Philippe Godard

  • L'Amazonie, la plus grande forêt pluviale de la planète, un décor hors normes, sauvage et mystérieux. C'est aussi l'un des écosystèmes les plus anciens et les plus riches au monde : au moins 60 000 espèces de plantes, 2 000 espèces d'oiseaux et autant de poissons, plus de 400 variétés de mammifères, d'innombrables amphibiens et des millions d'insectes... sans compter toutes les espèces qui n'ont pas encore été découvertes et cataloguées !
    L'Amazonie racontée à tous est un ouvrage pour tout savoir du poumon vert de la planète et sensibiliser à sa protection, grâce à de magnifiques photographies.

  • 60 questions pour tout savoir sur l'aéroport !
    Où vont les valises à l'enregistrement ? Par où les passagers embarquent-ils ? A quoi sert la tour de contrôle ? Quelle est la longueur des pistes ? Quel est le plus petit aéroport du monde ?

  • Le futur est dans l'enfance. Pas seulement parce que le futur appartient aux enfants, mais surtout parce que l'enfance est le seul état dans lequel l'humain fait profondément alliance avec l'univers qui l'entoure. En ces temps difficiles que nous traversons, notre principale possibilité d'un futur émancipé réside précisément dans cette alliance avec l'univers que portent en eux les enfants. Si la pédagogie est le soubassement essentiel à toute entreprise d'émancipation de l'enfant, elle doit l'accompagner dans sa création de liens avec tout ce qui vit autour de lui.
    Autrement dit, la pédagogie doit cultiver des liens qui libèrent. Ce n'est pas seulement une question de formation des nouvelles générations, c'est toute notre culture et notre futur qui sont en jeu. Philippe Godard travaille avec des publics considérés comme difficiles, dans divers dispositifs éducatifs. Il est l'auteur de livres documentaires pour la jeunesse et d'ouvrages contre le travail des enfants, sur la culture numérique ou l'écologie, dont Le travail, et après ? (Ecosociété 2017, avec Rodolphe Christin, Jean-Christophe Guliani et Bernard Legros).

  • Depuis toujours, les humains imitent la nature et trouvent ainsi des formes, des matières, des processus qui sont des solutions à des problèmes divers.

    - Le train dont la forme est inspirée par le bec d'un oiseau ;
    - le scratch, pensé à partir de l'observation de la bardane, un végétal ;
    - la peau du requin que l'on imite pour éviter l'installation des bactéries à l'hôpital...
    Sont des exemples de biomimétisme.
    À travers plus de 30 exemples détaillés que Philippe Godard expose de manière simple et précise, nous partons à la rencontre de procédés fascinants, et comprenons les intérêts et les enjeux du biomimétisme, ce rapprochement respectueux avec la nature. Science, philosophie, nature : un vrai programme enthousiasmant pour l'avenir !

  • C'est foutu ou pas ?

    Philippe Godard

    Beaucoup d'entre nous pensent que c'est foutu. Que la planète ne va pas survivre à toutes les pollutions, aux incendies de forêt en Amazonie et en Australie, au continent de plastique dans l'Océan, aux pandémies mondiales, aux cyclones et aux tsunamis... Dans un tel tourbillon d'angoisses quo­tidiennes, imaginer l'avenir, un futur qui ait du sens, est la meilleure voie pour se dégager de la désillusion ambiante et pour construire une vie libre !

  • À l'occasion des 30 ans de la chute du Mur de Berlin, la Guerre froide se raconte à tous dans un beau livre illustré.

    L'Europe se relève à peine de la terrible guerre de 39-45 quand commence la Guerre froide, conflit idéologique et politique sans précédent dans l'histoire. Le plan Marshall, le blocus de Berlin ou encore le pacte de Varsovie ont marqué les mémoires.
    Ce livre documenté, aux photographies et à la ligne graphique fortes, donne une foule d'informations qui répondent aux questions des enfants sur cette période majeure du XXe siècle, étudiée au collège, puis au lycée.

  • Lorsque la guerre éclate en 1914, personne ne s'imagine que l'Europe va basculer dans une immense tragédie. Un continent entier sera mis à feu et à sang et 10 millions de personnes trouveront la mort pendant les quatre longues années que durera cette guerre.
    Ce livre documenté retrace le contexte, les enjeux et les conséquences d'un conflit sans précédent en Europe.
    Au travers de portraits d'enfants et de textes précis, ce livre donne également une foule d'informations sur la vie des soldats dans les tranchées, les bombardements mais aussi la vie quotidienne des familles pendant ce conflit sans précédent.

  • Les plus grandes villes du monde sont surpeuplées, ont du mal à s'approvisionner en eau potable ou à évacuer leurs déchets, mais elles nous fascinent toujours, par leur activité, leur richesse et leur beauté.

    Philippe Godard les a parcourues, s'y est perdu, les a détestées et aimées... Il nous en livre ici quelques clés.

  • L'Europe se relève à peine de la terrible Guerre de 14-18 quand la Seconde Guerre mondiale éclate. La rancoeur des vaincus, la montée des nationalismes, le nazisme, la France de Pétain, les camps de la mort, l'entrée en guerre des États-Unis et de l'URSS et les débuts de la guerre atomique marqueront à tout jamais les mémoires.
    Ce livre documenté retrace le contexte, les enjeux et les conséquences d'une guerre sans précédent dans le monde.
    Au travers de portraits d'enfants et de textes précis, ce livre donne également une foule d'informations sur l'Occupation et la Résistance mais aussi sur la vie quotidienne des familles pendant cette période noire de l'Histoire.
    Sommaire: - 1. La guerre la plus meurtrière de tous les temps - 2. La montée des tensions - 3. La grande crise de 1929 - 4. Hitler grignote l'Europe - 5. Michel n'entend parler que de la guerre - 6. Septembre 1939 - 7. La guerre en Europe - 8. La drôle de guerre - 9. La débâcle française - 10. Madelon fuit avec sa mère et ses soeurs - 11. La France occupée - 12. Solange écrit au maréchal Pétain - 13. Les Britanniques seuls face à Hitler - 14. L'échec du Blitz allemand - 15. L'invasion de l'URSS - 16. L'horreur nazie: les camps, la Shoah - 17. Irène est déportée - 18. La guerre dans le Pacifique - 19. La guerre partout dans le monde - 20. Stalingrad et Guadalcanal - 21. La guerre totale - 22. La Résistance partout en Europe - 23. Les jeunes résistent eux aussi - 24. Le débarquement - 25. La libération des camps - 26. L'Épuration - 27. L'Allemagne capitule: 8 mai 1945 - 28. Le Japon au bord de l'effondrement - 29. Hiroshima - 30. Un monde dévasté - 31. Vers la paix?

  • Il ne s'agit pas ici de démontrer que tel ou tel complot n'existe pas et d'en apporter les preuves - procédé qui ne ferait que renforcer et conforter les croyances dans le complotisme - mais de montrer les limites et les conséquences de telles croyances. Ne pas croire aux complots évite de tomber dans la désillusion, et rend libre !

  • Mai 68, c'est l'histoire d'une révolution, d'un tremblement de terre où tout a été bouleversé : la politique, la culture, la société.
    Mai 68, ce sont d'abord des revendications étudiantes qui cèdent la place à une crise bien plus profonde, touchant toutes les classes de la population, ébranlant le pouvoir politique.
    Mai 68, ce sont des milliers de manifestants défilant dans les rues, dix millions de grévistes, des centaines d'affiches et des slogans gravés dans les mémoires : « Il est interdit d'interdire », « Ne travaillez jamais ! Vivez !»...
    Mai 68, c'est enfin la naissance d'une nouvelle société et la jeunesse qui prend le pouvoir.
    Ce livre raconte avec justesse les moments les plus marquants de cette période et présente une iconographie riche et variée.

  • L'école fait partie du quotidien des enfants et il leur est souvent difficile d'imaginer qu'elle ait pu être différente. Mais de la préhistoire à nos jours, l'école a bien évolué. Avec ce livre, nous allons découvrir les moments forts de l'histoire de cette institution, des balbutiements de la notion d'éducation et de l'apparition des pédagogues, à la mise en place par la République d'une école laïque, gratuite et obligatoire.
    Au travers de portraits d'enfants et de textes précis, ce livre donne également une foule d'informations sur l'école mais aussi l'éducation et les passionnants pédagogues dont la pensée a nourrit notre vision du système scolaire.

  • Ce livre raconte les événements majeurs du XXe siècle à travers 35 photos exceptionnelles. 35 clichés saisis par des photographes qui se trouvaient là au bon moment, au bon endroit. 35 images iconiques qui évoquent les moments forts et les hommes clés de notre Histoire.
    Le pouvoir des photos, le poids de l'Histoire.

  • La nouvelle édition 3.0, après l'affaire Prism et NSA.
    Internet, cette galaxie virtuelle peuplée de presque deux milliards d'individus dont quelques centaines de millions de geeks et d'innombrables avatars... tu en fais partie ! Comme eux, tu twit, tu chat, tu poke, tu add - ou pas, tu surf, tu post des photos stylées, tu engloutis des heures de vidéos, tu te dandines devant un flash mob, tu t'aides un tout petit peu de Wikipédia pour ton devoir d'histoire, et tu te moques parfois des autres. Tes réseaux sociaux comptent 722,5 amis, et sans le web, la vie est nulle.
    Mais connais-tu si bien le Net ? De Big Brother à Mark Zuckerberg, cet abécédaire te parle de l'histoire et des enjeux d'une technologie qui n'en finit pas de tisser sa Toile.

  • De même que la médecine de Mengele à Auschwitz était adaptée à la doctrine hitlérienne, ou que le lyssenskisme était la seule réalité scientifique compatible avec le stalinisme, la science « postindustrielle » produit une avancée conforme à la politique actuelle avec l'invention et la dissémination des organismes génétiquement modifiés.
    Selon la propagande institutionnalisée, au même titre que l'atome qui, après Hiroshima, offrait la promesse d'une production d'énergie illimitée, les OGM permettront l'éradication de la faim dans le monde et de grandes avancées thérapeutiques.
    Mais les OGM ne sont pas seulement porteurs d'un gène étranger introduit en eux par des scientifiques au service de multinationales et d'États. Les OGM sont surtout porteurs d'une politique et constituent une avancée vers un HGM, un humain génétiquement modifié.

  • La remise en cause du travail est une remise en cause du "sens de la vie". Et je postule que si l'Homme ne peut se passer de travailler, il ne peut se passer non plus de critiquer le travail car non loin d'être supérieur aux autres activités humaines, le travail en est au contraire la lie puisqu'il empêche, par la place qu'il occupe dans la vie et dans les rapports sociaux, la création et l'invention d'autres rapports.
    Si priver l'Homme de son travail revient à la priver de son cerveau et de ses mains, à en faire un zombie puisqu'il ne sait guère faire autre chose que travailler ou recomposer ses forces pour attaquer un nouveau cycle de travail, il nous faudrait alors constater que notre évolution a réduit l'Homme à un être dont le cerveau et les mains ne servent plus qu'une seule fin : le travail. Et abandonner toute critique, "nous imaginer heureux", comme le disait Camus...
    Réédition revue et augmentée du livre publié aux éditions Homnisphères en 2005 et épuisé.

  • Les grands médias et les politiques confondent souvent délinquance et insécurité.
    En mettant en oeuvre une " politique des quartiers " répressive visant à faire diminuer la délinquance, nicolas sarkozy croit résoudre des problèmes qui sont en réalité d'une grande complexité. car la lutte contre la montée, réelle ou supposée, du sentiment d'insécurité implique bien d'autres acteurs que les délinquants, les policiers et les juges. ce deuxième volume, sur la sécurité et la politique des quartiers, passe la politique de nicolas sarkozy au crible de la critique étayée et sans concession.
    En refusant la polémique facile, les titres de la collection " au crible ! " sont des outils politiques à part entière.

  • Shubha, Jyoti et Bhagat vivent en Inde, trois enfants parmi le milliard d'individus que compte le pays. Entre les traditions ancestrales et la vie quotidienne à l'école ou dans les champs, ils partagent les préoccupations des enfants de leur âge.
    Shubha, petite Tamoule du sud du pays, veut devenir danseuse : elle prend des cours de musique et de danse auprès d'un gourou.
    Jyoti connaît par coeur les rues de Calcutta, l'une des plus grandes villes de l'Inde. Pour se distraire, il aime aller au cinéma, voir les dernières productions de Bollywood.
    Bhagat est un jeune " intouchable ", qui vit à la campagne. Au bas de l'échelle sociale, sa famille vit humblement de la terre et de l'agriculture.

  • Dans cet ouvrage, trois jeunes Espagnols nous font découvrir leur pays et leur passé chargé d'histoire, de guerres et de conquêtes.Ils nous parlent aussi de l'Espagne d'aujourd'hui qui se distingue par un fort régionalisme et un pluralisme de communautés avec leurs propres traditions et leurs dialectes.Inés a 13 ans et vit en Catalogne, à Barcelone, la deuxième ville la plus peuplée du pays après la capitale, Madrid. Chez elle, à l'école, dans les magasins, Inés parle catalan. Elle lit et pense en catalan.Juanita habite à Cordoue, tout au sud du pays, en Andalousie, et parle l'andalou, très proche du castillan, la langue "officielle" du pays.Alvaro vit à Salamanque, au coeur de l'Espagne, et parle lui le castillan. À 14 ans, il est préoccupé par son avenir : l'Espagne est aujourd'hui un des pays ayant le plus fort taux de chômage en Europe.

  • Faire connaître aux enfants d'aujourd'hui la vie quotidienne des enfants d'hier, telle est l'ambition de la collection " la vie des enfants ".
    Comment vivaient-ils ? allaient-ils à l'école ? que mangeaient-ils ? quels étaient leurs jeux ? leurs parents étaient-ils sévères ? autant de questions, autant de réponses apportées par des historiens, spécialistes en leur domaine, qui s'appuient sur des documents visuels d'époque. la révolution industrielle a transformé le paysage urbain et rural, et a bouleversé la vie des paysans, des artisans, et de leurs enfants.
    à partir de 1880, on construit des usines, on invente de nouvelles technologies. les paysans, remplacés par les machines, sont alors chassés de leurs terres. ce contexte difficile ne fit pas le bonheur des enfants. philippe godard décrit leur travail, dès l'âge de six ans, à la fabrique, dans les mines ou les forges. travaillant plus de douze heures par jour pour un salaire misérable, ils vivent dans des conditions déplorables.
    Un témoignage fort et touchant qui dévoile le quotidien de ces enfants d'un autre temps.

  • Si toute démocratie implique un consensus, ce n'est pourtant pas le consensus en soi qui est déterminant, car les citoyens parviennent toujours à établir entre eux un contrat social, y compris fondé sur le pire. Ils peuvent ainsi s'accorder sur la destruction de l'Autre, ce qui est assez courant dans l'histoire. C'est plutôt la qualité éthique du consensus qui est déterminante pour évaluer la nature profonde du régime politique sous lequel nous vivons.
    Cet essai cherche à comprendre la façon dont notre démocratie fabrique elle-même la violence quotidienne qui détruit notre liberté et abîme nos vies, du « djihadisme » à l'état d'urgence. Si la réponse est quelque peu inquiétante, il se dessine cependant un dépassement de cette contradiction criante entre peur et démocratie.
    Philippe Godard est l'auteur de divers essais politiques et de livres documentaires pour la jeunesse. Il donne des cours de pédagogie et de philosophie de l'éducation à de futurs travailleurs sociaux.

  • Le petit territoire français de Wallis et Futuna est constitué de deux îles relativement proches l'une de l'autre puisque distantes de deux cent vingt-cinq kilomètres seulement à vol d'oiseau, mais d'aspect très différent. Wallis est en effet dépourvue de relief et entourée d'un somptueux lagon parsemé d'îlots paradisiaques. Futuna, tout au contraire, est une île montagneuse et austère sur les côtes noirâtres de laquelle les vagues de l'océan Pacifique viennent battre avec une inlassable fureur.
    Situées dans le Pacifique central, à proximité de la ligne internationale de changement de date, ces deux territoires évangélisés en 1837 par les pères missionnaires de la Société de Marie présentent en revanche un point commun, à savoir une stupéfiante profusion d'édifices religieux, tous voués au culte catholique, qui couvrent une gamme allant de l'humble oratoire à la cathédrale, en passant par des églises et surtout des chapelles en nombre si verigineux que le visiteur non averti en est en général ébahi ! L'invention architecturale ne connaît pratiquement ici aucune limite dans ce domaine de l'art sacré et elle se double souvent de surprenantes hardiesses dans celui de la décoration, en particulier des couleurs.

    Un recensement exhaustif, photos, données historiques et anecdotes à l'appui, de ces monuments restait à faire. C'est à cette tâche que Philippe Godard, historien de l'Océanie, s'est attelé. Suivons le dans son pieux périple à travers ces miniatures de royaumes qui ont longtemps fait et font encore, dans une certaine mesure, figure de théocraties. Édifices en blocs de lave, vertigineux parfois, admirables sculptures ( christs en croix, lutrins, pietàs, mises au tombeau, piètements d'autels ) en bois précieux locaux, omniprésence d'un somptueux décor végétal, fulgurances des couleurs propres aux "mers du sud", noblesse et beauté des types humains... Ces livres qui retracent une forme de pèlerinage où le sacré se mèle au profane et qui abordent par touches successives les thèmes annexes les plus variés ( paysages, gent aviaire. vie marine, botanique, géologie ) constituent à la fois une réconfortante plongée au coeur d'un bastion de la chrétienté et une invitation au voyage loin des sentiers battus, dans un des tout derniers petits paradis océaniens.

  • Existe-t-il une culture numérique authentique, qui se distingue réellement de la « culture d'avant », celle qu'incarne le livre ? A bien y réfl échir, la réponse ne va pas de soi. Il n'est pas certain que ce que l'on appelle banalement la « culture numérique » soit autre chose que du bricolage numérique - ce qui reste à démontrer car la « culture numérique » ou « l'entrée de l'école dans le monde numérique », pour ne prendre que ces deux expressions à succès, semblent surtout. impensées. La culture numérique serait donc un mythe ?
    L'auteur ne se contente pas de questionner notre époque, il cherche à éclairer « l'avenir numérique ». Quel est l'avenir de l'humain qui produit une telle culture ? Sommes-nous déjà des post-humains, des surhommes dans une version que Nietzsche aurait sans guère de doutes désavouée ?
    Ou ne s'agit-il au contraire que d'un ballon de baudruche déjà en train de se dégonfl er sous les coups portés par ceux-là mêmes qui espéraient en faire une bulle globale, et pas seulement fi nancière, à savoir tous les marchands qui se sont emparés du web ? Ces marchands qui ne sont pas que des marchands ils semblent être les seuls à avoir une vision stratégique, tandis qu'autour d'eux, le web reste globalement « impensé ». Le Mythe de la culture numérique entend contribuer à l'eff ort nécessaire pour penser un autre monde numérique. dominé par les marchands adversaires résolus de la culture classique.

empty