Michel Gréal

  • Pour sortir de ce monde absurde de conditionnement des masses, d'illusions et de crimes - mais aussi pour d'autres raisons -, le héros malgré lui de ce conte moral, de ce roman à cheval sur deux mondes, décide de mettre fin à ses jours.
    Commence alors pour lui, entre réincarnation et karma, une aventure post-mortem qui ne doit rien à la fiction (ou très peu) si l'on s'en tient à la Tradition ésotérique, et qui va démontrer à l'imprudent candidat au suicide, que « se donner la mort » (comme si elle nous appartenait !) est en réalité impossible.
    Après un temps nécessaire à la compréhension de son erreur, tout suicidé doit revenir sur Terre finir ce qu'il avait à faire.

empty