Nicolas Maleski

  • « Si ma femme n'avait pas commencé à me tromper, je n'aurais probablement jamais versé dans l'extra-conjugalité.  » Gisèle est vétérinaire de campagne, Franck s'est voulu écrivain. Il est désormais père au foyer. Pas de méprise, ce statut est une source intarissable de joie. Car en plus de lui assurer un temps précieux auprès de ses filles, il le dispense de côtoyer ses semblables.  Hormis la fréquentation de quelques soiffards, cyclistes tout-terrain ou misanthropes à mi-temps comme lui, Franck Van Penitas peut se targuer de mener une existence conforme à son tempérament : ritualisée et quasi solitaire. Son potager en est la preuve, où aucun nuisible susceptible d'entraver ce rêve d'autarcie ne survit bien longtemps. Franck traque la météo et transperce à coups de bêche les bestioles aventureuses.  Jusqu'à ce jour où une lettre anonyme lui parvient, révélant l'infidélité de sa femme.  Face à un événement aussi cataclysmique que banal, n'est pas Van Penitas qui veut. Accablement ? Coup de sang ? Répartition des blâmes ? Très peu pour lui. Franck a beau être un garçon régulier, il n'en est pas moins tout à fait surprenant et modifier son bel équilibre n'entre guère dans ses vues. Son immersion en territoire adultérin, le temps d'un été, prendra l'allure d'un étrange et drolatique roman noir conjugal.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Qu'est-il arrivé à Kamel Wozniak pour qu'un jour il décide de larguer les amarres et fuie à 700 kilomètres de chez lui  ?
    Depuis qu'il a choisi de stationner dans un meublé d'une petite localité qui ressemble à s'y méprendre à un village des Cévennes, chaque minute est un défi pour préserver sa clandestinité. Car l'ancien boxeur tatoué et plutôt avare de paroles n'est pas sans susciter une pleine attention  : Richard, le fils de la propriétaire du meublé, assureur volubile et pathétique, ne semble pas vouloir le lâcher d'une semelle, voyant en lui un parfait confident, mutique et discret. Il en va de même pour Kevin et sa bande d'idéalistes agraires, auquel Kamel s'attache tant bien que mal. Et Soraya, gendarme de son état, au parcours si proche du sien et dont il n'a pas fini de se méfier. Enfin, il y a Laure, sa voisine en cet interminable mois de juillet, Bovary à laquelle il aurait dû résister.
    De qui Kamel se cache-t-il  ? Est-il coupable d'un crime qu'on aurait tous pu commettre ?
    Passé l'été, où s'arrêtera son plan B ?

  • La force decuplee des perdants Nouv.

empty