Littérature générale

  • Eva Mc Nabb, opératrice d'appels d'urgence pour le 911 à La Nouvelle-Orléans, reçoit un appel relatant l'assassinat d'une policière et l'enlèvement de son coéquipier par les narcotrafiquants qui gangrènent la ville. Il s'agit de Danny, son propre fils, que l'on retrouve mort après des heures d'agonie. Brûlé, brisé, os après os. Dès lors, Eva n'a plus qu'une obsession et convoque son fils ainé, Jimmy, policier lui aussi : " Je veux que tu prennes ta haine à bras le corps.
    Je veux que tu venges ton frère " . C'est sur ces notes tragiques que Don Winslow ouvre Le prix de la vengeance. Des bas fond de la nouvelle Orléans aux plages de Hawaï en passant par les côtes de Californie, on y croise des voleurs et trafiquants de haut vol, flics obsessionnels, détectives privés, surfeurs de légendes, fugitifs, autant d'âmes damnées évoluant dans l'envers du rêve américain. Avec ce reccueil de six novelas, Don Winslow façonne un ouvrage unique et s'impose une fois de plus comme le meilleur de sa génération.

  • « Quelque part entre la poésie et le journalisme se trouve le pays magique des citations. Elles peuvent être factuelles ou fantaisistes, personnelles ou politiques, venir de l'université ou de la rue, mais elles sont toujours assez courtes et pertinentes pour imprimer l'esprit. »Depuis ses jeunes années en tant que journaliste activiste, Gloria Steinem a toujours su manier la langue pour forger des slogans: ceux qui disent tout en peu de choses, qui inspirent, qui réconfortent, qui rassemblent. Pendant des décennies, les bons mots de Gloria ont aidé des générations de femmes à prendre leur vie en main. Tirées de ses écrits de ses discours mais aussi de ses amies, ce florilège rassemble ainsi ses meilleurs citations sur les sujets qui comptent: le patriarcat et l'importance de se libérer des conventions mais aussi la vieillesse, le travail, le bonheur...Entre réflexion, et poésie, La Vérité vous libérera mais d'abord elle vous mettra en rage vous fera rire et vous donnera envie de soulever des montagnes! Un livre atemporel, à partager sans modération.

  • Journaliste, militante, Gloria Steinem est une figure de la lutte pour les droits des femmes et les droits civiques aux États-Unis. Pendant toute sa vie, elle a silloné l'Amérique pour aller à la rencontre des autres. Ma vie sur la route est le récit autobiographique de plus de cinquante ans de combats, depuis la cause amérindienne à l'avortement en passant par le tourbillon de la campagne politique de Hillary Clinton ou encore les droits de la communauté gay. Une ode à l'intranquilité qui nous pousse à partir à l'aventure.

    Ajouter au panier
    En stock
  • « Il y avait cet énorme chêne près des toilettes des garçons, sur lequel je reproduisais les coups de pied retournés du Chevalier Lumière, pour envoyer un signal aux inconscients qui t'auraient cherché des noises. Il ne pouvait rien t'arriver. Tu avais un frère dans la cour des grands, qui maîtrisait en théorie les rudiments du karaté et qui veillait sur toi. En théorie. Dans la pratique, ta garde rapprochée laissait parfois à désirer. » Deux frères. L'un, candide, l'autre, rageur. Leurs parents ont mis au monde la parfaite antithèse. Quand Thibault fonce, Guillaume calcule. Si Thibault tombe, Guillaume dissimule. Prise de risque contre principe de précaution. L'amour du risque face à l'art de ne jamais perdre. En 2001, Thibault est diagnostiqué schizophrène. À cela, un Chevalier Lumière ne peut rien. Sa bascule, il fallait la raconter. Et aussi la culpabilité, les traitements, la honte, les visions, l'amour, les voyages, les rires, la musique et l'espoir. Alors Thibault a accepté de livrer ses folles histoires. Et ses voix se sont unies à celle de son frère. Contre une maladie qui renferme tous les maux, les clichés, les fardeaux, ils ont livré bataille. À partir d'une tragédie universelle, ils ont composé un livre où douleur et mélancolie côtoient la plus vibrante tendresse.

    « Un récit sans complaisance, une déclaration d'amour fraternel. » Delphine de Vigan

  • Son défi ? La science.
    Son obstacle ? Le temps.
    Sa plus grande énigme ? Lui-même. Paris, 2040.
    Simon d'Almat travaille dans un grand laboratoire sur un projet ultra-confidentiel qui pourrait changer l'équilibre du monde. Et avoir des conséquences capitales sur son entourage, à commencer par sa fiancée, hospitalisée dans un état grave.Ce jeune scientifique au passé chaotique et violent est prêt à tout pour faire avancer ses recherches, tout en essayant de lutter contre ses vieux démons.Mais, de Londres à Paris en passant par Marseille et la Centrafrique, Simon se retrouve au coeur d'un environnement qui déraille : qui sont ces personnes qui semblent le connaître ? Pourquoi n'a-t-il aucun souvenir de son enfance ? Que renferment ces mystérieux carnets rouges ?
    Ce thriller est une course contre le temps, une folle aventure humaine, jusqu'à une révélation finale stupéfiante.

  • Tout le monde connaît le groupe Téléphone et l'icône anglaise Marianne Faithfull. Pourtant, personne ne les connaît mieux que François Ravard. Son rôle auprès d'eux ? Agent, directeur artistique, producteur ? Manager. Quand il croise la route de Jean-Louis Aubert dans les années 1970, une amitié profonde naît entre les deux hommes. François assiste aux débuts du groupe Téléphone et en devient le manager officiel pour les aider à s'installer durablement sur la scène française et internationale. Après la séparation du groupe en 1986, il rencontre les Rita Mitsouko pour l'enregistrement de leur album The No Comprendo. Plus tard, il se lance dans le cinéma aux côtés des plus grands, comme Gainsbourg ou Mocky, et, depuis 1994, il accompagne la chanteuse Marianne Faithfull. Il y a trois ans, François a mené les Insus au Stade de France ! Cette vie rock and roll, François Ravard la raconte dans ce livre truffé d'anecdotes avec la collaboration de Philippe Manoeuvre.

  • « Maman et moi vivions ici depuis un peu plus de trois ans quand nous avons reçu le coup de fil. Au milieu des pins, des chênes et des bouleaux, au bout de ce chemin sans issue que deux autres propriétés jalonnent. »À distance du monde, une fille et sa mère, recluses dans une cabane en forêt, tentent de se relever des drames qui les ont frappées. Aux yeux de ceux qui peuplent la ville voisine, elles sont les perdues du coin. Pourtant, ces deux silencieuses se tiennent debout, explorent leur douleur et luttent, au coeur d'une Nature à la fois nourricière et cruelle, et d'un hiver qui est bien plus qu'une saison : un écrin rugueux où vivre reste, au mépris du superflu, la seule chose qui compte.Dans un rythme tendu et une langue concise et précise qui rend grâce à la Nature jusqu'à son extrémité la plus sauvage, Aurélie Jeannin signe un premier roman comme une mélancolie blanche, aussi puissant qu'envoûtant.

    Ajouter au panier
    En stock

    1 autre édition :

  • Les Bordes, c'est un lieu et c'est une famille. En l'occurrence, sa belle-famille qui ne l'aime pas. Elle, Brune, le bouclier. Mère responsable, tenant solidement sur ses deux jambes, un oeil toujours fixé sur le rétroviseur ou l'entrebâillement de la porte, qui guette, anticipe, tente de maîtriser les risques.Ce week-end, comme chaque année en juin, elle prend la route avec ses deux enfants pour rejoindre Les Bordes et honorer un rituel familial.Pour celle qui craint chaque seconde l'accident domestique, Les Bordes ressemblent à l'enfer. Trop de jeux extérieurs, trop de recoins, de folles libertés. Trop de silence et de méchancetés à peine contenues. Trop de souvenirs. Aux Bordes, Brune saura-t-elle esquiver le pire ? Est-il possible pour une mère de protéger ses enfants ?
    Derrière la mécanique du drame hasardeux et l'absence de bourreaux, Les Bordes dresse un portrait de la famille, de la parentalité et de la maternité sans fard, grâce à une héroïne aussi troublante qu'humaine.

  • « Être fan est un trou dans la tête que l'on comble de la lumière d'un autre. » Enfant des Stones et de Bowie, elle n'aurait pas dû s'enticher d'un chanteur de variété française. Envers et contre tous, Goldman est resté l'idole de son adolescence, le frère, l'oncle, l'ami venu animer sa vie intérieure. Comme tous les fans, elle s'est sentie incomprise, possessive, torturée.
    À bientôt quarante-quatre ans, l'âge où l'on s'accepte, l'âge où grandir n'est en théorie plus un concept, Carine H., scénariste parisienne fraîchement établie dans la cité phocéenne, s'est donné pour mission de rencontrer Jean-Jacques Goldman - son dieu intime - et de filmer cette quête. Car Marseille, ville rugueuse de son exil tardif, abrite, dit-on, son chanteur préféré. Et c'est pour elle providentiel. De la Corniche au palais Longchamp, une traque burlesque, tendre et poétique qui, à défaut du vrai Jean-Jacques, mais à grand renfort de mauvais sosies et avec la perspicacité d'un Philip Marlowe, va conduire une femme à aller au bout de ses rêves. Et qui sait si cette amoureuse du cinéma, qui voit dans chaque scène de sa vie un peu de James Ivory ou de Billy Wilder, ne finira pas par apprivoiser sa propre histoire...

  • «  Je m'appelle James et je suis exquise...  » Certains disent qu'on est des monstres, des fous à électrocuter. Nous sommes des centaures, des licornes, des chimères à tête de femme. Les plus jolis monstres du monde.Au début des années sida, James est l'une des plus belles drag-queens de New York. La légende des bals, la reine des cabarets, l'amie fidèle des club kids et des stars underground. Quand, trente ans plus tard, il devient le mentor de Victor, un jeune père de famille à l'humour corrosif, James comprend que le monde et les mentalités ont changé.Au coeur d'une Amérique toujours plus fermée et idéologique, ce roman tendre mais bruyant est une ode à la beauté, à la fête et à la différence. Une prise de parole essentielle.

  • Novembre 1950. Les manteaux sont boutonnés, les cols relevés, tandis qu'un épais brouillard s'insinue dans les ruelles londoniennes. Meg Elginbrodde, veuve depuis cinq ans, annonce son intention de se remarier. Depuis, elle reçoit des plis très étranges : des photos récentes de son premier époux, bien vivant. Serait-ce un avertissement, une tentative de chantage, ou quelque chose de bien plus sinistre encore ? Alors qu'elle se tourne vers Albert Campion et l'inspecteur Charles Luke pour découvrir la vérité, les rumeurs enflent au sein des pubs défraîchis de Londres : le Tigre serait de retour en ville, libre. De nouveau prêt à bondir hors du smog et à tuer. Et il appartient au gentleman détective de l'arrêter...

  • Africville

    Jeffrey Colvin

    Années 1930. Kath Ella refuse de suivre son destin tout tracé de fille decouleur et quitte Africville, un quartier fondé par d'anciens esclaves enNouvelle-Écosse, au Canada. Après une histoire d'amour marquée par ledeuil, elle donnera naissance à un fils, Omar, qui sera rebaptisé Étienne.Années 1960. Étienne, dont la pâleur lui permet de passer pour un Blanc,vit en Alabama. Il est déchiré entre ses racines noires et la peur de perdre lavie qu'il est en train de construire.Années 1980. À la mort de son père, Warner se lance dans une quête deses origines, qui le mènera dans ce qui reste d'Africville mais aussi dans uneprison d'État au fin fond du Mississippi.Trois destins, trois personnages aux prises avec la réalité sociale de leurépoque et les aléas de la vie. Pas de pathos ni de velléité moralisatrice. Les héros de ce roman sont des êtres vrais, de chair et de sang. En toile de fond,Africville, à la fois aimant et repoussoir, dont l'empreinte se transmet degénération en génération.

  • Revivre l'Histoire, sur les traces de Cléopâtre Dans un monde dominé par les hommes, la dernière reine d'Égypte antique a fait de son nom un symbole de puissance et a permis à son royaume de connaître une expansion fulgurante. Femme de pouvoir, douée dans l'art de la négociation comme dans celui de la guerre, Cléopâtre est une grande stratège et une figure incroyablement visionnaire.Si, après deux mille ans, elle continue de nous fasciner et de nous inspirer, c'est peut-être parce qu'au-delà des images et du fantasme, elle est le visage de la modernité..

    1 autre édition :

  • Pourquoi les paysans vont sauver le monde Nouv.

    Les oubliés de nos assiettes.
    Ils nous nourrissent, et pourtant nous les maltraitons.Ils ont toutes les solutions pour répondre aux défis du développement durable, changement climatique, biodiversité, transition énergétique... Ils reverdissent la terre. La troisième révolution agricole a commencé dans les campagnes. Partout naît une agriculture de précision, de plus en plus propre, de plus en plus écologique.Alors pourquoi opposer les modèles au lieu de les associer  ? Pourquoi vouloir revenir à un passé où l'insécurité alimentaire était la norme ?
    Les paysans sauvent le monde. À nous de tout mettre en oeuvre pour les sauver.

  • Will Trent, du Georgia Bureau of Investigation, se fait engager sous une fausse identité comme main d'oeuvre à Fort Knox après avoir découvert que l'individu qu'il soupçonne dans le meurtre d'un policier vingt-deux ans plus tôt, a été embauché pour l'inspection et le nettoyage des lingots d'or qui ont lieu tous les dix ans. Entré dans la célèbre chambre forte, il rencontre enfin le suspect  : Jack Reacher.

    Karin Slaughter et Lee Child nous offre une rencontre inédite  : celle de deux héros cultes, Will Trent et Jack Reacher (le flic dyslexique et l'ancien officier de police militaire) mais aussi celle de deux plumes du polar contemporain. Et si cette première collaboration était le début d'un nouveau tandem du crime ?

  • La chanteuse raconte sa trajectoire de femme, d'artiste et de mère, revenant sur les rencontres déterminantes, comme celles avec le groupe Scorpions et, au début des années 2000, avec Renaud. De leur passion naissent une collaboration musicale et un enfant, Malone. Aujourd'hui séparée de lui, elle révèle des moments inédits de leur vie commune, révélant des facettes inconnues du chanteur.

  • La dislocation

    Louise Browaeys

    Une jeune femme sort de l'hôpital, dépossédée de son identité et de son passé. Elle voue une haine farouche aux psychiatres, fréquente les magasins de bricolage. Il lui arrive même de crever les pneus des voitures.Temporairement amnésique, absolument indocile, elle veut repeupler sa mémoire et pour cela, doit enquêter. Un homme va l'y aider, sans rien lui souffler : Camille, dit K, ami et gardien d'un passé interdit.Le souvenir d'un désert entouré de vitres, une fonction exercée au ministère de l'Agriculture, une bible restée ouverte au chapitre du Déluge forment un faisceau d'indices de sa vie d'avant. Quelques démangeaisons et une irrépressible envie de décortiquer le monde et les êtres qu'elle croise hantent ses jours présents.Sa rencontre avec Wajdi, envoûtant et révolté, marquera son coeur et son esprit. Ce sera avant de gagner la Bretagne et, peut-être, de parvenir à combler les énigmes de son histoire prise au piège de l'oubli.La trajectoire d'une femme cousue à celle de la planète, c'est le pari de ce premier roman en forme de fable écoféministe où la tragédie contemporaine côtoie l'espoir le plus fou.Hypnotique, drolatique, libre et profondément humain.

  • « Si ma femme n'avait pas commencé à me tromper, je n'aurais probablement jamais versé dans l'extra-conjugalité.  » Gisèle est vétérinaire de campagne, Franck s'est voulu écrivain. Il est désormais père au foyer. Pas de méprise, ce statut est une source intarissable de joie. Car en plus de lui assurer un temps précieux auprès de ses filles, il le dispense de côtoyer ses semblables.  Hormis la fréquentation de quelques soiffards, cyclistes tout-terrain ou misanthropes à mi-temps comme lui, Franck Van Penitas peut se targuer de mener une existence conforme à son tempérament : ritualisée et quasi solitaire. Son potager en est la preuve, où aucun nuisible susceptible d'entraver ce rêve d'autarcie ne survit bien longtemps. Franck traque la météo et transperce à coups de bêche les bestioles aventureuses.  Jusqu'à ce jour où une lettre anonyme lui parvient, révélant l'infidélité de sa femme.  Face à un événement aussi cataclysmique que banal, n'est pas Van Penitas qui veut. Accablement ? Coup de sang ? Répartition des blâmes ? Très peu pour lui. Franck a beau être un garçon régulier, il n'en est pas moins tout à fait surprenant et modifier son bel équilibre n'entre guère dans ses vues. Son immersion en territoire adultérin, le temps d'un été, prendra l'allure d'un étrange et drolatique roman noir conjugal.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Paris, la nuit du 13 novembre 2015. Audrey s'engouffre dans un taxi où a déjà pris place Audrey. Les deux jeunes femmes sont diamétralement opposées mais les heures qui suivent les attaques terroristes les rapprochent et les poussent à s'interroger sur leurs rêves et leurs vies actuelles. Elles entament un voyage de Paris à Las Vegas, en passant par Berlin. Premier roman.

  • Depuis son divorce, Harper James ne croit plus en l'amour ni aux hommes. Elle redoute le mariage de sa soeur avec le demi-frère de son ex-mari. Le revoir et affronter les blessures du passé ne l'enchantent guère.

  • C'est l'histoire d'un homme qui voulait être aimé par tout le monde. Qui va être happé trop tôt par le show-business. Qui va s'afficher en sourire devant le public pour mieux se cacher dans les ombres de la nuit. Qui va s'y brûler... pour suivre aujourd'hui un chemin plus serein.
    C'est l'histoire d'un homme qui a trouvé un moyen infaillible pour attirer l'attention sur lui : faire rire.
    Qui en a fait son métier. Avec succès.
    C'est l'histoire de Pierre Palmade... par lui-même.
    Attachant, intelligent et toujours drôle, il se dévoile ici pour la première fois avec sincérité, sensibilité et pudeur.

    1 autre édition :

  • Des tortionnaires encagoulés de noir pour effrayer les foules en Syrie ; les mêmes habillés en civil, barbe rasée, postiche sur la tête et cigarette aux lèvres pour ne pas attirer l'attention en Europe : l'État islamique s'est doté d'un «  bureau des légendes  » djihadiste. Pour la première fois, une enquête révèle le fonctionnement de ces services spéciaux qui depuis Raqqa pilotaient les attentats du 13 Novembre.  Un travail d'investigation salué par l'ensemble de la presse française (Le Monde, La Croix, L'Express, France Info, RFI...), mais aussi par la presse internationale (Die Welt, RTBF, Journal of Strategic Studies...), qui s'appuie sur une quarantaine d'entretiens et, surtout, sur des renseignements confidentiels provenant des services secrets français, anglais, allemands, américains, belges, danois, hollandais, suisses ou encore israéliens.
    « Un récit ciselé, d'une précision fascinante qui invite à comprendre la mécanique de l'horreur, jusque dans l'intimité des bourreaux. »

  • La chanteuse du groupe Blondie revient sur son parcours professionnel et personnel dans l'univers du rock new-yorkais.

  • Chaque printemps, Shelly et Laura traversent les Etats-Unis pour suivre la floraison du lilas. En plus de leur offrir quelques mois de lilas supplémentaires, ce périple leur permet de faire passer clandestinement la frontière canadienne à des femmes en fuite qui veulent refaire leur vie. Cette année, elles accueillent Maria Pia, sexagénaire brésilienne, à bord de leur camping-car. Initiée au rite de l'écriture sous l'influence du parfum enivrant du lilas par ses deux compagnes de voyage, Maria Pia dévoile au fil des jours et des pages les raisons de sa cavale, son histoire ainsi que celle des femmes qui ont marqué sa vie.
    Entre passé, présent, mythe et réalité, du Tennessee à Montréal en passant par Rio et Paris, ces histoires enchevêtrées dessinent une ode à la résilience et à toutes les femmes du monde. propos de l'auteur : Eric Dupont est un écrivain québécois. Professeur de traduction à l'université McGill, il est l'auteur de cinq romans, dont La fiancée américaine (Le Marchand de feuilles, 2012), grand succès de librairie au Québec et en France, bientôt traduit aux Etats-Unis.
    "Des destins captivants, un soupçon de surnaturel, une pincée d'humour et un grand vent de liberté, c'est exactement ce qu'il me fallait pour me déconfiner ! " Blog Chez_lau_rette "Un récit dense, des parcours singuliers et des femmes déterminées dans un envoûtant parfum de lilas. " Blog Miss Book "Un très beau voyage parmi ces femmes remplies de courage et de volonté. " Blog She Reads a Book

empty