Claire Dupoizat

  • La butte Montmartre reste un village singulier aux ruelles escarpées et aux personnages attachants. Claire vit avec ce quartier une histoire tendre, longue d'une quinzaine d'années. Et c'est surtout la solidarité mêlée de tolérance, ferment de la Butte, qui l'inspire.
    I love Montmartre regroupe Les Gueules de mon quartier, texte et dessins autoédités en 2005 et Le vent souffle sur la Butte, dernier témoignage de la vie qui s'écoule entre les métros Anvers et Abbesses.
    C'est la trame dense et secrète d'un périmètre, l'intimité d'un voisinage, la culture en mutation de quelques rues.
    Ce carnet de voyage est raconté comme une carte postale inversée : des portraits de " gueules " que vous ne croiserez qu'en poussant la porte de rades authentiques, des paysages aux escaliers dégringolant à l'ombre du Sacré-Coeur, des histoires bien vivantes qui continuent de faire du " village " un monde coloré, varié, mixte, insolite et unique.
    Nuits de fêtes, matins tristes, rencontres du hasard, promenade et bar. air frais. Vous croiserez Jeannette et son panier à cigarettes, Véro la punk anarchiste, Tony et son regard scanner, Aldo Vegas justicier pour la Brigade-Police de l'univers, Pierrette et ses petits bouquins et bien d'autres encore pour un portrait de famille ordinaire ou extraordinaire.

  • Avec l'accord de ses parents, Lola accompagne sa meilleure amie, Leila, et sa famille au Maroc, leur pays d'origine. C'est à Chefchaouen, le village de la grand-mère, que tout le monde pose ses valises. Alors que Lola y découvre les cornes de gazelles, le hammam et les mariages traditionnels, Leila se questionne sur son identité. Est-elle marocaine, française ou les deux ?

  • « J'ai d'abord cru que c'était une histoire, quand papa a commencé à me parler d'une très vieille ville qui flottait sur l'eau et qui se noyait dans la brume, mais, cette fois, c'est pas une histoire. Cette ville mystérieuse est menacée par un grand danger : très lentement, elle coule, elle s'enfonce dans l'eau. Comme il est architecte, on lui a demandé de chercher une solution pour la sauver. Mais papa a autre chose à me dire. Entre maman et lui, ça ne va pas très bien, il va partir. » La terre est vaste... De New York à Venise, du Viêt-nam au Sénégal, les jeunes héros de cette collection parcourent le monde... et, pour chacune de ces destinations, tiennent leur journal illustré.

  • Aller à l'école, se soigner, se nourrir, avoir du temps pour jouer et grandir : tous les enfants ont les mêmes droits, mais ces droits ne sont pas partout respectés. Naître dans une maternité moderne ou à des kilomètres du premier dispensaire, habiter dans une ville de plus de 10 millions d'habitants ou dans un village isolé, aller à l'école ou travailler : les conditions de vie des enfants sont extrêmement diverses. Pour certains, les progrès sont acquis, alors que pour d'autres, ce sont encore des objectifs lointains.

empty