Arenes

  • Pendant des millénaires, l'humanité a vécu sans argent. Aujourd'hui, rien ne semble possible sans une carte bancaire et quelques billets de banque. « Et si je passais une année entière sans argent ? ». Au départ, c'était un pari un peu fou, qui devait s'arrêter au bout de douze mois. Pour l'ex-homme d'affaires Mark Boyle, c'est devenu un mode de vie durable.

    Dans L'Homme sans argent, il nous raconte son aventure. Que manger ? Où vivre ? Comment se laver ? Comment avoir une vie amoureuse, des amis, garder contact avec sa famille ?

    Mark Boyle a appris tout cela à la dure. Son livre nous fait réfléchir à la fois sur la place de l'argent dans notre vie et sur les mille manières de s'en passer. Faire des économies est un défi quotidien. Mark Boyle nous parle de dentifrice de seiche, de nourriture de saison, d'échanges de savoirs et de toilettes à compost, de la manière de passer un Noël sans argent.

  • Auteur reconnu et cerveau d'exception, Daniel Tammet a le don de raconter les mathématiques, de les rendre concrètes et vivantes, à travers sa propre vie, notre quotidien, la poésie ou la grande histoire. Les mathématiques sont une science, certes, mais une science de l'imagination qui nous permet de répondre aux questions universelles que pose la littérature : le temps, la vie, la mort, l'amour. Des flocons de neige à Pi en passant par les moutons d'Islande ou Shakespeare, on se demande pourquoi à l'école, on ne nous a pas appris les mathématiques de cette façon.

  • Je vais vous rabaisser au rang d'homme.
    Ou vous élever, c'est selon. je vais attraper votre main et nous allons partir. quelque part, là-bas, il y a longtemps. en afrique, la france se bat depuis cinquante ans pour conserver son empire. la décolonisation n'a pas été une rupture, juste une étape. avec le temps, nos dirigeants ont simplement privilégié l'ombre, perfectionnant certaines techniques forgées durant les guerres coloniales : les opérations secrètes, l'enseignement de la " guerre révolutionnaire ", cette doctrine de manipulation des foules.

    Au rwanda, notre politique fut une réussite. techniquement - je veux dire si l'on se débarrasse de ces concepts encombrants que sont le bien et le mal, l'humain et l'inhumain, l'acceptable et l'inadmissible -, nous fûmes au sommet. la mystification est une figure de la guerre. nous la pratiquâmes avec une maîtrise qui glace le sang. des soldats de notre pays ont formé, sur ordre, les tueurs du troisième génocide du xxe siècle.
    Nous leur avons donné des armes, une doctrine, un blanc-seing. j'ai découvert cette histoire malgré moi, dans les collines rwandaises. il faisait chaud, c'était l'été. il faisait beau, c'était magnifique. c'était le temps du génocide.

  • Pendant deux ans, Régis Debray et Zhao Tingyang se sont écrit de longues lettres avec une grande liberté de ton sur la nature humaine, la politique, la mondialisation, la Chine et l'Occident.

    Ce livre limpide et profond est le premier dialogue entre un intellectuel occidental et un philosophe chinois.

  • Médecin à Caen, le docteur Godard a soudain disparu en septembre 1999, laissant une maison ensanglantée.
    Le corps de sa femme n'a jamais été retrouvé. La trace du docteur se perd quand il embarque sur un bateau avec ses deux jeunes enfants. Pendant des mois, le docteur Godard semble insaisissable. Des fragments du bateau sont découverts dérivant au fil des courants. Chacun pense à un naufrage ou à un suicide en mer. Plus tard, le crâne de sa fille puis un fémur du docteur Godard sont repêchés au large des côtes bretonnes et formellement identifiés par leur ADN.
    Fin de l'énigme ? Non. Eric Lemasson a repris toute l'enquête. Il a mis ses pas dans ceux du docteur Godard. Il raconte sa vie marginale, ses jardins secrets. Il retrace sa fuite, de Roscoff jusqu'au port écossais de Thurso. L'auteur apporte la clé qui manquait et révèle une série d'assassinats autour d'une organisation en lutte contre le "système", la CDCA (Confédération de défense des commerçants et artisans).
    La vérité qu'il dévoile est surprenante et éclatante à la fois : la vie du docteur Godard était un roman noir.

  • L'armée française est la plus féminisée d'Europe, avec 15 % de femmes sur ses 230 000 engagés.

    En caserne, brigade ou opérations extérieures (Afghanistan, Mali, Centrafrique), les femmes de l'armée française sont trop souvent vécues comme des intruses et parfois traitées comme des objets sexuels. Dans les pays scandinaves, en Israël, en Australie ou aux États-Unis, ce problème a été traité vigoureusement. « Une femme dans l'armée américaine a plus de risques de se faire violer que de tomber sous le feu de l'ennemi », dénonçait ainsi un rapport interne, en Irak en 2004.

    En France, le tabou demeure, et les forces armées préfèrent occulter le problème. Pour la première fois, au terme d'une enquête rigoureuse et soigneusement étayée, ce livre dévoile le traitement réservé aux soldates et l'ostracisme dont elles sont victimes quand elles osent affronter l'omerta.

  • Enquête sur les affaires qui agitent Marseille : la politique locale, l'affaire Guérini, l'Olympique de Marseille et les raisons du départ de Pape Diouf, etc.

  • Jean Lacouture rend hommage à celui qui fut pour lui un maître et un ami : Paul Flamand, directeur - avec Jean Bardet - des Editions du Seuil pendant près d'un demi-siècle.
    C'était un bourgeois venu de Charente, sauvé à vingt ans de la tuberculose, dépourvu de tout diplôme universitaire, un chrétien non conformiste, un seigneur insomniaque qui écrivait des lettres magnifiques, aussi bien pour accueillir que pour refuser un manuscrit. Homme Libre, il savait publier des auteurs dont il ne partageait pas les idées, et s'opposer à toutes les autorités établies, de Moscou au Vatican - et à Paris...
    Sous son impulsion, le Seuil propose un catalogue rivalisant avec tout ce qui a été publié en France après la guerre, Gallimard compris. Paul Flamand plaçait au-dessus de tout l'exigence esthétique et l'amitié. Aucune culture ne lui était étrangère. Jean Lacouture trace un portrait gai et chaleureux d'un homme qu'il a aimé. Il nous emporte au coeur de l'aventure intellectuelle de toute une génération.
    Il nous dévoile l'une des figures les plus originales de ce beau métier mystérieux et parfois décrié : éditeur.

  • L'INCROYABLE TRAVAIL D'INVESTIGATION DE DENIS ROBERT Après 10 ans de bataille judiciaire, la cour de Cassation a donné raison à Denis Robert et débouté la multinationale Clearstream de toutes ses demandes.

    Ce livre reprend les trois enquêtes de Denis Robert sur la chambre de compensation luxembourgeoise Clearstream, publiées par les éditions Les Arènes : "Révélation$", "La Boîte noire" et "Clearstream l'enquête".

    LA TRILOGIE CLEARSTREAM FAIT ENTRER LE LECTEUR DANS LES ARCANES DE LA FINANCE OCCULTE CETTE HISTOIRE PEUT PARAÎTRE EXTRAORDINAIRE : ELLE L'EST...
    Crée au début des années 70, Clearstream est une société chargée de faire transiter des fonds et des valeurs sur toute la planète. Ces flux représentent des trillions d'euros. Leur particularité est d'être pour une part totalement transparents, et pour une autre parfaitement opaques.

  • Un ouvrage qui rassemble toutes les mémoires : anciens combattants d'Afrique du Nord, d'active ou appelés, militants nationalistes du FLN-ALN, harkis, pieds-noirs, opposants à la guerre, tous ont ouvert leurs archives, à la recherche des traces du passé.
    Plus de 300 témoignages et documents inédits sur la guerre d'Algérie : des récits qui donnent toute la "chair" de cette histoire. Ces témoignages sont complétés par des documents officiels permettant de comprendre les enjeux de ce conflit qui déchira la France et l'Algérie. Un regard juste et honnête sur le passé : cinquante ans après la fin de la guerre d'Algérie, l'heure est maintenant venue de passer de la douleur à l'Histoire, de la blessure à l'apaisement.
    Ce conflit a concerné d'innombrables familles françaises et algériennes.

  • « Nous sommes les 99 % de la population. Nous travaillons de longues heures pour un faible salaire et sans droits. Nous sommes forcés certains jours de choisir entre la nourriture et le loyer. Nous n'avons rien pendant que le 1 % des plus riches a tout. » À l'automne 2011, un mouvement protestataire né au centre de Manhattan s'est enflammé suite aux réactions excessives et violentes des policiers.
    Occupy Wall Street ! est un compte rendu de ce mouvement. Le livre rassemble les récits sous tension des occupants lors des premières semaines du campement, mais aussi des textes théoriques, le tout agrémenté d'illustrations et de photographies.
    Des activistes et d'éminents penseurs radicaux (Žižek, Butler, Angela Davis, Chomsky) apportent leur contribution à cet ouvrage. À leurs côtés, on trouvera certains des jeunes intellectuels et écrivains les plus en vue d'aujourd'hui issus des revues N+1, Dissent, Triple Canopy, etc.

    Dans une introduction foisonnante, la journalise Jade Lindgaard explique les ressemblances et les différences entre la révolte de Wall Street et celle d'Espagne, d'Italie, d'Angleterre et la France.

  • J'ai besoin de mouvement. Certains appelleront ça de l'ambition. Le mot ne me fait pas peur. J'ai toujours eu peur du moment où le réel vous assigne votre place : vous êtes la bonne, vous êtes l'épouse, vous êtes une mère, vous êtes une secrétaire, une juge puisque vous êtes une obstinée, mais docile s'il vous plaît. Vous avez l'âge de la retraite. Non, j'ai toujours bousculé cet ordre-là. J'ai soixante-trois ans. Et je n'ai jamais été aussi libre. J'ai quitté la France. Je suis partie parce que je ne voulais laisser à personne les moyens et le temps de se venger. Au nom de la Norvège, dans les grandes institutions ou dans les soupentes des juges de Nairobi ou de New Delhi, je rencontre depuis cinq ans des hommes et des femmes à la hauteur de leurs rêves. La force nous manque trop souvent pour bousculer l'ordre des choses dans notre vie ou dans les affaires publiques. J'aimerais que ce livre soit pour ses lecteurs ce qu'il a été pour moi : un petit traité d'énergie et d'orgueil féminin.

  • " quelles sont pour vous les qualités d'un bon journaliste? - c'est celui qui sait le soir ce dont on va parler le lendemain matin autour de la machine à café.
    " robert namias, directeur de l'information de tf1. l'almanach critique des médias a décidé de rendre définitivement imbuvable l'expresso matinal concocté par les petits maîtres de l'information de marché, à coup de tsunamis à répétition, de " révélations " en trompe l'oeil et de " débats de société " montés en mayonnaise. l'almanach s'adresse à tous ceux qui sont fatigués ou révoltés par le système médiatique, son bombardement d'informations faussement neutres, ses trucages assumés, sa connivence en circuit fermé, son absence de pertinence.
    Après l'avoir lu, vous ne regarderez plus la télévision sans sourire, vous n'écouterez plus la radio sans bouillir, vous n'ouvrirez plus votre journal de la même façon. ses soixante collaborateurs appartiennent tous au mouvement de la contre-culture médiatique. ils travaillent pour des journaux indépendants (plpl, cqfd, fakir. ) et des sites critiques (acrimed, rezo. net. ) qui touchent chaque mois plusieurs centaines de milliers de lecteurs et d'internautes, bien que vous n'en entendiez jamais parler dans les revues de presse d'europe 1 ou france inter.
    Ils travaillent contre, en marge ou en dehors des médias classiques. enquêtes, décryptage, interviews, "perles" par centaine, dessins en liberté. un collector sardonique, satirique, roboratif, et joyeusement bordélique. 350 pages d'antidote qui ne risquent pas de traîner devant la machine à café de tf 1 ni sur le bureau de franz-olivier giesbert. et pour cause: il est bourré d'infos.

  • Pendant un an et demi, Jean-Louis Saporito a rencontré une trentaine de familles démunies.
    Ces hommes et ces femmes plongés dans la pauvreté vivent en caravane ou en logement social. Chaque jour est une lutte pour garder la tête hors de l'eau. Pour les enfants. Pour l'amour que l'on se porte... Elles sont belles, ces familles. Violentes, déchirées, recollées, mais infiniment vivantes. Ce livre est à elles.
    Les bénéfices de cet album sont reversés à ATD Quart Monde.

  • UN LIVRE PEUT CHANGER VOTRE VIE, UN LIBRAIRE AUSSI.
    Tendres et pleines d'humour, ces histoires vraies écrites par trente grands romanciers américains sont autant un hymne à la librairie qu'une invitation à la lecture et à la découverte de nouveaux livres.

    " Le seul endroit aussi apaisant qu'une librairie accueillante est sans doute la cuisine de votre grand-mère. " Isabel Allende.
    " Beaucoup de gens, dont moi, considèrent cette librairie comme leur second foyer. Les personnes qui y travaillent sont en quelque sorte des parents. Je m'y rends si souvent que s'il se passe quelques jours sans que je vienne, l'un des membres du personnel peut me demander, sincèrement inquiet, si j'ai été malade. " Angela Davis Gardner -Auteurs Liste des auteurs : Chuck Palahniuk, Isabel Allende, Angela Davis Gardener, Ian Frazier, John Grisham, Jon Clinch, Ron Currie Jr, Laurent Dubois, Dave Eggers, Jonathan Evison, Fannie Flagg, David Fulmer, Peter Geye, Albert Goldbarth, Pete Hamill, Ann Hood, Pico Iyer, Ward Just, Laurie R. King, Ann Haywood Leal, Caroline Leavitt, Ann Patchett, Edith Pearlman, Francine Prose, Adam Ross, Carry Ryan, Les Standiford, Luis Alberto Urrea, Abraham Verghese.


    Les étagères grimpaient le long des murs, jusqu'aux plafonds élevés, et je me souviens que je me demandais ce qui se trouvait là-haut, dans les boîtes en carton tellement hors de ma portée.

    Les mêmes choses que sur les étagères du dessous ? D'autres merveilles inimaginables ? Alvord and Smith était un magasin destiné à ceux qui - quoique j'eusse été incapable de le formuler à l'époque - avaient d'autres aspirations que le quotidien de notre ville industrielle et miteuse. Il n'y avait jamais grand monde.

    (...).

    Richard Russo, 2012

  • Dans leur grande majorité, les Français aiment travailler, même s'ils souffrent des conditions d'exercice de leur métier.
    C'est cette expérience que Radio France a voulu recueillir en donnant la parole à ses auditeurs. Pour qu'ils expriment leurs satisfactions, leurs attentes, mais aussi leurs déceptions. Près de 6 000 personnes ont pris la plume pour raconter leur histoire et proposer de nouvelles manières de vivre le travail. Ce livre est le miroir de cette enquête sans précédent. Une sociologue, un psychologue et un philosophe ont tour à tour commenté les résultats et esquissé des pistes pour améliorer le travail.
    Un syndicaliste et un chef d'entreprise se sont efforcés de replacer le débat dans le contexte économique actuel. Les textes des grands philosophes font écho à ces cahiers de rêves et de doléances.

  • Pendant dix ans, l'Iran a été en guerre contre la France.
    Assassinats, prises d'otages, attentats meurtriers - des centaines de nos compatriotes ont payé de leur vie. Pourquoi ? Aucun responsable politique n'a jamais apporté de réponse. Comme si une guerre pouvait se déclarer, puis s'arrêter net, sans raison. Et sans autre explication qu'une simple rançon. Dans Secret atomique, Dominique Lorentz délivre la clé de l'énigme. Elle met à nu le contentieux Eurodif.
    Elle révèle ce que Jacques Chirac a vraiment cédé aux ayatollahs en 1988, en échange de la libération des otages. Elle explique pourquoi François Mitterrand a signé, en 1991, un accord tenu secret qui fait de la France l'un des principaux partenaires de l'Iran dans son programme atomique. Elle montre qu'au lendemain du 11 septembre 2001, les relations nucléaires franco-iraniennes sont plus explosives que jamais.
    " Voici un livre qui fera l'effet d'un coup de pistolet dans un salon. Le glacial et glaçant récit des pressions terroristes de l'Iran pour s'approprier la technologie nucléaire qui avait été promise au chah me semble une véritable clé de la politique contemporaine. " Alexandre Adler

  • La médecine peut être un roman. Ecrit par le plus célèbre des docteurs américains, ce livre raconte des histoires vraies aussi haletantes qu'incroyables: une jeune femme immergée dans un lac gelé pendant une heure, un foetus souffrant d'une maladie cardiaque fatale, un adolescent atteint d'une mauvais tumeur au cerveau, des patients dans le coma que les médecins croyaient perdus, etc. Il y a vingt ans, on aurait considéré que leurs chances de survie étaient nulles. Mais aujourd'hui, grâce aux prodigieuses avancées de la science, ils vont bien. La vie et la mort, ce n'est pas comme le blanc et le noir : entre les deux, il existe une zone grise où l'on n'est ni vraiment mort ni tout à fait vivant. Et si la mort est un processus, alors il peut être interrompu, voire inversé.

  • Un trésor dormait au fond d'une armoire : trois cahiers retrouvés par hasard, en rangeant des papiers.
    Aussitôt, Denise a été rattrapée par son histoire. À l'époque où elle s'appelait encore Domenach à la ville et Duplessys pour la Résistance. Quand, de 1939 à 1944, elle a tenu son journal... Ce document est publié tel qu'il a été écrit, en secret. Il y a du Journal d'Anne Frank dans ce texte, qui passe de la gravité au caprice, avec les hauts et les bas d'une adolescente. L'intime et l'Histoire se mêlent à chaque page.
    Car Denise s'engage très tôt dans la Résistance, sous l'influence de son frère, Jean-Marie Domenach, futur directeur de la revue Esprit, et de Gilbert Dru, héros chanté par Aragon dans La Rose et le réséda. A la fin de la guerre, clandestine à Lyon, elle échappe de justesse à l'arrestation. Nombre de ses amis sont torturés, fusillés ou déportés. L'amour, l'aventure, le courage... toutes les émotions se bousculent.
    Christine Mital est allée à la rencontre de Denise. Pour combler les blancs et répondre à ses propres interrogations sur l'Histoire. De ces échanges entre celle qui y était et celle qui n'y était pas, de cette confrontation entre deux regards, naît un portrait juste et tendre, qui passionnera toutes les générations. Celui d'une jeune fille libre.

  • Ma voie

    Barbara Hendricks

    « Je suis née dans le sud des Etats-Unis : la ségrégation ne nous permettait pas d aller dans le mêmes écoles, les mêmes bus, les mêmes restaurants que les Blancs.
    Mon père était pasteur, ma mère institutrice. Nous n avions pas beaucoup d argent. Mes premiers chants furent les negro spirituals, la musique des esclaves.
    Un jour, un bienfaiteur m a entendue à la messe. Grâce à lui, j ai rencontré Miss Tourel, mon professeur de chant. Mon destin a basculé. » Comment la petite fille aux pieds nus de l Arkansas issue d un monde « interdit aux Negroes » a conquis les plus grandes scènes internationales ? Barbara Hendricks raconte son parcours hors du commun : son enfance, son travail avec Karajan, Bernstein, les coulisses de l opéra, son combat pour les droits de l Homme, ses rencontres avec Mitterrand, Clinton, Maria Callas, Aung Sung Suu Kyi.
    A travers ce destin de femme libre, de chanteuse, de militante et de mère, Barbara Hendricks a tracé sa voie.

  • Les Grands reporters rassemble la plus belle rédaction de France et propose une centaine de grands reportages.
    Chacun des lauréats du Prix Albert Londres a donné son ou ses articles préférés. De la guerre de Corée par Henri Turenne (lauréat 1951) à la mafia calabraise par Delphine Saubaber (lauréate 2010), 59 journalistes embrassent la fin d'un siècle et le début d'un nouveau, et nous racontent l'histoire du monde contemporain.

  • De 1988 à 2000, Michel Camdessus a dirigé le FMI. Après chaque rendez-vous important, il notait les dialogues, les choses vues, les échanges les plus saisissants - Nelson Mandela à peine sorti de prison et prêt à jouer avec le FMI contre son parti l'ANC, Jean-Paul II visionnaire avant la chute du Mur et polonais après 1991, Mikhaïl Gorbatchev travaillant la nuit sur les livres d'économie pour comprendre le capitalisme, Bill Clinton soliloquant dans sa limousine sur le climat, la pauvreté et la crise financière... Truffé de révélations et de dialogues fascinants, ce livre est un document exceptionnel, recueil de ces rencontres au sommet. Michel Camdessus, 80 ans, a été directeur du Trésor et directeur de la Banque de France sous François Mitterrand. Il a aussi dirigé les Semaines sociales pendant 10 ans.

  • Sans tricher

    Eva Joly

    Les écologistes m'ont choisie comme candidate à la présidence de la république.
    Les Français ont le droit de savoir qui je suis, d'où je viens, ce que je crois : c'est l'objet de ce livre. Je suis née en Norvège et, à vingt ans, je suis devenue française. Cela me donne un regard particulier sur notre pays : on aime toujours plus fort ce que l'on a choisi. J'ai eu la chance de connaître plusieurs vies. J'ai été secrétaire dans un pool de dactylo et haut fonctionnaire au ministère des Finances.
    J'ai connu la justice des citoyens ordinaires et enquêté sur la corruption des dirigeants. J'ai beaucoup voyagé et je sillonne désormais les villes et les villages français. Comme tout un chacun, j'ai fait des erreurs et j'ai traversé des épreuves. Mais au long de ces années, ma boussole a toujours été la même : ne pas tricher, ni avec moi-même, ni avec les autres. C'est pour cela que je choque parfois.
    Je refuse les codes et le mensonge ordinaire. La France a beaucoup changé, plus profondément que ne le disent les hommes politiques. C'est cette France-là dont je porte aujourd'hui la voix.

  • Leur acharnement s'explique par une forme de délire paranoïaque contre un hebdomadaire qu'ils accusent d'être "une entreprise de subversion", de pratiquer un "terrorisme journalistique" et d'abriter des "agents soviétiques".

    Les auteurs révèlent les aspects les plus surprenants du rude combat mené par Le Canard, durant sept ans, pour confondre les commanditaires de cette opération. Ils décrivent aussi comment quatre futurs présidents - Mitterrand, Giscard, Chirac et Sarkozy - ont été placés sur écoute par leurs adversaires. Une fois entrés à l'Élysée, ils ont à leur tour écouté tous ceux qui, politiques ou journalistes, se permettaient de les critiquer.

empty