Véronique Perruchon

  • Metteur en scène français atypique, André Engel travaille depuis 1972 pour le théâtre et l'opéra. Venu au théâtre par hasard, il crée d'abord ses spectacles "hors les murs" (haras, usine, hangar) avec une même équipe de création, les dramaturges Bernard Pautrat puis Dominique Muller, le décorateur Nicky Rieti et 1'éclairagiste André Diot.

    Nourri de philosophie allemande et de lectures situationnistes, André Engel a proposé un renouvellement du statut du spectateur. Son oeuvre portée par la tentation du cinéma est une aventure théâtrale soutenue par une poésie de l'errance, du voyage et de la dérive. Véritable machine de guerre contre "la société du spectacle", le théâtre est pour lui le lieu et le moyen d'un combat contre le monde aliéné, pour la reconquête de l'authenticité du réel.

    Etayé par des analyses de spectacles, cet ouvrage biographique vient combler une lacune manifeste dans l'histoire théâtrale du dernier quart du vingtième siècle en faisant place à un de ses artistes majeurs.

  • Influencé par l'Internationale Situationniste, André Engel est venu par hasard au théâtre. Ses propositions de spectacles "hors les murs" dans les années 1970-1980 à Strasbourg l'ont d'emblée placé dans une situation marginale et lui ont forgé une réputation de metteur en scène atypique. Par la suite, l'impératif de rentrer dans les salles de spectacles traditionnelles n'a pas érodé ses convictions sur la remise en question du statut du spectateur et son rapport au monde.
    Ce récit mêlé d'analyses épouse les méandres du voyage et les dérives pro situ d'une oeuvre articulée autour d'un combat plus vaste : la dénonciation de la notion même de représentation au moyen du spectaculaire. Cet ouvrage met en avant les cycles d'une aventure théâtrale unique en empruntant le point de vue du spectateur pour finalement entrer dans les arcanes de la fabrication et montrer comment naissent et fonctionnent les spectacles d'André Engel.

empty