Ivan Cenzi

  • Tout le monde connaît les fastes du Louvre, les foules qui montent sur la Tour Eiffel, les escaliers bondés de Montmartre, le sourire moqueur de la Joconde ou les vitrines de luxe des Champs-Elysées. Toutefois, au-delà de ses principales attractions touristiques, la Ville Lumière cache jalousement son côté le plus obscur, que beaucoup ont encore à découvrir.
    En fait, la capitale française cultive depuis toujours le goût du bizarre et de l'extraordinaire.

  • « Il y a une craquelure, une fissure en chaque chose. C'est comme cela que pénètre la lumière » chante Leonard Cohen.
    Et c'est finalement ce message apporté par les os qui est mis en avant dans cet ouvrage.
    à mille lieues de l'ambiance cimetière, il s'y dégage une atmosphère de paix pleine d'émotions. Le terme « ossuaire » évoque habituellement une impression de sombre froideur mais dans chaque lieu évoqué dans cet ouvrage (la Crypte des Capucins, La Crypte de Santa maria dell'Orazione e Morte à Rome, et L'Eglise San Bernadino alle Ossa à Milan), ces objets de dévotion sont utilisés à des fins décoratives.
    Page après page, les motifs de crânes et d'os, tels des vanités, nous montrent la Mort dans toute sa splendeur, merveilleuse et digne d'être admirée.

empty