Carmel

  • Depuis quelques décennies, la figure du prêtre a été malmenée, sa place contestée, sa vocation profonde interrogée.
    Cette retraite est bienvenue, pour aider chaque prêtre à retrouver l'ancrage de sa vocation dans l'appel du Christ, à la suite des Douze apôtres. L'auteur, fort de sa longue expérience, nourrie par les évangiles et saint Paul, invite à retrouver tout le sel du sacerdoce, à méditer sur l'évolution du service pastoral, à la place des laïcs, à la bienveillance fraternelle entre prêtres.
    Six jours pour fortifier le choix d'une vocation à être pleinement « serviteurs » du peuple de Dieu.

  • Le Cantique spirituel de Jean de la Croix peut paraître difficilement accessible de prime abord. Mais l'auteur, spécialiste du Saint espagnol, sait nous introduire dans ce chemin spirituel avec précision et douceur.
    Après nous avoir présenté saint Jean de la Croix, gommant au passage toutes les idées fausses sur la personne du docteur de l'Église, Pierre-Marie Salingardes, jonglant adroitement avec les deux versions du Cantique spirituel, nous conduit pas à pas, strophe après strophe, sur le chemin de l'union à Dieu, le dépouillement de soi, l'acquisition d'une vraie liberté spirituelle.
    La richesse de ces pages ne tient pas seulement à la connaissance que l'auteur a du texte dont il connaît toute la richesse, mais aussi à la manière si simple avec laquelle il en communique toute la saveur. Jean de la Croix est rendu accessible à tous et son chemin vers l'union transformante désirable.

  • Ce livre est « un trésor spirituel ». Il transmet le témoignage de deux femmes aux cheminements différents mais profondément encourageants, Claire et Petra.
    Chacune rend grâce d'avoir été conduite à la plénitude de l'union avec Dieu. Soeur Rachel du Saint-Esprit (alias Ruth Burrows) nous partage le fruit de leurs échanges avec l'assurance et la puissance de conviction que l'on avait déjà pu découvrir dans le récit de sa vie Face au Dieu vivant (Éd. du Carmel).
    La valeur unique de ses propos tient d'abord à la singularité de l'expérience de Petra : alors que Thérèse d'Avila et Jean de la Croix décrivent le mariage spirituel comme précédé et accompagné de faveurs mystiques exceptionnelles, Petra déclare n'en avoir jamais bénéficié. Elle est toujours demeurée dans l'aridité et l'obscurité - expérience spirituelle proche de celle de Thérèse de Lisieux.
    À cet égard, Ruth Burrows déclare que sa pensée doit beaucoup au témoignage de la Petite Sainte, conduite à cette parfaite union d'amour avec Dieu en l'absence presque totale des faveurs mystiques, mais dont la voie d'enfance spirituelle est profondément mystique, au sens où elle est communion au mystère de Jésus, abandonné comme un enfant à son Père, et crucifié par amour.
    « Par cet ouvrage publié en 1976, un an après Face au Dieu vivant, et par la douzaine d'autres qui l'ont suivi, elle a touché le coeur et éclairé le cheminement spirituel d'un très grand nombre de lecteurs anglophones. Sa traduction en français est un profond motif de joie. » (J.-B. Lecuit)

  • NEUVIÈME EDITION. Une édition toute nouvelle d'un texte majeur de la spiritualité carmélitaine ! Fruit de trois ans de travail, cette nouvelle édition offre : - Une mise en page entièrement nouvelle pour une lecture agréable (pages et caractères plus grands). - Une introduction générale de 80 pages proposant des clés de lecture et tous les renseignements nécessaires à une découverte ou un approfondissement de l'oeuvre. - Un texte entièrement revu sur les manuscrits originaux. - Une reprise intégrale du système de références aux auteurs cités par le Père Marie-Eugène.

  • À partir de l'Evangile et des exhortations de sainte Thérèse d'Avila, redécouvrons qui est vraiment saint Joseph et comment il peut être un guide sûr pour notre vie de prière.
    De par sa proximité avec Jésus à Nazareth et par toute son existence, Joseph se révèle un véritable maître spirituel pour notre temps !

  • Un texte nouveau et original pour prier durant l'année consacrée à saint Joseph. Neuvaine ayant reçu l'imprimatur de Mgr Robert Le Gall, archevêque de Toulouse.

    Une neuvaine classique où les textes pour chaque jour sont à la fois une prière et une méditation. 1er jour : saint Joseph notre père - 2e jour : saint Joseph modèle de l'époux - 3e jour : saint Joseph, témoin de la virilité pour notre temps - 4e jour : saint Joseph, protecteur de l'Église et de la famille - 5e jour : saint Joseph, maître d'oraison - 6e jour : saint Joseph, homme de l'Esprit - 7e jour : saint Joseph, secours dans les difficultés - 8e jour : saint Joseph, soutien des travailleurs - 9e jour : saint Joseph patron de la bonne mort

  • Notre Dame du Mont Carmel a promis qu'elle protègerait et exaucerait ceux qui mettraient en elle leur confiance par une prière instante et la dévotion au scapulaire. Cette neuvaine vient porter et guider la prière des fidèles.

  • On parle souvent de la consolation que Dieu donne aux hommes mais peu de la consolation que nous-même pouvons apporter à Jésus. À Gethsémani, un ange vient consoler le Christ. Le thème de la consolation à Jésus est présent dans le message de Paray-le-Monial. Il y a là quelque chose qui mérite d'être regardé de près, car cela peut changer bien des choses dans notre relation avec Jésus.
    L'auteur : Historien, docteur ès-Lettres, spécialiste d'histoire religieuse, particulièrement celle de la spiritualité contemporaine. Engagé dans plusieurs causes de canonisation comme expert historien ou théologien.
    Un angle de la vie spirituelle que l'on n'attendrait pas et qui correspond à quelque chose d'authentique, de profond, mais de mal exploré.

  • Sainte Marie de Jésus Crucifié est une carmélite née en Terre sainte au XIXème siècle. Sa vie fut marquée par de nombreux phénomènes extraordinaires, mais c'est sa simplicité qui est la plus remarquable et que nous sommes invités à imiter au cours de cette neuvaine.

  • - une exégèse pour tous sous forme de courtes méditations.
    - un support précieux pour la méditation ou l'oraison.
    - une lecture nourrissante appréciée depuis longtemps par la famille carmélitaine.

  • Un excellent moyen d'entrer en prière et de bénéficier de grâces par l'intercession du bienheureux. 1e Neuvaine au bienheureux Avec limprimatur de Mgr Robert Le Gall, archevêque de Toulouse.

  • Depuis ses origines médiévales, le Carmel a associé le culte de la Vierge Marie à lidéal de la vie contemplative. La vie mariale est imitation de la vie et des vertus de la Vierge appelée, « Mère », « soeur », « modèle ». Les auteurs du Carmel, ont théorisé cette vie « marieforme », qui rappelle la vie « déiforme ». Louis-Marie Grignion de Montfort est le propagateur de cette tradition devenue populaire. Il enseigne que par « le chemin de Marie on passe plus doucement et plus tranquillement » à lunion à Dieu. Cette voie, cest aussi celle que décrit Jean de la Croix dans la Montée du Carmel.
    Conscient de la difficulté, Jean de Jésus-Hostie étudie « les effets dune pleine consécration à Marie sur la vie spirituelle et spécialement sur la vie doraison et la contemplation. » Il donne une méthode de vie spirituelle qui aide à gravir plus facilement les degrés de la montagne, pour accéder aux cimes de la perfection de lamour.
    Pour la première fois, Jean de Jésus-Hostie, étudie en sept chapitres limpides, la question de linfluence de la vie mariale sur la vie doraison. Le lecteur peut se laisser conduire par Marie sur ce chemin, dans lassurance de parvenir au bout du voyage sans quitter la main de sa mère. Simple dans sa forme, Notre-Dame de la Montée du Carmel, est efficace dans ses effets. Il était temps que ce texte soit de nouveau disponible pour tous ceux qui sépuisent sur la route, faute dun soutien maternel.

  • Face au dieu vivant

    Ruth Burrows

    • Carmel
    • 17 Février 2021

    L'auteur retrace sa vie: son enfance dans une famille nombreuse et aimante, sa quête de Dieu, le lent et difficile mûrissement de sa vocation.
    Dans un style incisif et sans auto complaisance, elle raconte son cheminement spirituel, sa relation à Dieu dans sa vie intérieure, et dans les relations humaines en communauté.
    Sa nature hypersensible à l'instar de celle de la Petite Thérèse, doublée d'une fine intelligence psychologique lui a permis, au-delà de sa propre expérience, de guider des âmes dans l'introspection.
    Ce livre se veut d'ailleurs résolument une aide pour mieux nous connaître nous-mêmes.

  • La jalousie est un sentiment douloureux et bien présent dans les coeurs, même sil est souvent très caché. Alors il est très utile de le connaître, de découvrir comment il marque lhistoire de lhumanité, comment il peut se cacher dans nos relations, mais aussi comment vivre avec les autres sans se laisser piéger par la jalousie, grâce à lexemple des saints. Les articles de ce dossier donnent des clefs pour comprendre et dépasser la jalousie.

    Table des matières Dossier : P. Poirier, Lectio divina Philippe Lefebvre op, Jalousie et histoire du salut P. Descouvemont, Les mystères de lEvangile qui torpillent nos différentes tentations de jalousie Claire Valette, Homme et femme, la question de la jalousie dans le couple Fr. François Le Hégaret op, La charité ne jalouse pas Rubriques : Daniel Vigne, Patristique Fr. Timothée Lagabrielle op, Repères pour la foi Fr. Élie-Joseph ocd, Menus propos sur la prière

  • Comprendre Thérèse et sa petite voie, que l'on a qualifiée de "voie d'enfance spirituelle", c'est d'abord comprendre et contempler l'Enfant qui nous est donné, et qui se donne à nous : le mystère de la Naissance de Dieu au milieu de nous.

    En Jésus, Dieu s'offre à l'accueil de sa créature. Si l'on est assez pauvre, assez petit, en un mot assez enfant, on reçoit en nous le Royaume qui nous est gracieusement offert dans le don que Dieu fait de lui-même dans le petit enfant.

    Dans cette retraite, l'auteur revisite la petite voie d'enfance. Loin des images sulpiciennes et mièvres, c'est toute la vigueur de la doctrine de la petite Thérèse qui nous est ici redonné.

  • Dans cet ouvrage, saint Augustin s'adresse directement au lecteur pour lui enseigner ce qu'est la prière et comment la pratiquer. Car c'est auprès de ceux qui connaissent Dieu que nous apprendrons comment le rencontrer. Dans un style simple et accessible, les trésors spirituels du grand docteur nous sont partagés.


    Table des Matières.
    Chapitre 1 - L'expérience de la prière.
    Chapitre 2 - Reviens à ton coeur.
    Chapitre 3 - Qu'est-ce que la prière ?
    Chapitre 4 - Prier dans le Christ.
    Chapitre 5 - Prier en Église.
    Chapitre 6 - Le chrétien, homme de la louange.
    Chapitre 7 - Que demander dans la prière ?
    Chapitre 8 - Demander Dieu lui-même à Dieu.
    Chapitre 9 - Où et comment prier ?
    Chapitre 10 - Prier avec la Parole de Dieu.
    Chapitre 11 - Prière liturgique et eucharistique.
    Chapitre 12 - Une prière purifiée Chapitre 13 - Prier avec toute notre vie.
    Chapitre 14 - Un appel à contempler.

  • Camille C. ou l'emprise de Dieu Nouv.

    Issue dune famille athée, douée pour la recherche scientifique, mariée et heureuse en amour, Camille C. (1900-1971) a vécu pendant trois quarts de siècle dans une exceptionnelle intimité avec Dieu. Livre auquel Henri Caffarel était très attaché, cette correspondance avec Camille révèle « un itinéraire, admirablement jalonné » d'une expérience mystique, que l'on croirait réservée à ceux qui vivent dans les cloîtres. Camille C. montre que « cette emprise de Dieu » peut fleurir en plein monde. Sa rigueur de pensée et son indépendance d'esprit, la précision et la robustesse de son style donnent une grande crédibilité à son témoignage. Camille C. vit « les deux commandements qui fondent la vie chrétienne, l'amour de Dieu et lamour du prochain. Tout respire ici l'équilibre, la joie, lamour. » P.-D. Marcovits (Préface) Un témoignage vivant pour aujourd'hui.

  • Du bon usage de la vieillesse

    Alain Quilici

    • Carmel
    • 22 Septembre 2017

    Le temps de la vieillesse, quand il est vécu en communion avec le Seigneur Jésus, lui qui ne l'a pas vécu, doit être le temps de la contemplation.
    « Du bon usage de la vieillesse » voilà ce que le frère Alain Quilici propose de méditer, à ceux qui sont déjà vieux et ceux qui ne le sont pas encore !
    Méditation sur le temps : le passé qu'il faut assumer, l'avenir qu'il faut préparer et le présent qu'il faut vivre.

  • Visage de la Vierge et autres textes Nouv.

    L'auteur va à la rencontre de Marie en prenant l'Évangile comme source : à la fois ce que révèle l'Écriture, mais aussi ce que disent les silences de Marie, et ce que le Fils laisse deviner de sa Mère. Il en résulte un polyptyque où nous contemplons le visage humain, l'âme, la vie terrestre de Marie, ainsi que son rôle d'intercession pour nous. Un texte fort, à l'instar du florilège qui complète cette réédition : diverses facettes de la voie de l'enfance y sont déployées, belles et exigeantes.

  • L'abandon

    Wilfrid Stinissen

    • Carmel
    • 15 Mai 2012

    D'oraison: l'abandon. Se référant notamment à L'abandon à la Providence du Père de Caussade, mais aussi au "point de vue de saint Jean de la Croix", il nous entraîne à vivre le fameux "lâcher-prise" qui doit nous propulser dans la vraie liberté.
    À travers des exemples concrets, où l'expérience contemporaine est confrontée à la grande tradition spirituelle, ce petit livre nous trace un chemin tout simple pour apprendre à devenir pur instrument.

  • L'ouvrage rassemble les méditations ou commentaires d'évangile que le père Jean Lévêque a pu faire au long de son ministère de prédication. Son souci est de permettre à chacun d'entrer plus avant dans la compréhension de l'Écriture, en donnant certaines clés de lecture et en invitant ainsi son interlocuteur à un contact vivant avec la Parole de Dieu.
    Les courtes méditations qui composent cet ouvrage couvrent l'ensemble de l'évangile selon St Luc. Beaucoup au sein de la famille carmélitaine se nourrissent déjà des textes du père Lévêque. Nous proposons aujourd'hui à tous ceux qui le souhaitent d'en faire autant, à l'oraison ou en dehors.

  • Entrée au carmel de Plappeville, dans l'est de la France, Sr Marie-Élisabeth part aider le carmel de Pécs en Hongrie qui renaît de ses cendres après le régime communiste.
    Sa vie religieuse est une trajectoire brûlante de ce feu secret qui constitue l'unique trésor de ceux qui ont tout quitté pour l'obtenir.
    De cristal, comme la fragilité, la luminosité, la pureté de sa voix et de son regard, la vie de Sr Marie-Élisabeth ne cesse de nous inviter à la Joie de l'Espérance qui jamais ne déçoit.

  • Dieu est-il seulement présent dans les églises ou dans nos moments de prière ?
    S'il est vraiment Dieu, n'est-il pas présent partout et sans cesse ? Mais alors, pourquoi y a-t-il du mal dans le monde ? Et la liberté de l'homme existe-t-elle encore, si Dieu conduit toute chose ?
    En réponse à ces questions, les articles de ce numéro aident à mieux comprendre le dessein de Dieu sur le monde et sa pédagogie, tout en indiquant les moyens de reconnaître sa volonté.

  • Magnifique fresque dans laquelle l'auteur raconte véritablement la longue marche de l'Église, la lente maturation de la foi et de la spiritualité chrétiennes, dont nous sommes les héritiers.
    Ce livre vise à offrir à certains lecteurs une initiation, à d'autres un approfondissement, à tous une information sérieuse, des pistes de réflexion et d'appropriation personnelle.
    25 chapitres qui couvrent deux millénaires (jusqu'à la 1e Guerre mondiale) : chacun retient un thème indiqué dans le titre. Ils peuvent être lus indépendamment, même si l'ordre chronologique est préférable.
    Abondantes notes en bas de page avec toutes références bibliographiques nécessaires pour poursuivre l'étude et la réflexion.
    Nombreuses évocations iconographiques.

empty