Ker Editions

  • Bruxelles, automne 2009. En lisière de forêt, Aubry Dabancourt, jeune juge d'instruction, assassine dans un moment de rage le chauffard qui vient de lui couper la route à l'entrée du Ring.
    Lorsque le corps est découvert et qu'il se retrouve chargé de l'enquête, Aubry y voit la chance de sa vie.
    Un chassé-croisé s'engage...

  • Khalid rêve de gloire et de reconnaissance. Créatif, il s'imagine primo-romancier en quête d'éditeur. À ceci près que son mode d'expression, c'est la terreur : il est djihadiste, mais son style très personnel ne correspond à aucune ligne « éditerroriale ». Sa vie n'est pas simple, les suprémacistes et les défenseurs de l'environnement lui livrent une concurrence féroce pour la palme du meilleur attentat.

  • Avec 30 % de plus de 60 ans et une population active réduite à la portion congrue, le gouvernement décide d'établir une politique, volontariste mais discrète, de gestion des seniors. C'est ainsi que naissent les VSA, Villages de Santé pour Aînés où, moyennant la gestion par L'État de l'ensemble de leurs biens, les pensionnaires voient leurs besoins quotidiens pris en charge. Mais qu'adviendra-t-il d'eux lorsque leur patrimoine ne suffira plus à financer leurs soins ?
    Inspirateur de ces structures et de leur cadre légal, Maître Alexandre Geoffroy est chargé d'en assurer la promotion. Mais entre ses activités douteuses d'avocat spécialisé dans la gestion de patrimoine et sa volonté de prendre soin de sa vieille mère dans les meilleures conditions, le grand écart devient vite intenable. Bientôt, le piège se referme...

  • 1855. Allongé dans une sordide mansarde du Marais, Gustave Morgan agonise, dévoré par la vérole et le remords. La confession qu'il livre à son homme de confiance éclaire d'un jour nouveau la vie dissolue qu'il a menée. Croyant soulager sa conscience, il ne sait pas encore que la plus belle ruse du Diable est de vous persuader qu'il n'existe pas.

    Cette confession n'est que le prélude à une succession de retournements de situations qui enserrent peu à peu Gustave et tous ceux qui lui furent chers dans une logique implacable et terrifiante.

  • Dans une vieille ferme ardennaise, le corps d'un homme est retrouvé emmuré. Fraîchement débarqué de Bruxelles, un jeune inspecteur est chargé de l'enquête. Avec l'aide de la propriétaire de la maison, il assemble les pièces d'un puzzle qui les mènera de Bastogne à Berlin, des heures sombres de la Bataille des Ardennes aux ombres du Rideau de fer.

  • Je serai une championne. Bien décidée à donner un sens à sa vie, c'est l'objectif que s'est fixé Anya à l'aube de ses douze ans. Avec la connivence d'une grand-mère aussi éclairée que farfelue et d'une famille ouverte sur le monde, elle s'engage dans une carrière sportive, à la faveur d'une volonté inébranlable. Un ami fidèle et un vieux maître feront le reste. Passionnée et audacieuse, Anya apprendra à caresser les étoiles...

  • En pleine guerre d'Espagne, un homme s'avance devant le peloton d'exécution. Un autre, au fond de son lit, tente de rassembler ses souvenirs, la tête pleine du sourire de Marie. Une femme court à la recherche de son histoire sous le jour cuisant de Jérusalem. Une autre rentre chez elle pour découvrir le palais de son enfance rétréci comme une peau de chagrin.
    Où commence le songe, où s'arrête le souvenir ? De quelle part de mémoire et de quelle part d'oubli sommes-nous construits ? À quel point est-on responsable de ses souvenirs, à quel point avons-nous le droit d'oublier ?
    Huit nouvelles où se mêlent la grande Histoire, l'actualité la plus brûlante comme des contes rêveurs, afin que chacun y trouve son bonheur, reconnaisse ses peurs et ses émois, s'y sente chez soi.
    Ce roman a remporté le prix 2018 de la Fondation Laure Nobels, dédiée au soutien des jeunes primoromanciers.

  • Par une nuit sans lune, un écrivain fit un songe. Il rêva qu'il se réveillait en sursaut et, sous l'effet d'une modification physique inattendue, s'en allait rédiger les souvenirs d'un voyage auquel il n'avait jamais participé.
    Un voyage au cours duquel Frédéric Verratti, alter ego de l'écrivain, rencontre de mystérieux personnages. Un metteur en scène qui, chaque année, avec l'aide d'acteurs issus de la population locale, monte invariablement la même pièce au coeur de la savane. Un chasseur qui s'apprête à affronter le grand départ. Ou encore cette ancienne militante politique que les aléas de la vie confrontent à la pérennité de ses idéaux.
    Un récit en abyme où l'on entend s'égrener le temps, et dont on ressort immanquablement en questionnant notre propre identité, notre rapport à l'autre.

  • Venise, 1740. À peine remis de l'échec de son dernier opéra, Antonio Vivaldi est contraint à un nouveau succès s'il ne veut pas être cloîtré à la Pietà, l'établissement pour jeunes orphelines où il enseigne la musique. D'autant que l'on prétend que sa musique est vieille, sans parler des rumeurs qui bruissent sur les moeurs du vieux prêtre. Son ami l'ambassadeur d'Espagne lui présente alors Lorenzo, qui écrira un livret à la hauteur du défi. Se mettent alors en mouvement des rouages qui pourraient broyer à jamais le destin du prêtre roux. Ou le conduire à la gloire, une ultime fois...
    Les zones d'ombre de la vie de Vivaldi sont nombreuses, et notamment le motif de son départ pour Vienne quelques mois avant sa mort. Ce roman met en scène les dernières années du plus célèbre des compositeurs vénitiens.

  • Réveillon 2016. À La Línea, aux confins de l'Andalousie, face au détroit de Gibraltar, où prospèrent les trafics en tout genre, plusieurs familles sont exécutées quelques secondes avant minuit. Alors que grouillent les rats et s'échouent les baleines, l'inspecteur Fulgor Durán mène l'enquête sous une étrange canicule hivernale. Il croise sur sa route migrants, dirigeants locaux, travailleurs en crise et des poissons volants, égarés par le réchauffement climatique.

    Une intrigue prenante menée par des personnages attachants. Un premier roman remarquable. Anthony Rey (Producteur de La Trêve).
    Un roman d'ambiance maîtrisé et intelligent. Un auteur à suivre. Barbara Abel.

    Ce roman a remporté le prix Fintro Écritures Noires 2018.

  • 1993. Une lettre de Nacha m´invite à la rejoindre à Real de Catorce, un village mythique perdu dans le désert de San Luis Potosi. Ma réponse m´est retournée : adresse inconnue.
    Nacha...
    Elle gardait parfois ma petite fille, quand j´habitais à Mexico, il y a longtemps. Une femme fantasque dont la mère, racontait-elle, avait été recueillie par un lieutenant de Pancho Villa lors de la prise de Zacatecas, en 1914. Une Mexicaine qui vivait à travers les héros de ses romans préférés, et revivait sans cesse son film fétiche, L´Année dernière à Marienbad. Une fille du peuple qui disait avoir été poignardée dans le dos et porter un trait noir sur l´âme.
    2004. Les histoires de Nacha me hantent : je pars la retrouver.

  • À la faveur d'une douce soirée, après un dîner en agréable compagnie, le narrateur se laisse aller à conter une histoire qu'il tient de seconde main.

    Raphael von Rüwich est le fils adoptif et l'héritier de riches aristocrates berlinois. On lui attribue de lointaines origines italiennes : la grâce qui émane de ses traits fins, ses cheveux bouclés et ses yeux bruns ne peuvent être germaniques.

    Voyageur, il a eu quelques liaisons, mais jamais n'a été frappé par la foudre de l'amour. jusqu'à la magnifique fête donnée en son honneur : il reconnaît en Lætitia Malcessati son double, la jeune fille lumineuse, l'être exceptionnel qui le complète. La passion est immédiatement réciproque.

    Premiers émois, premières palpitations de jeunes gens qui se cherchent des yeux, Vincent Engel nous entraîne dans le tourbillon sentimental de ces deux amants dont la destinée ne cessera d'être contrariée et l'amour empêché. De Berlin à Venise, en passant par Paris et le lac de Garde, il nous lance à la poursuite de cet idéal féminin.

    Raphael et Lætitia peut être considéré comme la matrice, l'origine des romans « italiens » de Vincent Engel.

  • Bruxelles, années soixante. Dans le chaos et la violence d'une enfance manquée, entre un père alcoolique et le spectre d'une soeur disparue, Je devient écrivain. Comme une sortie à l'air libre. Comme une nouvelle lignre à lire sur la main.
    Pourquoi construit-on une oeuvre ? Quel temps veut-on faire revenir par-là ? Ici, il s'agit de dire sur quoi mon oeuvre ne pouvait surtout pas être bâtie : contre quoi elle devait être construite.

  • Je suis un asticot, même pas une mouche. Je rêve d'être une mouche. Je me débats, me tortille, rampe. Il me manque des ailes.
    Une mère de famille isolée croise le chemin d'une ancienne carmélite. Entre elles s'installe une complicité, une compréhension intime. Ensemble, elles découvrent la place fondamentale de la culpabilité, de la souffrance et de l'enfermement dans leur vie.
    Contemplation, extase. Sybille me comprend. Le choix de sa prison, c'était le choix de cette liberté-là, aussi absurde que cela puisse paraître. Au Carmel, sa tâche presque unique, son devoir, c'est la prière. Quelle liberté, n'est-ce pas ?

  • Rio de Janeiro, 1967. S'y côtoient de jeunes enragés de la Nouvelle Vague. Ce cinéma aurait-il influencé les idées révolutionnaires de certains en pleine montée d'une dictature qui, insidieusement, se révélera criminelle ?
    Morro Dona Marta. On laisse dépérir un nouveau-né dans la favela. Son oncle, un vaurien, hausse les épaules.
    Petrópolis. Non loin de la maison où s'est, jadis, suicidé Stefan Zweig, la haute société se prélasse à la montagne, le temps d'un été. L'épouse d'un homme d'affaires de triste renommée disparaît au cours d'un violent orage. Voilà le bébé vengé.
    Et des absences se prolongent.

  • La perspective de révélations médiatiques provoque des remous inquiétants dans le groupe de Pierre Wellens, un magnat de l'immobilier qui a façonné le visage de Bruxelles au gré de ses intérêts.
    Dans le même temps, son frère Yves cherche à faire la lumière autour d'un incident qui s'est produit lors d'un vernissage, où une jeune femme a violemment giflé l'homme d'affaires. Alors que son enquête progresse, le troisième frère Wellens, perdu de vue, indique à Yves où rencontrer cette femme.
    Cet entrelacs de relations renvoie à une vieille histoire où les frères, ligués contre un père alcoolique et violent, ont pris leur indépendance.
    Un événement fondateur qui a révélé leurs natures profondes et les poursuit sans pitié...

  • J'aurais pu raconter les vols où j'ai été brillant, génial ou même simplement héroïque. J'ai préféré relater des vols où la chance a pallié mes défaillances. Michel Vanvaerenbergh, ancien instructeur sur Boeing 737, raconte quelques uns de ses souvenirs de plus de 13 000 heures de vol.
    Quatorze vols, de Bruxelles à Chicago en passant par un vol d'essai avec des pilotes yéménites et par la Varsovie de la Guerre Froide en compagnie d'un ancien Flight Lieutenant de la Royal Air Force. Quatorze nouvelles épiques qui retracent l'histoire d'une époque, celle de la Sabena.
    Un livre qui s'adresse aux pilotes, bien sûr, mais aussi à ceux qui veulent le devenir et, surtout, à ceux que l'aventure aérienne ne cesse de faire rêver.

  • Mad vit dans son camion depuis quinze ans, traînant derrière lui les moutons qu'il conduit chaque semaine à l'abattoir. Son seul contact avec le monde extérieur : le rock et, de temps en temps, un arrêt chez Jo.
    Et puis il y a Ciao, le vieux fou qui hante depuis des années les stations-service des aires de repos.
    Mad, Jo et Ciao prennent la route ensemble à la rencontre de leurs histoires, de leurs démons. De leurs vies.
    Un périple haletant de Valence au Mont-Saint-Michel. Une plongée au coeur du monde des routiers.

  • Un charbonnage Sa cité Des immigrés, des langues multicolores Une société à privilèges Une guerre avec des prisonniers Et un raton laveur, pour imiter le poète.
    La petite Mélie observe son époque, s'émeut sous le wallon tendre de Bonne-maman, découver Prévert. Écrira-t-elle le livre dont elle rêve ?
    De découvertes sur soi en révélations sur son entourage, Mélie grandit, s'apaise et ose rêver à Il était une fois...

  • À quoi ressemblerait aujourd'hui notre monde si les Ottomans avaient vaincu à Vienne en 1529 et conquis l'Europe ? Un monde dans lequel la civilisation islamique est dominante, où l'Europe est divisée en États corrompus aux mains de tyrans, un monde dans lequel la république de Castille et l'émirat de Grenade se disputent encore la péninsule ibérique, où des immigrés européens survivent dans les quartiers ghettos des métropoles du Moyen-Orient. Un monde où des chrétiens radicalisés ont basculé dans le terrorisme...

    C'est le roman d'un autre monde, pour mieux comprendre le nôtre.

  • Nous sommes tous des faits divers.
    Tous. Victimes ou coupables de ces gestes anodins sur lesquels le destin bascule. De ce hasard de grain de sable qui nous ensevelit ou nous ressuscite.
    À travers ces quatre nouvelles, portées à la scène par Michel Poncelet et Bernard Francq, voici quatre portraits qui nous ressemblent peut-être : un enfant qui ne vit qu'au son de Bach ; un collectionneur prêt au pire pour assouvir sa vengeance ; un inspecteur à la retraite confronté au meurtrier parfait ; un messie clochard qui visite un cercle juif laïc.
    Des faits divers ? Peut-être. De ceux dont on tisse l'humanité.

  • De nombreux projets artistiques et citoyens ont récemment pris pour thème les prisons et l'enfermement.

    Des livres, des expositions, des colloques se sont penchés sur les conditions de vie des détenus et sur le sens que la peine d'emprisonnement pouvait avoir dans notre société contemporaine.

    9x20 s'interroge sur ce qu'un être humain fait de sa vie et de son temps lorsqu'il se retrouve enfermé dans quelques mètres carrés pour une très longue durée, privé de liberté mais également dégagé de toute responsabilité.

    En se fondant sur les photos des cellules prises par Paolo Pellizzari, Vincent Engel a imaginé l'histoire de leurs occupants, sans les avoir rencontrés...

  • Douai, 1958 - Au coeur de son coron, Marie-Aline Niebieski joue aux billes et sautille au-dessus des flaques. Dans sa tête, une ronde de questions qui l'étourdissent. Les réponses que ce petit bout de six ans exige sont floues, au-delà de son regard. Elle s'entête. Jusqu'à sa disparition, soudaine, sans trace, sans raison.
    Paris, 1979 - Maria de Genlin, héritière d'un holding international, revient d'un interminable séjour en mer. La mort récente de son père réveille de curieux souvenirs. Elle comprend que son enfance est marquée d'inquiétantes zones d'ombres.
    Maria est têtue. Un voyage haletant se profile, une enquête incertaine sur la piste volatile de ses racines. Des houillères du Nord jusqu'à la lointaine Pologne, l'appel des origines et la volonté de construire l'avenir s'entremêlent dans un puzzle passionnant.

empty