'innovation permette de sauver la tradition en préservant le savoir-faire...

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Le pénis atlas

    Collectif

    Gros succès en Norvège, puis en France en 2005, le Pénis Atlas est le premier beau livre entièrement consacré au sexe des hommes. De face ou de profil, au repos ou au garde-à-vous, petit ou gros... cet ouvrage inédit dévoile tout ce que chacun souhaite voir et savoir sur son appendice préféré. Aux 100 phallus venus de Norvège s'ajoute désormais un poster en cadeau recensant des expressions inédites sur l'attribut et ses aventures.

empty