Le Verger

  • Meurtres païens

    Max Genève

    • Le verger
    • 6 Novembre 2020

    L'an 2000 a vingt ans. C'était une période agitée.
    En Europe, la prise de conscience écologique cohabitait avec les premiers grands succès électoraux de l'extrême-droite. En Alsace commençait le projet Stocamine, pour ensevelir des déchets dangereux sous terre, dans les anciennes mines de potasse. Et partout, les sectes les plus étranges annonçaient une sorte de fin du monde.
    Rien d'étonnant alors que le détective Simon Rose, venu simplement dédicacer un livre à Strasbourg, ait été rapidement mêlé aux crimes violents d'une secte extrémiste internationale. Du bassin potassique au mur païen, de Strasbourg à Mulhouse, Simon Rose a frôlé la mort, avancé de crime en crime, démêlé le vrai du faux, et partagé cette aventure aux multiples rebondissements avec la belle et énigmatique Delphine.
    Un polar de l'an 2000 qui n'a pas pris une ride.

  • Cordes sensibles

    Max Genève

    • Le verger
    • 9 Avril 2016

    La violoniste américaine Nelly Tielmann vient de se faire voler son stradivarius, un instrument historique de 1716, d'une valeur inestimable, baptisé le Sarasate. Parce qu'elle ne fait pas plus confiance à la police qu'à ses proches, la belle virtuose fait appel au détective Simon Rose.
    Pour Rose, qui vient de perdre sa mère, commence une enquête mouvementée qui va le mener de Bâle à Mulhouse, de Zurich à Paris.
    Instrument de vengeance, de deuil, d'argent, d'amour, le Sarasate va jouer des cordes les plus sensibles, et semer bien des cadavres et des regrets.

  • Le détective

    Max Genève

    • Le verger
    • 6 Janvier 2015

    Pour Jérôme Garcin, « Max Genève persiste à culbuter les tabous ».
    Il cultive aussi l'art du décalage avec son détective Simon Rose, qu'on a pu rencontrer dans de nombreux romans comme, entre autres, Le tueur du cinq du mois (Gallimard - Série noire), TEA ou Tigresses (Zulma).
    Détective désabusé, Simon Rose vit chez sa mère, consulte régulièrement son analyste et conduit une Coccinelle hors d'âge et capricieuse baptisée Béatrice.
    Mais Simon Rose est aussi un séducteur, et un limier à qui on ne la fait pas. Capable d'enquêter dans les milieux les plus divers, il nous entraîne dans ce recueil de dix nouvelles de Paris à Biarritz, de Strasbourg au Rouergue. On y croise un enterré vivant, des militants basques, Mona Lisa, des organistes d'église, un gagnant du loto, un millénariste.
    Max Genève signe ici dix enquêtes, dont sept inédites, où brille son sens de la mise en scène, de la chute inattendue et des personnages marquants.

  • La vie d'auteur

    Max Genève

    • Le verger
    • 17 Septembre 2021

    «Voilà des années que ce livre me trotte dans la tête. À mon âge, il est temps que je me lance, que je mobilise ce qui me reste de lucidité pour regarder en face ce qu'aura été ma vie d'écrivain, de professionnel des lettres dans une époque où jamais ils n'auront été si nombreux. Et si indistincts, si flous, si vains les critères d'excellence qui les hiérarchisent.» En une vie d'écriture, Max Genève a croisé auteurs et éditeurs, journalistes, agents, libraires... il nous offre un récit sans concession, lucide, construit autour d'une galerie de portraits, où figurent en bonne place éditeurs (Bernard Barrault, Christian Bourgois, Françoise Verny...), et auteurs (Jacques Derrida, Philippe Djian, Bernard Franck...).
    Un demi-siècle de vie littéraire, d'amitiés et d'inimitiés dans les coulisses de la vie d'auteur.

  • Le tueur du cinq du mois

    Max Genève

    • Le verger
    • 10 Mai 2019

    Carnaval de Bâle, la nuit noire, fifres et tambours. Tu vas mourir, pauvre hère, et celui qui te fera la peau porte un masque de bon Samaritain.
    C'est vrai, le sort des exclus et des deshérités ne laisse pas M. Durrieu indifférent. La preuve, chaque cinq du mois, il pousse son amour du prochain juqu'au meurtre...
    De Bâle à Lille, de Toulouse à Paris, le détective Simon Rose aura bien du mal à démasquer ce phliantrope en série.
    Deuxième volume des enquêtes de Simon Rose, paru il y a vingt ans dans la célèbre Série Noire chez Gallimard, ce classique méritait amplement d'être réédité.

empty