Harpercollins

  • La frontière

    Don Winslow

    Art Keller est recruté par le sénateur O'Brien pour aider le cartel de Sinaloa à se débarrasser d'une organisation rivale sanguinaire. Au cours d'une rencontre arrangée, les deux dirigeants des organisations criminelles sont assassinés, mais Art Keller souhaite poursuivre la lutte contre ces groupes mafieux. Dernier volume de la trilogie.

    Ajouter au panier
    En stock

    1 autre édition :

  • Eva Mc Nabb, opératrice d'appels d'urgence pour le 911 à La Nouvelle-Orléans, reçoit un appel relatant l'assassinat d'une policière et l'enlèvement de son coéquipier par les narcotrafiquants qui gangrènent la ville. Il s'agit de Danny, son propre fils, que l'on retrouve mort après des heures d'agonie. Brûlé, brisé, os après os. Dès lors, Eva n'a plus qu'une obsession et convoque son fils ainé, Jimmy, policier lui aussi : " Je veux que tu prennes ta haine à bras le corps.
    Je veux que tu venges ton frère " . C'est sur ces notes tragiques que Don Winslow ouvre Le prix de la vengeance. Des bas fond de la nouvelle Orléans aux plages de Hawaï en passant par les côtes de Californie, on y croise des voleurs et trafiquants de haut vol, flics obsessionnels, détectives privés, surfeurs de légendes, fugitifs, autant d'âmes damnées évoluant dans l'envers du rêve américain. Avec ce reccueil de six novelas, Don Winslow façonne un ouvrage unique et s'impose une fois de plus comme le meilleur de sa génération.

  • Salut  ! Nous nous appelons Sarah, Tony, Alida, Cyril et Christelle... Nous avons à peu près ton âge et nous aimerions partager avec toi des petites expériences de vie. Cela te permettra d'en parler avec les adultes autour de toi, d'exprimer tes émotions, de raconter à ton tour ce que tu vis à l'école, au collège ou à la maison...  «  Quand j'ai joué mon spectacle Les Chatouilles, j'ai rencontré beaucoup de personnes qui s'interrogeaient sur la manière de parler à leurs enfants de la violence, mais sans savoir comment faire. Cela m'a donné l'envie de créer, avec Mathieu Tucker, un ouvrage ludique et joyeux qui ouvre le dialogue entre les petits et les grands. »

    Ajouter au panier
    En stock
  • Denny Malone est le roi de Manhattan North, le leader charismatique de La Force, une unité d'élite qui fait la loi dans les rues de New York et n'hésite pas à se salir les mains pour combattre les gangs, les dealers et les trafiquants d'armes. Après dix-huit années de service, il est respecté et admiré de tous.
    Mais le jour où, après une descente, Malone et sa garde rapprochée planquent pour des millions de dollars de drogue, la ligne jaune est franchie.
     Le FBI le rattrape et va tout mettre en oeuvre pour le forcer à dénoncer ses coéquipiers. Dans le même temps, il devient une cible pour les mafieux et les politiques corrompus. Seulement, Malone connaît tous leurs secrets. Et tous, il peut les faire tomber...




    À travers une narration abrupte et remarquablement réaliste, faisant écho à l'oeuvre de Dennis Lehane comme aux films de Martin Scorsese, James Gray et Brian de Palma, Don Winslow livre un roman policier magistral, tableau étourdissant du crime organisé, actuellement en cours d'adaptation au cinéma par James Mangold (Copland).

    Ajouter au panier
    En stock

    2 Autres éditions :

  • Coucou  ! Nous nous appelons Thomas, Noémie, Jade et Sam... Nous avons à peu près ton âge et nous aimerions partager avec toi des petites expériences de vie. Cela te permettra d'en parler avec les adultes qui s'occupent de toi, d'exprimer tes émotions, de raconter à ton tour ce que tu vis à l'école ou à la maison...  «  Quand j'ai joué mon spectacle Les Chatouilles, j'ai rencontré beaucoup de personnes qui s'interrogeaient sur la manière de parler à leurs enfants de la violence, mais sans savoir comment faire. Cela m'a donné l'envie de créer, avec Mathieu Tucker, un ouvrage ludique et joyeux qui ouvre le dialogue entre les petits et les grands.  »  L'autrice  : Andréa Bescond Danseuse, comédienne, scénariste et réalisatrice, Andréa Bescond mène une carrière artistique aussi brillante qu'éclectique. Après avoir collaboré avec les meilleurs chorégraphes et dansé sur de nombreuses scènes, elle fait ses premiers pas au théâtre en 2009 avec  Les 39 marches. En 2014, elle écrit  Les Chatouilles ou la danse de la colère, mise en scène par Eric Métayer. La pièce reçoit  plusieurs prix prestigieux dont le Molière 2016 du «  Seul/e en scène  ». Cette pièce, qui raconte les violences sexuelles qu'elle a subies enfant, est adaptée au cinéma par elle et Eric Métayer en 2018 (César de la meilleure adaptation 2019). Depuis qu'elle est sortie du silence lié à ce traumatisme, Andréa se bat pour faire entendre la voix des plus fragiles et lutter contre les violences faites aux enfants. «  Et si on se parlait  ?  » est le premier livre qu'elle leur adresse directement.
    L'illustrateur  : Mathieu Tucker Illustrateur, graphiste et directeur artistique, Mathieu Tucker est diplômé de l'école des Arts décoratifs de Paris.

  • Coucou  ! Nous nous appelons Lila, Tina, Mathilde, Léo & Hakim... Nous avons à peu près ton âge et nous aimerions partager avec toi des petites expériences de vie. Cela te permettra d'en parler avec les adultes qui s'occupent de toi, d'exprimer tes émotions, de raconter à ton tour ce que tu vis à l'école ou à la maison...«  Quand j'ai joué mon spectacle Les Chatouilles, j'ai rencontré beaucoup de personnes qui s'interrogeaient sur la manière de parler à leurs enfants de la violence, mais sans savoir comment faire. Cela m'a donné l'envie de créer, avec Mathieu Tucker, un ouvrage ludique et joyeux qui ouvre le dialogue entre les petits et les grands.  »  L'autrice  : Andréa Bescond Danseuse, comédienne, scénariste et réalisatrice, Andréa Bescond mène une carrière artistique aussi brillante qu'éclectique. Après avoir collaboré avec les meilleurs chorégraphes et dansé sur de nombreuses scènes, elle fait ses premiers pas au théâtre en 2009 avec  Les 39 marches. En 2014, elle écrit  Les Chatouilles ou la danse de la colère, mise en scène par Eric Métayer. La pièce reçoit  plusieurs prix prestigieux dont le Molière 2016 du «  Seul/e en scène  ». Cette pièce, qui raconte les violences sexuelles qu'elle a subies enfant, est adaptée au cinéma par elle et Eric Métayer en 2018 (César de la meilleure adaptation 2019). Depuis qu'elle est sortie du silence lié à ce traumatisme, Andréa se bat pour faire entendre la voix des plus fragiles et lutter contre les violences faites aux enfants. «  Et si on se parlait  ?  » est le premier livre qu'elle leur adresse directement.
    L'illustrateur  : Mathieu Tucker Illustrateur, graphiste et directeur artistique, Mathieu Tucker est diplômé de l'école des Arts décoratifs de Paris.

  • « Quelque part entre la poésie et le journalisme se trouve le pays magique des citations. Elles peuvent être factuelles ou fantaisistes, personnelles ou politiques, venir de l'université ou de la rue, mais elles sont toujours assez courtes et pertinentes pour imprimer l'esprit. »Depuis ses jeunes années en tant que journaliste activiste, Gloria Steinem a toujours su manier la langue pour forger des slogans: ceux qui disent tout en peu de choses, qui inspirent, qui réconfortent, qui rassemblent. Pendant des décennies, les bons mots de Gloria ont aidé des générations de femmes à prendre leur vie en main. Tirées de ses écrits de ses discours mais aussi de ses amies, ce florilège rassemble ainsi ses meilleurs citations sur les sujets qui comptent: le patriarcat et l'importance de se libérer des conventions mais aussi la vieillesse, le travail, le bonheur...Entre réflexion, et poésie, La Vérité vous libérera mais d'abord elle vous mettra en rage vous fera rire et vous donnera envie de soulever des montagnes! Un livre atemporel, à partager sans modération.

  • Journaliste, militante, Gloria Steinem est une figure de la lutte pour les droits des femmes et les droits civiques aux États-Unis. Pendant toute sa vie, elle a silloné l'Amérique pour aller à la rencontre des autres. Ma vie sur la route est le récit autobiographique de plus de cinquante ans de combats, depuis la cause amérindienne à l'avortement en passant par le tourbillon de la campagne politique de Hillary Clinton ou encore les droits de la communauté gay. Une ode à l'intranquilité qui nous pousse à partir à l'aventure.

    Ajouter au panier
    En stock
  • « Il y avait cet énorme chêne près des toilettes des garçons, sur lequel je reproduisais les coups de pied retournés du Chevalier Lumière, pour envoyer un signal aux inconscients qui t'auraient cherché des noises. Il ne pouvait rien t'arriver. Tu avais un frère dans la cour des grands, qui maîtrisait en théorie les rudiments du karaté et qui veillait sur toi. En théorie. Dans la pratique, ta garde rapprochée laissait parfois à désirer. » Deux frères. L'un, candide, l'autre, rageur. Leurs parents ont mis au monde la parfaite antithèse. Quand Thibault fonce, Guillaume calcule. Si Thibault tombe, Guillaume dissimule. Prise de risque contre principe de précaution. L'amour du risque face à l'art de ne jamais perdre. En 2001, Thibault est diagnostiqué schizophrène. À cela, un Chevalier Lumière ne peut rien. Sa bascule, il fallait la raconter. Et aussi la culpabilité, les traitements, la honte, les visions, l'amour, les voyages, les rires, la musique et l'espoir. Alors Thibault a accepté de livrer ses folles histoires. Et ses voix se sont unies à celle de son frère. Contre une maladie qui renferme tous les maux, les clichés, les fardeaux, ils ont livré bataille. À partir d'une tragédie universelle, ils ont composé un livre où douleur et mélancolie côtoient la plus vibrante tendresse.

    « Un récit sans complaisance, une déclaration d'amour fraternel. » Delphine de Vigan

  • Ma vie avec les arbres Nouv.

    Une table, une chaise, une étagère venue de l'autre côté de la planète ou encore du bois de chauffage : dans nos sociétés toujours plus urbaines, nous sommes confrontés à l'arbre d'abord en tant qu'objet.
    Déconnectés de la nature, nous avons tendance à oublier qu'il s'agit avant tout d'un être vivant : un être complexe, sensible et fragile, dont il faut prendre soin. C'est tout le sens du métier de Karine Marsilly, arboriste-grimpeuse, élagueuse ou encore « généraliste de l'arbre ». Telle une doctoresse, entre diagnostic, traitement et remise en forme, son regard singulier examine chaque arbre dans sa globalité, de la cime de son feuillage à ses racines profondes sans oublier ses relations avec l'environnement. En appelant à considérer l'arbre comme un patient, comme un être sensible, elle nous invite à redéfinir notre rapport au vivant. L'une des premières femmes en France à avoir exercé cette profession, elle nous fait partager dans cet ouvrage son amour des arbres et la nécessité de les protéger. Le récit d'une vie au service des fragiles et paisibles géants qui nous entourent, accompagné de conseils pour prendre soin des pensionnaires de son jardin.

  • Son défi ? La science.
    Son obstacle ? Le temps.
    Sa plus grande énigme ? Lui-même. Paris, 2040.
    Simon d'Almat travaille dans un grand laboratoire sur un projet ultra-confidentiel qui pourrait changer l'équilibre du monde. Et avoir des conséquences capitales sur son entourage, à commencer par sa fiancée, hospitalisée dans un état grave.Ce jeune scientifique au passé chaotique et violent est prêt à tout pour faire avancer ses recherches, tout en essayant de lutter contre ses vieux démons.Mais, de Londres à Paris en passant par Marseille et la Centrafrique, Simon se retrouve au coeur d'un environnement qui déraille : qui sont ces personnes qui semblent le connaître ? Pourquoi n'a-t-il aucun souvenir de son enfance ? Que renferment ces mystérieux carnets rouges ?
    Ce thriller est une course contre le temps, une folle aventure humaine, jusqu'à une révélation finale stupéfiante.

  • Quand Tim Kearney se retrouve condamné à perpétuité dans une prison pleine de Hell's Angels prêts à lui faire la peau pour avoir tué l'un des leurs, il comprend vite que son espérance de vie est limitée. Jusqu'à que le chef de la brigade des stups lui propose un marché : se faire passer pour le baron de la drogue Bobby Z dont il est le parfait sosie et se livrer à un caïd mexicain. L'objectif ? Obtenir la libération d'un agent infiltré. Seul petit hic : Bobby Z est mort. Qu'à cela ne tienne, Tim Kearney décide de tenter sa chance. Mais lorsqu'on incarne un légendaire baron de la drogue, on ne se fait pas que des amis. Et Tim Kearney va le découvrir à ses dépens...

    Ajouter au panier
    En stock
  • Du feu sous la cendre Une trace de suie suspecte, un chien retrouvé à l'abri du brasier dans le jardin. En quelques minutes, Jack Wade comprend que le sinistre qui a ravagé la splendide propriété du riche homme d'affaires russe Nick Vale et emporté sa jeune épouse n'a rien d'accidentel.

    Enquêteur pour la Californienne d'incendies depuis douze ans, Jack n'en est pas à son premier cas de fraude à l'assurance. Mais il ignore tout de l'incroyable machination qu'il est sur le point de découvrir. Face à la mafia russe, fera-t-il le poids ?

  • Tout le monde connaît le groupe Téléphone et l'icône anglaise Marianne Faithfull. Pourtant, personne ne les connaît mieux que François Ravard. Son rôle auprès d'eux ? Agent, directeur artistique, producteur ? Manager. Quand il croise la route de Jean-Louis Aubert dans les années 1970, une amitié profonde naît entre les deux hommes. François assiste aux débuts du groupe Téléphone et en devient le manager officiel pour les aider à s'installer durablement sur la scène française et internationale. Après la séparation du groupe en 1986, il rencontre les Rita Mitsouko pour l'enregistrement de leur album The No Comprendo. Plus tard, il se lance dans le cinéma aux côtés des plus grands, comme Gainsbourg ou Mocky, et, depuis 1994, il accompagne la chanteuse Marianne Faithfull. Il y a trois ans, François a mené les Insus au Stade de France ! Cette vie rock and roll, François Ravard la raconte dans ce livre truffé d'anecdotes avec la collaboration de Philippe Manoeuvre.

  • « Maman et moi vivions ici depuis un peu plus de trois ans quand nous avons reçu le coup de fil. Au milieu des pins, des chênes et des bouleaux, au bout de ce chemin sans issue que deux autres propriétés jalonnent. »À distance du monde, une fille et sa mère, recluses dans une cabane en forêt, tentent de se relever des drames qui les ont frappées. Aux yeux de ceux qui peuplent la ville voisine, elles sont les perdues du coin. Pourtant, ces deux silencieuses se tiennent debout, explorent leur douleur et luttent, au coeur d'une Nature à la fois nourricière et cruelle, et d'un hiver qui est bien plus qu'une saison : un écrin rugueux où vivre reste, au mépris du superflu, la seule chose qui compte.Dans un rythme tendu et une langue concise et précise qui rend grâce à la Nature jusqu'à son extrémité la plus sauvage, Aurélie Jeannin signe un premier roman comme une mélancolie blanche, aussi puissant qu'envoûtant.

    Ajouter au panier
    En stock

    1 autre édition :

  • « Si les océans meurent, nous mourrons... » Tête mise à prix, fiché par Interpol, arrestation en Allemagne... Ainsi va la vie mouvementée de Paul Watson. Adulé par certains, qualifié d'écoterroriste par d'autres, celui que le Time Magazine désigne comme l'un des vingt plus grands héros écologistes du xxe siècle n'est autre que le fondateur de Sea Shepherd, alias le berger de la mer.Traque des chasseurs de baleines en Antarctique, aide au démantèlement de braconniers dans l'océan Austral, lutte contre l'emprisonnement des animaux dans les parcs aquatiques ou, plus récemment, défense des dauphins sacrifiés sur l'autel de la pêche industrielle : cette association n'aura jamais mené autant de missions que ces dernières années.Fondée il y a plus de quarante ans, Sea Shepherd est sans doute - et entend bien rester - l'organisation de préservation des océans la plus combative au monde.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Témoignages du docteur Mukwege, chirurgien congolais spécialisé dans la reconstruction du corps des femmes victimes de viols et de mutilations dans la région de Kivu, à l'est de la République démocratique du Congo, et du professeur Cadière, spécialiste belge de la chirurgie minimale invasive. Tous deux racontent leur combat contre la barbarie.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Les Bordes, c'est un lieu et c'est une famille. En l'occurrence, sa belle-famille qui ne l'aime pas. Elle, Brune, le bouclier. Mère responsable, tenant solidement sur ses deux jambes, un oeil toujours fixé sur le rétroviseur ou l'entrebâillement de la porte, qui guette, anticipe, tente de maîtriser les risques.Ce week-end, comme chaque année en juin, elle prend la route avec ses deux enfants pour rejoindre Les Bordes et honorer un rituel familial.Pour celle qui craint chaque seconde l'accident domestique, Les Bordes ressemblent à l'enfer. Trop de jeux extérieurs, trop de recoins, de folles libertés. Trop de silence et de méchancetés à peine contenues. Trop de souvenirs. Aux Bordes, Brune saura-t-elle esquiver le pire ? Est-il possible pour une mère de protéger ses enfants ?
    Derrière la mécanique du drame hasardeux et l'absence de bourreaux, Les Bordes dresse un portrait de la famille, de la parentalité et de la maternité sans fard, grâce à une héroïne aussi troublante qu'humaine.

  • « Nous étions Q, dans James Bond. Et tellement plus... »Elles s'appellent Gabriele, Yola, Geneviève ou encore Ludmila. Huit femmes de l'ombre dont l'Histoire n'a pas retenu le nom, mais que Chloé Aeberhardt s'est employée à retrouver pendant cinq ans. De Paris à Washington en passant par Moscou et Tel-Aviv, cette enquête nous entraîne sur les pas des espionnes ayant oeuvré pour les principaux services de renseignements durant la guerre froide.Pénétration des cercles du pouvoir occidental par les agents soviétiques, traque d'anciens nazis en Amérique du Sud, exfiltration des Juifs falachas d'Éthiopie dans les années 1980 : ces professionnelles de la CIA, du KGB, du MI5, de la DST ou du Mossad racontent ici le rôle décisif qu'elles ont joué dans le conflit Est-Ouest.
    Entre mensonges et missions impossibles, loin du mythe de Mata Hari, la réalité dévoilée au fil de ces rencontres n'en finit pas de dépasser la fiction !

  • Karl et moi Nouv.

    « Un jour, tu leur diras...  »À l'été  2008, un mystérieux mannequin apparaît publiquement au côté de Karl Lagerfeld. Baptiste Giabiconi tiendra cette place pendant une décennie, défrayant la chronique en devenant lui-même célèbre. Aujourd'hui, il raconte son Karl, tel qu'il est le seul à l'avoir connu, à l'avoir tutoyé et aimé. Une passion réciproque bien au-delà des apparences du créateur, réputé secret.Toutes les étoiles d'une féerie contemporaine sont alignées  : gloire, luxe, fashion, les stars et les flashs... quelques orages aussi, quand le conte de fées tourne à la cage dorée. Backstage, deux êtres que sépare un demi-siècle engagent l'essentiel  : l'un, ses dix dernières années - les plus belles... -, l'autre, son entrée fracassante dans le monde adulte.Le Kaiser, muet sur son intimité, avait encouragé Baptiste à raconter leur histoire, un jour, loin des clichés ou des rumeurs. L'empereur de la mode ne s'y était pas trompé  : ce portrait post-mortem s'avère le plus touchant et le plus stupéfiant qui ait jamais été tracé de lui.

    Ajouter au panier
    En stock
  • « Être fan est un trou dans la tête que l'on comble de la lumière d'un autre. » Enfant des Stones et de Bowie, elle n'aurait pas dû s'enticher d'un chanteur de variété française. Envers et contre tous, Goldman est resté l'idole de son adolescence, le frère, l'oncle, l'ami venu animer sa vie intérieure. Comme tous les fans, elle s'est sentie incomprise, possessive, torturée.
    À bientôt quarante-quatre ans, l'âge où l'on s'accepte, l'âge où grandir n'est en théorie plus un concept, Carine H., scénariste parisienne fraîchement établie dans la cité phocéenne, s'est donné pour mission de rencontrer Jean-Jacques Goldman - son dieu intime - et de filmer cette quête. Car Marseille, ville rugueuse de son exil tardif, abrite, dit-on, son chanteur préféré. Et c'est pour elle providentiel. De la Corniche au palais Longchamp, une traque burlesque, tendre et poétique qui, à défaut du vrai Jean-Jacques, mais à grand renfort de mauvais sosies et avec la perspicacité d'un Philip Marlowe, va conduire une femme à aller au bout de ses rêves. Et qui sait si cette amoureuse du cinéma, qui voit dans chaque scène de sa vie un peu de James Ivory ou de Billy Wilder, ne finira pas par apprivoiser sa propre histoire...

  • Une vie pour une autre ; il aura suffi d'un instant d'inattention pour que son monde s'écroule Nouv.

    Il aura suffi d'un instant d'inattention pour que son monde s'écroule.
    Un contrat d'édition et une confortable avance pour son premier roman en poche, Libby a décidé de s'offrir une parenthèse de luxe avec son fils Ethan, trois ans, qu'elle élève seule. Mais un soir, l'enfant échappe à sa vigilance. Le voilà qui s'engouffre dans l'ascenseur. Trop tard, les portes se ferment...
    Dans ce complexe hôtelier qui compte des milliers de chambres, un petit garçon a vite fait de se perdre. Et puis, à mesure que le temps s'écoule, l'évidence s'impose : il s'agit d'un enlèvement.Interrogée par la police, Libby se réfugie dans un mutisme qui sonne comme un aveu. La police n'est pas dupe. Qu'a-t-elle sur la conscience ? Quel terrible secret peut-elle cacher, au point d'obstruer l'enquête pour retrouver son propre enfant ?

  • «  Je m'appelle James et je suis exquise...  » Certains disent qu'on est des monstres, des fous à électrocuter. Nous sommes des centaures, des licornes, des chimères à tête de femme. Les plus jolis monstres du monde.Au début des années sida, James est l'une des plus belles drag-queens de New York. La légende des bals, la reine des cabarets, l'amie fidèle des club kids et des stars underground. Quand, trente ans plus tard, il devient le mentor de Victor, un jeune père de famille à l'humour corrosif, James comprend que le monde et les mentalités ont changé.Au coeur d'une Amérique toujours plus fermée et idéologique, ce roman tendre mais bruyant est une ode à la beauté, à la fête et à la différence. Une prise de parole essentielle.

  • C'est donc le temps du grand bilan, mon devoir d'inventaire à moi. Mémoires binaires, rock et roll. J'avais tant de choses à vous raconter. Ma rencontre avec le rock et les Rolling Stones, mes aventures chez les punks. De rédacteur en chef de Métal Hurlant puis de Rock&Folk. Mon amitié avec Serge Gainsbourg. Johnny, évidemment. Mes rencontres avec Madonna, Prince, Michael Jackson, Polnareff, JoeyStarr et bien d'autres. C'est tout ça que j'ai eu envie de mettre dans ce livre. Et ça commence au paradis des rockers, dans le bus des Stooges...

    Ajouter au panier
    En stock

    1 autre édition :

empty